Une Best Place To Grow mais surtout une Great Place To Work

OCTO Technology a participé pour la cinquième fois au palmarès des entreprises et se retrouve une fois de plus sur le podium. Avec une culture d’entreprise pérenne et une vision managériale qui prône l’épanouissement, OCTO décroche la 2nde place !

Dans un précédent article, Marjolaine “responsable développement RH” a parlé des coulisses de notre participation, et la façon dont OCTO implique les collaborateurs dans l’aventure Great Place To Work. Fiers du résultat et du travail réalisé autour du projet, nous avions envie de partager avec vous ce qui fait de nous une Great Place To Work. Pour cela nous vous proposons de plonger pendant 3 semaines au coeur de l’entreprise à travers des extraits de notre dossier “Culture Audit”.

Nous vous proposons de commencer par cette notion d’apprentissage en continu qui nous est chère, et de l’utilité de se faire challenger, en toute bienveillance.

Apprendre en continu grâce à la communauté

Au delà de la structure, c’est la culture qui favorise l’apprentissage permanent chez OCTO. Un passage chez OCTO est marquant dans une carrière : les consultants apprennent énormément grâce aux missions en terme d’expertise et de posture conseil. Un point structurant de l’apprentissage est également la communauté OCTO qui permet de se faire challenger sur des sujets extrêmement divers et d’enrichir sa palette de compétences. Toutes les pratiques présentées dans cette partie sont portées par les Octos et concourent à faire d’OCTO une entreprise apprenante.

Les BOFs (birds of feather), le devoir de se former !

Les BOFs (bird of feather, oiseaux de mêmes plumes qui se retrouvent ensemble !) existent depuis la création d’OCTO en 1998. Le troisième jeudi de chaque mois est banalisé pour des retours d’expérience sur des missions, afin de partager et capitaliser sur le savoir acquis, tant technique que méthodologique. Les BOF sont considérées comme une force d’OCTO, permettant de nombreux échanges et notamment le partage auprès des plus jeunes de la culture et des pratiques.

Certains moments dans l’année sont moins évidents que d’autres pour libérer du temps afin de participer à ce rituel. En novembre, un de nos managers a même décidé, devant une baisse de fréquentation de ces sessions, de réaliser un sondage pour comprendre cette perte de vitesse :

Les BBL (Brown Bag Lunches)

Les BBL, en moyenne  trois fois par semaine, se déroulent comme leur nom l’indique sur l’heure du déjeuner et sont visibles par tous les Octos sur OCTO EVENT, l’agenda de la communauté. Chacun peut proposer librement un sujet autour d’une techno, d’une pratique méthodo et avoir un échange riche avec ses pairs. Parfois les sujets sont plus légers comme le BBL “en quête d’inspiration”, qui propose un REX sur les voyages de chacun à l’autre bout du monde.

Le shadowing

Le shadowing est un moyen de faire rapidement monter en compétence un junior sur les missions et le savoir faire OCTO. Le principe est simple : il part en mission avec un consultant senior, avec pour objectif  d’apprendre un maximum en observant ses pairs et l’équipe qu’il intègre.

Les mailing-list et le blog OCTO

Les mailing-list OCTO sont essentielles chez nous. Nous nous faisons confiance à la fois sur l’expertise mais aussi sur la bienveillance et l’envie d’aider l’autre et de le faire progresser. Un consultant aura ainsi rapidement le réflexe de mettre un AFH autrement dit Ask For Help dans le titre de son mail suivi de sa question pour avoir en général dans l’heure qui suit une ou plusieurs réponses.

Ces mailing-lists permettent de partager du contenu tech, un compte rendu de conférences, de demander un avis, bref… elles font grandir comme beaucoup de chose chez OCTO.

Le blog est alimenté par les Octos et c’est en moyenne 150 articles qui sont partagés à la communauté OCTO mais aussi à l’externe. Véritable source d’apprentissage il permet de faire évoluer chacun dans ses réflexions et sa pratique.

Se faire challenger toujours.. mais avec bienveillance

L’amélioration continue fait partie d’OCTO.

Cette dynamique de remise en question se manifeste aussi par le biais de nombreux rituels tout au long de l’année. Certains vous sont présentés ci-dessous.

Cependant, il est important de sécuriser la manière de faire évoluer, de remettre en question pour que cela se passe de la meilleure façon possible pour chacun. Nous accompagnons donc fortement les Octos par des formations ( faire et recevoir un FeedBack efficace, la communication non violente…), ou par  des ateliers de co-développement.

La pratique du ROTI “Return on time invested”

Voici un article résumant les grandes lignes :

Le Perfection Game 

Le Perfection Game (PG) est une de nos « institutions ». Il peut être considéré comme un moyen de faire évoluer en interne. Voici un article du Bouquin expliquant le principe :

Voici un exemple concret de PG, au sujet d’un article de blog :

La BAF ou comment se faire Baffer par les Octos !

Une des pratiques OCTO consiste à faire challenger ses livrables ou autre production par au moins 2 Octos.  Nous appelons ce procédé une “BAF”. En voici une illustration :

J’ai eu l’opportunité de participer à une conférence animée par un ex leader de la patrouille de France afin de nous partager son expérience et en quoi les techniques de management utilisées sont pertinentes et transposables aux leaders et managers en entreprise. J’ai souhaité partager avec les Octos les enseignements de cette conférence et étudier avec eux la pertinence d’une publication spécifique sur notre blog. Après avoir rédigé mon article j’ai demandé aux Octos de challenger et baffer le contenu et la finalité de mon article pour plusieurs raisons :

  • Améliorer la qualité de l’article (structure grammaticale, exemples, prises de position, apprentissages, etc.)
  • Savoir si les Octos avaient perçu les messages de fond
  • Valider que l’article avait bien sa place dans notre blog

Cette pratique est vraiment fondamentale dans notre métier car elle permet de

  • garantir un haut niveau de qualité des articles communiqués à l’extérieur d’OCTO tant sur le fond que sur la forme
  • valider l’ouverture d’esprit et l’appétence des Octos et de nos clients à embrasser de nouveaux sujets
  • sortir de sa zone de confort et accepter de recevoir du feedback (positif et/ou négatif) sur le travail que nous fournissons (ainsi nous sommes dans une logique d’apprentissage perpétuel dans un contexte de bienveillance qui nous permet de grandir sereinement et en toute sécurité)

Nicolas, Consultant

 

Cette partie du dossier “Culture Audit” vous présentait  la philosophie d’OCTO autour du développement personnel et professionnel de chacun. Un environnement favorisant l’apprentissage, l’amélioration continue et le soutien de la communauté. Un Octo est un individu à part entière encouragé à explorer au sein de la communauté et chez le client tout son potentiel. Il construit sa propre route, son chemin avec le soutien de ses pairs en cherchant toujours à s’améliorer, à progresser et à transmettre ses forces pour faire grandir les autres et lui-même.

2 commentaires sur “Une Best Place To Grow mais surtout une Great Place To Work”

  • Bon, je suis assez surpris, et me sens un peu blessé, de trouver sur un site public un mail que j’avais écrit sur une liste de diffusion interne, il y a des années. Et j’avoue que je regrette d‘avoir écrit « Et puis, Xebia m'agace à faire les kékés avec leurs XKE ;-) » sur ladite liste de diffusion. Toi, le copain de chez Xebia qui passerait par ici : je demande ton indulgence pour le moi plus jeune qui a écrit ce mail. Ça se voulait une allusion facétieuse à la rivalité ritualisée entre les cabinets de conseil en informatique sur Paris. Et c’était écrit dans le contexte d’une boîte plus petite. Je me croyais libre d‘écrire des choses pas très malignes, je faisais confiance à mes collègues et lecteurs pour comprendre que je n’avais rien contre Xebia ou les Xebians, avec lesquels on bossait au quotidien sur le terrain. Voilà. À l’époque je me croyais drôle. Aujourd‘hui, avec plus de recul, je ne peux que voir l’autre lecture, celle où ma phrase est une attaque contre Xebia. J’espère que j’aurais la sagesse d’écrire aujourd’hui un meilleur mail que ça, mais... je n’en suis pas bien sûr, ma parole continue bien souvent à dépasser ma pensée. C’est aussi parce qu’ils nous protègent contre ce genre de lapsus que j’apprécie le perfection game ( https://www.greatnessguild.org/tcp/perfection-game ) et le travail en équipe. Ami Xebian d’alors ou d’aujourd’hui, ce mail n‘était pas à props de toi, mais je te dois quand-même des excuses, et je te les présente.
  • Le perfection game a été formulé par Jim et Michele McCarthy https://liveingreatness.com/core-protocols/perfection-game/ et fait partie des Cores Protocols, qui sont distribués sous licence GNU GPL.
    1. Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


      Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha