TED 2009

La semaine dernière, j’ai inversé les rôles en assistant à une conférence. Pas n’importe laquelle, la Rolls Royce des conférences : TED www.ted.com. Evènement très peu connu en France, il n’en demeure pas moins depuis 25 ans la conférence de référence aux US sur les thèmes Technology, Entertainment et Design. Disons que c’est l’évènement incontournable aux US. Vous comprenez maintenant ce que j’y suis allé faire ? Rencontrer des speakers hors du commun et rechercher des idées d’inspiration pour l’USI ( Ideas worth spreading est le moteur de TED ).

En 3 jours et demi, plus de 50 ‘talks’ de 20 minutes, d’une densité rare, adressant des sujets aussi variés que le réchauffement de la planète ( Al Gore, Yann Arthus Bertrand ) ; les linked data, le futur du Web par son inventeur ( Tim Berners-Lee) ; les perspectives de rupture d’habitudes d’utilisation de nos voitures à essence par l’adoption massive de voitures électriques exploitant un réseau de batteries échangeables ( Shai Agassi ) ; l’alerte concernant l’état de l’océan et la décroissante inquiétante du volume de poissons ( Sylvia Earle, Jacques Perrin ) ; Des présentations d’objets ou d’interfaces futuristes ( Pattie Maes); d’une étude mettant en avant la communication entre les bactéries ( Bonnie Bassler) ; La couleur de la peau et l’impact des migrations sur les êtres humains (Nina Jablonski); les réflexions concernant les systèmes éducatifs et la possibilité d’y introduire une plus grande part de « framework of action » réhabilitant les arts libéraux (improvisation, médiation, design ..) en complément de nos classiques « sujets d’étude » comme les mathématiques ou le français (Liz Coleman) ; le bilan, les prévisions économiques et les perspectives de profonds changements dans les business models (Juan Enriquez et Seth Godin sur les Tribus) ; Les dix choses inconnues sur l’orgasme féminin (Mary Roach) ; L’approche et les méthodes de mesure de résultat des actions philanthropiques ( Bill Gates ) ; ou encore le témoignage émouvant de détermination et d’adaptation d’une femme née sans bras et avec une seule vraie jambe (Lena Maria Klingvall)….

Difficile donc de synthétiser ceci en quelques lignes mais j’en suis revenu partagé entre les inquiétants bilans magnifiquement présentés et le formidable optimisme lié à la prise de conscience perçue au travers de l’ambiance régnant sur scène et parmi tous les acteurs présents désireux de comprendre, d’inventer et de changer les choses. Le parallèle fait par Shai Agassi concernant l’abolition brutale de l’esclavage qui a créé un élan nouveau permettant aux Etats-Unis d’innover et de muter vers la nation qu’elle est devenue, me laisse espérer que l’on saura rapidement limiter les zones de pêches dans nos océans, migrer vers les voitures électriques, et reconcevoir une économie intégrant des valeurs sociales.

Au-delà de ce contenu hétéroclite, l’organisation de la conférence, ses formats coups de poing, la qualité des interventions, ou son site vont continuer de nous inspirer pour l’USI

Voilà, je voulais simplement vous faire partager le bon moment que j’ai vécu et vous inciter à aller visiter ce site plein de contenu palpitants.

Un commentaire sur “TED 2009”

  • Salut j'ai souvent lu les messages sur ce blog sans jamais laisser de commentaires. C'est fait, parce que je veux juste vous dire merci !!! Merci de votre générosité de partager toutes ces info avec nous ... C'est çà Internet, le partage... seul les avertis l'ont compris. Je cours visiter ce site TED toujours et juste pour une chose m'informer et faire partager ces infos.. Bravo François!!!
    1. Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


      Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha