Testabilité

Archi & techno

Architecture Hexagonale : trois principes et un exemple d’implémentation

Documentée en 2005 dans son blog par Alistair Cockburn, l’Architecture Hexagonale est une architecture logicielle qui a beaucoup d’avantages et connaît depuis 2015 un regain d’intérêt. L’intention originale de l’Architecture Hexagonale est : Allow an application to equally be driven by users, programs, automated test or batch scripts, and to be developed and tested in isolation from its eventual run-time devices and databases. Soit en français : Permettre à une application d’être pilotée aussi bien par des utilisateurs que par des programmes, des tests automatisés…

Lire la suite
Archi & techno

Une architecture d’application Flex maintenable

Le framework Flex permet d'écrire très rapidement des IHM fonctionnelles, notamment grâce au langage MXML. Celui-ci permet effectivement de décrire l'interface avec peu de lignes de code. Seulement, voilà, une fois l'étape du POC passée, les fichiers MXML s'accumulent, le code ActionScript s'insinue petit à petit dans le code MXML pour implémenter les handlers d'événements, les appels de services, la logique métier. Après quelques temps, il devient de plus en plus difficile de savoir d'où viennent les données affichées (ie. quel code a mis à…

Lire la suite
Archi & techno

Testabilité des IHM : commençons (déjà) par Swing!

Tester l'IHM n'a jamais été chose aisée et globalement deux approches s'opposent : - Tester avec du code. Le principal inconvénient est que cela repose principalement sur le nommage ou l'agencement des composants et - suivant le framework utilisé - peut être assez sensible au refactoring et notamment au modification d'imbrication des composants. - Tester en mode recorder. Le principal inconvénient reste que ces tests ne peuvent être réalisés que très tardivement (et souvent pas par les équipes de développements) et sont sensibles aux modifications…

Lire la suite