CQRS

Archi & techno

Une pincée de CQRS avec RavenDB

Dans de précédents articles, nous avons abordé ce qu'est CQRS et quels avantages nous pouvions tirer de la séparation entre l'écriture et la lecture dans une application. Il n'est cependant pas nécessaire d'avoir une architecture complexe pour en bénéficier : on peut parfaitement commencer par baser ses interfaces de consultation sur des facilités offertes par son système de persistance. Par exemple, on utilisera les vues proposées par les SGBD relationnels pour simplifier au maximum le mapping entre la base de données et les objets à afficher. Certaines bases…

Lire la suite
Archi & techno

CQRS, l’architecture aux deux visages (partie 2)

Dans le billet CQRS l’architecture aux deux visages (partie 1), nous vous avions présenté les bases d’une architecture CQRS. En effet une application combine des fonctionnalités de consultation d’une part (Read) et traitement métier d’autre part (Write). CQRS propose d’aborder ces deux groupes de fonctionnalités comme deux contextes d’utilisation distincts afin d’appliquer des stratégies de design adaptées à leurs besoins spécifiques. Dans cet article, nous allons essayer d’apporter des réponses à la question laissée en suspens : comment construire une application satisfaisant aux exigences liées au contexte de…

Lire la suite
Archi & techno

CQRS, l’architecture aux deux visages (partie 1)

Two players. Two sides.

Dans un article précédent, nous avons vu comment l’approche DDD, via la définition et l’utilisation d’un Ubiquitous Language et d’un véritable modèle du domaine, peut faciliter la communication entre acteurs projet, aider à l’écriture d’un code plus expressif (et donc plus maintenable), et capable d’adresser la complexité - et les changements - du métier. Aujourd’hui, nous allons essayer de répondre à certaines questions laissées en suspens par notre première approche de DDD. Comment éviter de multiplier les couches de mapping, sans valeur ajoutée, à différents…

Lire la suite