Illusion de contrôle – partie 1

Tableau 1

Où l’on parle indicateurs

Bernard et Jérémie.
Dans le couloir du 5ème étage.
Jérémie, jeune PMO.
Bernard, le DSI récemment embauché pour remettre de l’ordre et préparer la transformation.

Jérémie : Tu as une minute, chef ?
Bernard : J’ai un comité qui à déjà démarré il y a 5 minutes, mais vas-y.
Jérémie : C’est bon j’ai pu convaincre chaque équipe de s’aligner sur la grille de vélocité.
Bernard : De quoi tu me parles ?
Jérémie : Tu voulais pas qu’on homogénéise la vélocité ?
Bernard : Ah oui ! Où on en est ?
Jérémie : Tiens regarde (lui tend une feuille A4) : toutes les vélocités de chaque équipe sont alignées sur la même échelle..
Bernard : Fais voir, ah oui. Alors attends c’est quelle équipe qui à la vélocité la plus basse ?
Jérémie : On a l’équipe Corbac qui est un peu sous le seuil…
Bernard (regarde la feuille) : En effet. J’irai leur parler après le comité..
Jérémie : Tu veux que je vienne ?
Bernard : Oui, tu redonderas le message..
Jérémie : OK.

90 minutes plus tard, avec Bernard, Jérémie et une partie de l’équipe de dev : Jeanne, Léa et Karim

Bernard : Bonjour à tous. Tout le monde est là ?
Jeanne : Victor est à sa pause cigarette, mais sinon tout le monde est là…
Bernard : Ok. Je voulais vous dire un mot à propos du projet et de nos prochains jalons. Nous avons des échéances, et la roadmap doit être réalisée pour fin Avril. Votre vélocité, on va pas se mentir, ne va pas permettre d’atteindre ce jalon. (Regarde sa feuille).
Karim : Euh, ok. Mais il faut voir qu’on a pas mal de trucs à faire, si tu regardes le board, on est blindé jusqu’à la fin du sprint.
Bernard : Ce n’est pas ce que dit votre vélocité. Quand je regarde par rapport aux autres équipes du stream, vous êtes en bas du tableau. Qu’est-ce qui se passe ?
Karim : De quoi tu parles, en bas du tableau ?
Jérémie : Vous vous souvenez qu’on a homogénéisé la vélocité sur la courbe de Fibonacci. Maintenant tout le monde à la même. Donc j’ai recalculé votre vélocité.
Karim : Quoi ?
Jérémie : Ben oui, le point de vélocité est normalisé maintenant.
Bernard : Bon vous verrez ça entre vous, je tenais simplement à dire avant que vous partiez en week end, il va falloir être tous sur le pont et y mettre du vôtre.

Bernard et Jérémie sortent

Léa : Bon qu’est-ce qu’on fait ?
Karim : Ben on commence par mieux compter ce qu’on a sur le board, si on veut qu’il voie qu’on y met du nôtre.
Léa : Oui, regarde : sur ce sprint, 3 quarts des tickets c’est du bug-fix.
Karim : On n’a pas de vélocité sur les bug-fix ? C’est pas normal.
Jeanne : Ok, justement il est l’heure de faire le sprint planning..

 

Tableau 2

Où la démo tourne en catastrophe mais où la vélocité était pourtant excellente

Alexandre, Bernard, Jeanne, Jérémie, Karim, Léa et Victor.

Bernard : Ok, démarrons la démo, ça fera arriver le sponsor. À propos, j’ai vu que vous avez rectifié votre vélocité. Chapeau.
Victor : Merci. Bienvenue dans cette démo du sprint n° 20, où nous allons démontrer les stories 205, 208, 204a, et 210.
Alexandre : J’arrive en retard, vous interrompez pas pour moi. (Il ouvre son laptop et commence ses mails.)

Victor allume le projecteur, et explique le fonctionnement de la story 205 tout en effectuant des manipulations sur l’application.
À l’écran la démonstration s’interrompt avec un message Null Pointer Exception.
Victor lève la tête et regarde à la ronde.

Jérémie (est dans son tableur) : OK, donc 205 KO.
Jeanne : attend on sait pas si c’est KO. Ça marchait ce matin…
Bernard : qu’est-ce qui se passe exactement ?
Victor : Je ne sais pas, ce n’est pas mon code.
Bernard : C’est le code de qui ?
Jeanne : C’est moi qui ait finalisé la story, mais ce matin ça marchait…
Karim : On peut essayer de le reproduire ?
Victor : OK, je recommence. Je relance l’application, login, mot de passe, menu option sélection du mode de répartition, choisir “tous”, valider… Null Pointer Exception.
Karim : Quelqu’un peut regarder la log ?
Alexandre : Alors ça marche ou pas ?
Victor : On regarde. (Ouvre l’éditeur de code).
Alexandre (regarde l’écran) : oulah on n’y comprend rien à votre truc…

Une demi heure se passe. Alexandre s’occupe en lisant ses mails.

Bernard : Bon, on va s’arrêter là. On peut faire cette démo lundi, juste avant le planning ?
Victor : On va essayer.
Bernard : Je raccompagne Alexandre et je passe vous voir.

 

Tableau 3

Dans lequel il se trame une affaire entre décideurs

Alexandre et Bernard.

Alexandre : Bon si je comprends bien on n’est pas sorti des ronces.
Bernard : Non mais c’est temporaire. L’équipe a augmenté sa vélocité. J’ai confiance.
Alexandre : Oui, ta vélocité j’y crois pas. Je voudrais voir du concret. Une appli qui marche…
Bernard : OK, je te tiens au courant.
Alexandre : Fais vite parce que j’ai un comité avec tout le C-Level et il faut que je défende le budget du projet. Pour l’instant c’est pas gagné.
Bernard : J’entends. Je te tiens au courant.

 
(à suivre)

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado.


This form is protected by Google Recaptcha