Nos vœux, nos engagements et actions responsables pour 2021

Amis lecteurs, amies lectrices de notre blog ou curieux de tous horizons, 

Ne nous voilons pas la face, peu nombreux sont ceux qui regretteront l’année qui vient de s’écouler au rythme de la COVID-19. Mais si nous devions retenir une note joyeuse de cette année 2020 pour nous chez OCTO, c’est sans hésiter l’accélération de notre engagement environnemental et la belle énergie que nous avons mis collectivement pour entamer un périple long et semé d’embûches : faire d’OCTO une entreprise plus responsable. Et comme vous connaissez notre appétence pour le partage, voici donc le récit de nos succès, de nos échecs et de nos apprentissages.

A l’instar d’autres sujets innovants comme l’Agile, la Data Science ou plus récemment Accelerate, la thématique de la responsabilité environnementale a d’abord été portée par des Octos engagés. Chez OCTO, la machine s’est réellement mise en branle à l’été 2019, durant un déjeuner de partage (BBL) sur les initiatives perso de chacun pour atteindre le Zéro déchet. L’événement a attiré bien plus d’Octos que prévu et le déjeuner informel s’est vite transformé en cantine-usine à idées. Et peu à peu, la discussion a investi le champ de l’entreprise car “si je suis moi-même un consom’acteur, mon entreprise peut aussi devenir une firm’actrice pour l’environnement”. 

Et comme chez OCTO : “you say it you own it”. Les porteurs d’idées sont devenus des porteurs de projets green et nous avons réussi en 2019 à limiter une partie de nos déchets : finis les canettes, les gobelets et les touillettes en plastique ! Certains des plus passionnés et engagés des Octos ont carrément monté une tribu appelée SEED, pour Sobre Efficient Eco-conçu et Durable, qui porte l’expertise du numérique éco-responsable (éco-conception, sobriété numérique) dans nos projets clients. 

L’enthousiasme débordant des Octos a été un élément déclencheur nécessaire à notre prise de conscience. Mais en 2020, il nous fallait aller encore plus loin. Nous étions bien conscients que nos petites actions initiées ici et là n’avaient sûrement qu’un effet superficiel. Tous les petits pas comptent, bien entendu, mais nous voulions évaluer la distance à accomplir dans ce périple. Pour cela, il nous fallait déjà savoir mesurer notre impact. Ce fut l’un de nos premiers objectifs en 2020…

Nous avons tout d’abord appris à mesurer notre impact environnemental et à fixer un horizon bas carbone. Une de nos premières actions fortes en 2020 a été de réaliser notre bilan carbone. Nous avons eu à cœur d’être les plus ambitieux possibles en prenant en compte, dans le périmètre de notre Bilan carbone, l’ensemble des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) directement et indirectement liées à notre activité, y compris l’impact des missions d’OCTO ! Si l’obligation légale ne porte normalement que sur les scopes 1 et 2 (émissions directes des sources fixes et mobiles + émissions indirectes associées à l’énergie), nous avons souhaité aller au fond des choses et inspecter la totalité de nos pratiques : émissions achats, déplacements des salariés, fin de vie des déchets, etc…

Nous avons eu envie d’apprendre à faire nous-même notre bilan carbone et avons été accompagné par un expert Bilan Carbone pour, avec lui, comprendre et apprendre à (re)faire. Nous avons pu constater que l’impact d’une ESN est loin d’être nul et que nous pouvons tous agir à notre échelle pour participer à l’effort collectif et respecter les accords de Paris. En ce sens, nous nous sommes fixé l’objectif de réduire nos émissions de 5% par an d’ici 2030 . Si vous voulez en savoir plus sur notre démarche bilan carbone, on vous explique tout dans cet article et vous pouvez consulter le résultat de notre bilan sur le site de l’ADEME.

Face à l’immense tâche qui nous attendait (oui, le chemin vers l’éco-responsabilité peut faire peur au départ), nous avons voulu trouver des initiatives qui nous permettaient de structurer notre démarche, de définir une feuille de route pour ne pas s’y perdre. Le choix d’une labellisation exigeante nous a paru le plus pertinent et c’est ainsi que nous nous sommes lancés dans la certification B-Corp, qui s’appuie sur les Objectifs de Développement Durable rédigés et suivis par l’ONU. Cette démarche nous a permis de nous poser les bonnes questions et de commencer à mesurer notre impact écologique : la perspective de cette labellisation, loin d’être une fin en soi, nous a surtout permis de structurer notre approche, d’identifier nos points de force (culture et environnement managérial, mécénat) et nos points d’amélioration (par exemple, le suivi de l’impact environnemental d’OCTO). Pour en savoir plus sur pourquoi OCTO s’est engagé dans la certification B-Corp, c’est par ici

Une fois que nous, chez OCTO, avons pris pleinement conscience de notre impact environnemental, il n’y a plus eu de marche arrière possible, nous devions agir ! 

Pour devenir progressivement exemplaire et rester humble face aux enjeux du dérèglement climatique qui nous dépassent, il nous semble nécessaire d’adopter la stratégie des “petits pas, grandes ambitions”. En 2020, nous avons reçu des claques qui ont sonné comme des rappels à la réalité, notamment en prenant conscience que nos sites web OCTO n’étaient pas éco-conçus. Nous avons donc amorcé un chantier pour les refondre. Nous avons commencé à dresser la liste des bonnes pratiques d’éco-conception web et tâchons de la diffuser, notamment via le livre de F.Bordage auquel OCTO a contribué, “115 bonnes pratiques”. Mais nous savons bien que ce n’est pas suffisant. Conscients de la responsabilité environnementale de notre entreprise, vis-à-vis de nos clients et collaborateurs, nous avons amorcé une réflexion sur notre niveau d’exemplarité dans le domaine de la sobriété numérique et … initié des actions concrètes.

Pour agir concrètement, nous avons débuté en 2020 cinq grands chantiers en interne comme au sein de notre écosystème. Nous vous partageons ici des échantillons d’actions que nous avons pu mener sur les 2 premiers chantiers les plus avancés.

Chantier 1 : Sensibiliser et embarquer les Octos et notre écosystème

  • Sensibilisation au dérèglement climatique via l’atelier Fresque du climat, 42 cartes qui reprennent le rapport du GIEC pour expliquer en 3h les causes et conséquences du dérèglement climatique. Aujourd’hui, l’ensemble de la direction d’OCTO a participé à cet atelier et une dizaine d’Octos sont devenus animateurs de la Fresque du climat avec l’ambition de continuer cette sensibilisation auprès de tous les Octos et de nos clients.
  • Partage du Bilan Carbone OCTO et des premiers leviers d’action aux Octos – dont l’ensemble de la direction – et création de l’atelier “Decarb’OCTO” pour co-construire avec les Octos une roadmap bas carbone.
  • Création d’un parcours de formation Numérique Responsable avec des partenaires comme GreenIT.fr et création d’une formation interne sur le Bilan carbone. 
  • Partage d’un conte de noël green pédagogique sur notre blog. 
  • Prises de parole sur l’éco-responsabilité du numérique à la Duck conf, au Tech Rock et OCTO Buzzword Bingo Podcast

Chantier 2 : Déployer pas à pas en interne les principes de la sobriété numérique

  • Lancement de l’opération Make IT Last pour chouchouter plus longtemps nos terminaux : allongement de la durée d’utilisation des appareils chez OCTO, choix de smartphones ou PC plus respectueux de l’environnement sur l’ensemble du cycle de vie ; achat de matériel  reconditionné ou modulaire ; choix d’une fin de vie plus vertueuse que le recyclage, comme le reconditionnement ou un  don à des associations. 
  • Diagnostic de l’empreinte environnementale de nos sites web et lancement de leur refonte suivant les principes de l’éco-conception. 
  • Incitation des Octos à être plus soucieux de leur empreinte : partage de bonnes pratiques via la mailing liste interne green, diffusion par la DSI d’un guide de nettoyage pour réduire l’espace de stockage et la taille de nos emails, création de signatures mail plus sobres pour nos consultants, etc.

C’est ainsi que nous avons commencé à agir concrètement : en apprenant et en nous inspirant d’autres entreprises, d’associations labellisantes et d’entrepreneurs plus avancés que nous dans leur démarche d’éco-responsabilité. Nous les remercions chaleureusement car leurs connaissances nous ont permis de débuter plus sereinement notre démarche. Aujourd’hui, nous rendons la pareille : nous espérons que nos réussites, nos échecs et nos expérimentations permettront à d’autres de suivre nos pas ou au contraire de tracer leur propre chemin.

Nous nous sommes fixé comme objectif pour 2021 de dessiner avec les Octos cette roadmap bas carbone et de continuer à agir en parallèle via nos différents chantiers green.  Nous avons bien conscience que la route est longue et difficile et que nous n’en sommes qu’au tout début. Mais nous marchons avec enthousiasme vers ces nouveaux défis. 

Pour 2021, nous vous souhaitons la meilleure des santés pour vous et vos proches… et notre planète ! Si nous ne devions retenir qu’un credo pour 2021 :

There is always a BETTER way, there is always a RESPONSIBLE way. 

Un commentaire sur “Nos vœux, nos engagements et actions responsables pour 2021”

  • Bravo pour cette démarche, pour les initiatives responsables déjà initiées et celles à venir et bravo aussi et merci pour cette newsletter passionnante !
    1. Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


      Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha