Lean Startup, accélérer son innovation en entreprise

« La vie est trop courte pour développer quelque chose dont personne ne veut ! », disait Ash Maurya, créateur du Lean Canvas et auteur de “Running Lean”.

Pour OCTO Academy, Dominique Lequepeys, Consultant Innovation chez OCTO Technology nous présente la méthode Lean Startup et ses avantages pour stimuler l’innovation en entreprise.

Dominique est également formateur pour OCTO Academy depuis plusieurs années et référent de notre module “Lean Startup en entreprise

En quelques mots, peux-tu nous présenter l’origine du Lean Startup et l’idée directrice de la méthode ?

Pour comprendre son origine, il faut remonter à l’explosion des startups américaines qui a suivi la bulle internet des années 2000.
A cette époque, nombreuses startups ont constaté que les produits qu’elles lançaient ne rencontraient pas l’adhésion attendue, après d’importants investissements humains et financiers.

De cela certains acteurs se sont questionnés et ont adopté une démarche de test & learn, consistant à avancer par petites expérimentations afin de valider l’adhésion du marché par itérations.

C’est cette idée qui est au cœur de l’approche Lean Startup : valider l’adoption d’une innovation par ses utilisateurs avant d’investir à grande échelle

Lean Startup et Design Thinking : quelles différences ?

Avant d’aborder la question des différences, il me semble essentiel de préciser que les deux approches sont complémentaires.

D’un côté, le design thinking se concentre sur l’expérience passée et rêvée du service, en se basant sur des observations, entretiens et maquettes.
De l’autre, l’approche Lean Startup cible elle l’expérience réelle via la mise à l’épreuve du service sur le marché.

Ainsi, en design thinking, on va s’assurer auprès des utilisateurs de l’intérêt par des simulations et avec le Lean Startup on valide celui-ci par une expérience terrain.

Le MVP (Minimum Viable Product) en est d’ailleurs un élément clé. En effet, le MVP consiste en une première version minimaliste réalisée en quelques semaines, à peu de frais, destinée à valider l’adhésion des utilisateurs au cœur du service en conditions réelles avant d’investir davantage. 

Quels rapports entretiennent Lean Startup et Lean IT ?

Si ces deux méthodes partagent des éléments en commun, car appartenant à la grande famille de la pensée Lean, tous deux n’interviennent pas au même niveau.

Là où le Lean IT met l’accent sur l’efficience opérationnelle pour un delivery plus rapide, plus fiable et moins cher, le Lean Startup oeuvre en amont pour s’assurer que les projets réalisés soient utiles et pertinents.

Le Lean Startup permet donc de valider en amont le positionnement, l’offre et le marché. Le lean IT intervient en second temps pour optimiser le delivery, une fois que le produit a trouvé son public.

Tu es formateur pour OCTO Academy depuis des années, as-tu une anecdote à partager concernant le module Lean Startup en entreprise ?

En tant que formateur OCTO Academy, j’ai eu plusieurs occasions d’animer cette formation.

J’ai récemment eu des nouvelles de l’un des stagiaires, manager dans le secteur de la biochimie, pour lequel la formation a été un véritable déclic.
Un déclencheur qui l’a mis en mouvement pour lancer un programme d’intrapreneuriat au sein de son organisation, basé sur la démarche Lean Startup.

De ce programme, 2 projets aujourd’hui sont déjà en cours, et plusieurs initiatives ont également émergé.

L’aspect très pratique de la formation, et adapté au contexte de l’entreprise, même fortement réglementée, lui a permis de s’approprier la méthode et de la transposer dans son environnement professionnel.

Quelle est la OCTO touch, le truc en plus qui fait la différence avec d’autres formations ?

D’une part, dans ce module de formation, on ne fait pas que parler Lean Startup, on l’expérimente directement.

En effet, la formation rentre dans le vif du sujet en se basant sur la mise en application du Lean Startup sur des cas rencontrés dans les entreprises des participants. Pour cela, nous nous appuyons sur un starter kit composé de canvas prêts à l’emploi, permettant d’initier la démarche et de s’inscrire déjà dans une optique d’adoption au niveau de sa structure.

Notre second différenciant clé est l’accent mis sur l’accompagnement au changement en entreprise.

En effet, les autres formations se focalisent sur la méthode originelle alors qu’elle a été conçue par des startuppers pour des startups. ”Oui, mais nous on n’est pas une startup !”, se lamentent les managers d’entreprise.

En déroulant la méthode sur un cas réel issu du quotidien, de suite émerge la question des freins potentiels qui peuvent se poser dans leurs organisations. 

Grâce à mes retours d’expérience d’accompagnement de grands groupes ou administrations, je donne des clés aux participants pour anticiper et surmonter d’autres freins inconnus des startups.
Parmi ceux-ci, l’accès direct aux usagers, les contraintes réglementaires, les exigences de confidentialité sur des projets innovants, la peur pour l’image de marque, en sont quelques exemples.

Un temps d’échange est ainsi consacré avec les participants pour discuter de ces freins et identifier des leviers pour lever ceux-ci et faciliter l’adhésion, le changement et la mise en application. 

Si je devais résumer, j’outille les stagiaires pour être des référents et des ambassadeurs du Lean Startup en entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha