Le lean en 15 citations

Nous vous proposons ici de découvrir quelques aspects du lean en citations. Ces citations sont importantes, car pendant une expérimentation lean, elles amélioreront la compréhension et l’apprentissage des pratiques et outils lean. Elles agiront comme des moyens mnémotechniques en plaçant des refrains à nos chansons lean du quotidien.

Pour une présentation du lean, je vous conseille la lecture de cet article introductif : « Qu’est-ce que le Lean? ». J’aborde ici les principes et outils lean suivants :

  • Le respect des gens
  • L’élimination du gaspillage sur le flux de valeur
  • L’amélioration continue

Le respect des gens

Le respect des individus est le principe le plus essentiel du Lean. Il vise à contribuer à l’épanouissement de chacun des collaborateurs à travers la mise en œuvre des conditions de ce développement personnel.

« Since it is people that manufacture things, manufacturing is impossible unless people are developed » –  Toyota « Developing People First » philosophy.

Au-delà de la mise en œuvre de mesures contribuant à cet épanouissement, il convient,  lorsqu’un problème survient, non pas de remettre en cause les personnes mais au contraire de questionner d’abord le système et d’identifier ses défaillances qui pourraient être à l’origine du problème.

« Don’t blame the individual, fix the system for them » –  William Edwards Deming

En effet,

« A bad system will defeat a good person every time » –  William Edwards Deming

Ainsi, loin de suspecter les individus au moindre dysfonctionnement, il s’agit de responsabiliser les collaborateurs, de les encourager, et de les aider à résoudre eux-mêmes les problèmes qu’ils rencontrent dans leur travail quotidien.

L’élimination du gaspillage sur le flux de valeur

Eliminer le gaspillage sur le flux de valeur constitue un objectif du lean. Celui-ci suppose d’identifier la valeur pour laquelle le client de l’entreprise est prêt à payer.

“It is not the employer who pays the wages. Employers only handle the money. It is the customer who pays the wages” –  Henry Ford

L’ensemble de l’entreprise est au service de cette création de valeur, qui se fait le long d’un flux de transformation. Or, tout au long de ce flux de transformation sont également réalisées des choses qui ne concourent pas à créer de la valeur : ce sont des gaspillages. On identifie 7 types de gaspillage : Surproduction, délai, stock, transport, mouvement inutile, processus inutile et défaut.

« The best approach is to dig out and eliminate problems where they are assumed not to exist » –  Shigeo Shingo

L’amélioration continue

« It is not the strongest of the species that survives, nor the most intelligent, but the one most responsive to change » –  Charles Darwin

Cette loi de la sélection naturelle dans un environnement changeant s’applique aussi bien aux espèces qu’au secteur entrepreneurial. Comme vous pouvez l’imaginer, cette  nécessité de changer – perçue par Toyota – est commune à bon nombre d’entreprises.

Or pour changer, il faut agir :

« The definition of insanity is doing the same thing over and over again and expecting different results » –  Albert Einstein

Et il y a trois façons d’agir pour changer :

  • Innover : faire quelque chose de nouveau
  • Imiter : reprendre quelque chose qui a déjà fonctionné ailleurs
  • Améliorer en continu pas à pas : partir de la situation actuelle et la changer petit à petit en s’assurant que chaque changement est une amélioration

La solution retenue par Toyota et consacrée dans le lean est l’amélioration continue. Cette solution est peu risquée car à petits pas mais nécessite un engagement de chacun et une discipline qui assure que chaque pas fait est bien une amélioration.

« Tirer le profit le meilleur de ce qui est: s’ingénier à l’améliorer plutôt que de chercher à le changer » –  André Gide (Journal, 4 juillet 1933)

L’avantage de l’amélioration continue à petits pas est également de permettre l’observation rapide des premières améliorations.

« Even a journey of one thousand miles begins with a single step. » –  Lao Tzu

Cette nécessité de s’améliorer est souvent résumée par la célèbre phrase de Hiroshi Okuda : « Failure to change is a vice ». En effet, l’inaction est le plus grave des gaspillages. La plupart du temps, il vaut mieux se tromper que ne rien faire.

Mais on oublie souvent la seconde partie de cette phrase que je juge toute aussi pertinente :

« Failure to change is a vice! I want everyone at Toyota to change and at least do not be an obstacle for someone else who wants to change » –  Hiroshi Okuda, Chairman of Toyota Motor Corp

Encore s’agit-il d’évoluer dans le bon sens. Pour cela, le lean propose une technique : le PDCA que nous ne détaillerons pas ici, popularisé dans les années 50 par W.E Deming à travers l’illustration de la méthode :  la roue de Deming.

« Let’s stop and understand the root cause of problems » –  Larman, Vodde

Gemba

Gemba signifie en japonais « là où se trouve la réalité ». C’est l’endroit où est créée la valeur ajoutée, l’endroit où apparaissent les problèmes, là où le client obtient sa satisfaction : c’est le terrain.

Autrement dit, c’est l’atelier ou le poste de travail dans l’usine. Dans nos métiers de la DSI, ce sont les réunions, les documents d’architecture, la documentation et même le code de nos logiciels…

« Go to the source to find the facts to make correct decisions, build consensus, and achieve goals at our best speed » –  Toyota Way 2001

C’est sur le terrain que l’on va identifier les fameux gaspillages que l’on souhaite supprimer.

« The most dangerous kind of waste is the waste we do not recognize » –  Shigeo Shingo

 

J’espère que ces citations vous aiderons et vous donnerons l’envie d’en savoir plus. Si j’ai oublié votre citation lean favorite, n’hésitez pas à commenter cet article. Voici une dernière idée pour la route, que je vous laisse interpréter :

« Never mistake motion for action » –  Ernest Hemingway

 

 

2 commentaires sur “Le lean en 15 citations”

  • Une citation sur le respect des hommes, d'Henry Ford : "Why is it that whenever I ask for a pair of hands, a brain comes attached?"
  • @Sandrine : le management, dont Ford a été un précurseur (mais qui n'a depuis lors que peu innové dans ce domaine), a connu de nombreuses innovations dont le Lean fait partie. Ford a apporté sa pierre à l'édifice (qui était presque inexistant à cette époque) mais tout n'était pas à conserver, il a pour sa part « développé la chaine de montage et aussi les méthodes de management nécessaires pour gérer une entreprise qui était alors la plus grande du monde" (extrait du bouquin de G. Hamel. La fin du management. Je le conseille). De l'eau a coulé sous les ponts de la qualité et des techniques de management depuis... Le lean, entre autres, a réconcilié la tête et les bras !
    1. Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


      Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha