Le demi-cercle (épisode 46 — Télescopage)



Faced with a choice do both

Use ‘unqualified’ people

Question the heroic approach

Brian Eno / Peter Schmidt — Oblique strategies

Le bureau est vide. Les fenêtres sont grandes ouvertes, afin de profiter de la fraîcheur du matin.

Ils sont déjà au café.

Tu les rejoins au coin café/cuisine. Hugo a ramené des croissants. Farid et Audrey sont occupés à essayer de faire fonctionner la machine à café.

Tu demandes :
– Vous avez reçu un mail de Maria ?

Jérémie, profondément absorbé dans la préparation de son thé répond :
– Si tu veux dire celui de 20h43 hier, oui. J’ai reçu un mail de Maria.

Audrey dit :
– Je pense qu’on a tous reçu le même ! C’est pas mal, non ?

Hugo dit, la bouche pleine, enthousiaste :
– Une prime, alors que je suis encore en période d’essai, c’est plutôt cool.

Farid lui donne une tape sur l’épaule, et un conseil :
– Je serais toi, je ne le crierais pas sur les toits.

Audrey croise les bras, observe la machine à café, dont l’afficheur affiche trois points de suspensions rouges depuis déjà deux minutes, et dit :
– Allez, là ! Mais quelle lenteur, cette machine !

Farid observe la machine, les bras croisés :
– Celle là aussi elle aurait besoin d’une prime…

Jérémie ajoute :
– Ou bien d’un peu de maintenance percussive.

Audrey donne une claque sonore à la machine à café, dont le tiroir à marc se remet en place. L’afficheur se réveille et affiche Ok.
– Ah tiens, oui, tu as raison.

Hugo, termine son croissant et dit :
– À propos de lenteur, vous connaissez celle de la limace au bord de la route ?
– Non.
– C’est deux escargots qui ont un accident dans un croisement particulièrement dangereux et on ne sait pas s’ils vont survivre. On appelle la police. La police arrive et interroge une limace qui se trouvait là…

Un jeune homme en veston bleu et cravate entre dans le coin cuisine et se présente en tendant la main :
– Salut, moi c’est Victor. Je travaille à la Direction des Ventes. C’est vous que je cherche. Salut Jérémie.

Jérémie et Victor se serrent la main. Farid demande :
– Bonjour Victor. C’est à quel sujet, que tu nous cherches ?

Jérémie dit :
– Ah vous n’avez peut être pas reçu le deuxième mail de Maria, celui de ce matin ?

Audrey :
– Je n’ai pas encore lu mes mails de ce matin. Je croyais qu’on était les premiers à travailler, vu qu’il n’est que huit heures vingt.
– Détrompe-toi, Audrey.

Tu déverrouilles ton téléphone et consultes tes mails.

de : m.perez
à : teamxxl
sujet : Victor Borski sera de passage chez vous le reste de la semaine
…à la demande de Lionel, qui voit là une opportunité de créer des synergies et de mettre en place rapidement des nouvelles fonctionnalités du type XXL VIP.
Techniquement, ça veut dire qu’il va faire un travail de PO et vous exposer ses idées d’évolutions.
Merci de lui faire le meilleur accueil.

Tu dis :
– Ah oui, d’accord, je vois. Bon eh bien voilà. Tu nous as trouvé.

Tu souris. Tu ne comprends pas bien le mot techniquement.

a) Victor n’est pas formé à faire ce que fait d’habitude un Product Owner, mais Maria souhaite qu’on fasse comme si c’était le cas.
b) Maria se contente de passer le message de Lionel.
c) Maria ne sait pas encore vraiment comment vous allez travailler ensemble, mais elle compte sur vous pour trouver.

Tu tentes de retrouver le fil de la conversation. Hugo finit de raconter la blague :
– Je ne sais pas m’sieur l’agent, dit la limace, tout s’est passé si vite !

Vous redescendez. La brise a fait voler la pile de copies d’écran qui se trouvait sur une des tables. Le temps de remettre de l’ordre, puis de s’installer, et la conversation à propos du backlog va pouvoir reprendre là où elle s’était arrêtée hier. Audrey invite Victor à prendre la chaise qu’occupait Charlène la semaine dernière et dit :
– Hier on a pratiquement fini de planifier l’itération, mais on devrait peut être reprendre depuis le début. Victor, qu’est-ce que tu aimerais qu’il se passe dans cette itération ?

Victor : Alors justement, à la Direction des Ventes, on a quelques idées sur ce qui pourrait rendre le produit encore plus attractif, mais pour l’instant, j’ai besoin de voir comment vous travaillez.
Jérémie : C’est quel genre d’idées, ces idées ?
Victor : Je te rassure, rien de bien méchant, surtout des améliorations en fait.
Jérémie : Je ne suis pas spécialement inquiet, note. Curieux, plutôt.
Hugo : Vu qu’on a des idées d’amélioration également…
Victor : Bon. Je pense qu’il faut sérieusement revoir l’expérience utilisateur.
Jérémie : Sur quelle partie de l’application ?
Victor : Sur l’ensemble, je dirais.
Hugo : Je suis d’accord.
Farid : Ah bon ?
Victor : Clairement. Je ne sais pas si vous avez lu les derniers verbatims clients…
Farid : On a des verbatims clients ?
Audrey : …Mais sinon, pour cette itération ?
Victor : Pour cette itération, je vais plutôt me poser en observateur.
Farid : Il va y avoir d’autres itérations ?
Victor : Euh… Bien sûr, pourquoi cette question ?
Farid : J’ai dû rater une réunion importante, ou bien un message…
Victor : Ah. Vous n’êtes pas au courant que je remplace Maria ?

Ton estomac fait des nœuds. Il faudrait que tu arrêtes un peu les croissants le matin.

Farid : Maria s’en va ?
Victor : Mais non, pas du tout. Elle va travailler sur le projet Parady.
Audrey : Oui, enfin, elle s’en va du projet XXL…
Farid : Ah bon, tu étais au courant, Audrey ?
Audrey : Au courant, non. Ce n’était pas officiel jusqu’ici, donc…
Farid : Mais maintenant ça l’est. Donc tu étais au courant.
Audrey : Qu’est-ce que ça change ?
Farid : Est-ce qu’on pourrait avoir un peu de considération dans cette boutique, ou pas ?
Hugo : Farid, ne le prends pas comme ça…
Farid (se tourne vers Hugo) : Ce serait plus avisé de ne pas me dire comment je dois prendre les choses, si tu permets.
Hugo (lève les mains) : Non, mais bien sûr.

Nouveaux nœuds.
Est-ce que vous pourriez tous aller un peu moins vite ?

Tu considères la situation, sans y voir clair.

De toute évidence, à progresser en tâtonnant dans l’obscurité dans un immeuble à la fois familier et mystérieux, les accidents sont chose fréquente. Un choc frontal avec un meuble posé là, ou bien rentrer violemment dans une porte que l’on croyait ouverte, trébucher sur une boîte et s’étaler dans la poussière, tout cela est prévu et comme amorti en quelque sorte. Les agents font un rapport, le rapport est transmis à la Direction du Réaménagement, qui avise de la meilleure chose à faire (souvent, rien). En revanche, lorsque l’accident concerne uniquement des agents — comme par exemple lorsque deux d’entre eux se téléscopent au détour d’un couloir qui n’était pas cartographié — il est rare que l’on transmette un rapport. Si un agent perd connaissance, on tente tout ce qu’il faut pour le ranimer, puis on évacue celui-ci, on annule la procédure, on se replie, on referme même pour un temps indéterminé le bâtiment, ce mausolée de technique ancienne livré à l’entropie, mais de rapport, point.

Toi : Est-ce qu’on pourrait commencer par partager ce qu’on sait ? On y verra plus clair.
Farid : Ce que je sais, c’est que je n’ai pas trop envie de continuer à travailler dans ces conditions.

Silence.
Tu te demandes si les pensées de Farid vont plus loin que ses paroles ou l’inverse. À l’observer tu dirais qu’il se tient prêt à se lever et partir.

Ça va trop vite.
Alors déjà, arrête de commenter.
Shhhh.. la ferme !
Ne te parles pas sur ce ton.
Encore plus de commentaires.
On tourne en rond.

Victor dit :
– Ah bon ? Je suis désolé.

Tu dis :
– Et si on mettait tout sur la table ? Dites ce que vous avez à dire. Pas de commentaires. Pas d’interruptions. Ça veut dire que si vous commencez à parler, vous serez écouté jusqu’au bout.

Silence.

Et peut être avec un peu de chance, entendu.

Farid croise les bras et se tait.

Jérémie dit sur un ton calme :
– D’accord. Après tout, c’est une manière comme une autre de recommencer l’itération…

Vous recommencez l’itération.


(à suivre)
Episodes Précédents :
1 — Si le code pouvait parler
2 — Voir / Avancer
3 — Communication Breakdown
4 — Driver / Navigator
5 — Brown Bag Lunch
6 — Conseils à emporter
7 — Crise / Opportunité
8 — Le Cinquième Étage
9 — Que faire ?
10 — Soit… Soit…
11 — Boîtes et Flêches
12 — Le prochain Copil
13 — La Faille
14 — Poussière
15 — L’hypothèse et la Règle
16 – Déplacements
17 — Jouer et ranger
18 — Arrangements
19 — Mise au point
20 — Expérimentation
21 — Échantillons
22 — Non-conclusions
23 — Non-décisions
24 — Épisode neigeux
25 — Fusions et confusions
26 — Débarquement
27 — Tempête
28 — Embardée
29 — Aménagement
30 — Interruptions
31 — Normalisation
32 — Outsiders
33 — Fabrication
34 — Observation
35 — Perturbations
36 — Conclusions
37 — Nouvelle Donne
38 — Transaction
39 — Mutation
40 — Exclusion Mutuelle
41 — Préemption
42 — Démonstration
43 — Conversation
44 — Exception
45 — Explications

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha