Le demi-cercle (épisode 41 — Préemption)

Jeudi, 11h. Maria et Charlène sont avec vous depuis le début de la matinée. Elles ont participé aux sessions de programmation toute la semaine, à raison de plusieurs heures par jour. Vous décidez qu’il est temps de faire une revue « express » de l’itération.

Jérémie : 478, 479, 482, 483 : done. 481, en cours. Il nous faut toujours les entrants du Marketing pour finaliser les choix de présentation.
Charlène : Oui. J’ai contacté le Marketing, j’attends une réponse cet après-midi ou demain.
Jérémie : 484, en cours.
Farid : Il faudrait reprendre cette story à zéro à mon avis. Elle n’est plus cohérente avec le reste du module exportation.
Maria : On garde la même cinématique que d’habitude, il faut juste prendre en compte le fait qu’on attend une connection d’un client pour confirmer l’opération d’export.
Farid : En fait, je ne suis pas sûr que ce soit si simple…
Hugo : L’attente de connection ? Si c’est le même mécanisme que pour les inscriptions, ça ne devrait pas poser de problème…
Audrey : Euh… Est-ce qu’on peut terminer la revue de sprint ?
Hugo : Ok, ok.
Audrey : Ou bien on va se retrouver comme l’autre jour à traiter trois sujets à la fois.
Charlène : Tu as raison.
Maria : OK. Jérémie, ensuite, qu’est-ce qu’on a ?
Jérémie : 487, en cours. Elle ne passe pas les tests, on n’a pas encore analysé. Et c’est tout.
Maria : Résultat des courses ?
Jérémie : 4 stories done, 3 en cours, dont une KO sur les tests de recette.
Audrey : Pas mal pour un jeudi matin !
Toi : Oui, on commence à voir le bout du tunnel.
Maria : Ce n’était pas vraiment un tunnel. Et il reste encore le cœur du calcul budgétaire pour la version spéciale.
Jérémie : Sur le plan technique : nombre de commits de refacto…
Audrey : Jérémie, je te propose qu’on revoie les métriques techniques en début d’après-midi, vu que ça n’intéresse pas forcément Charlène et Maria.
Charlène : Oui, d’autant que je ne suis pas sûre de pouvoir rester…
Jérémie : OK.
Audrey : Tu as une réunion, Charlène ?
Charlène : Vérifie tes mails. Vous êtes en copie.

Jérémie ouvre ses mails. Un mail s’affiche immédiatement, noir sur blanc, sur le mur du fond.

from: Lionel Deronge
to : Charlène Couvreur; Team XXL
cc: : Jean Bernard Locronan. Maria Jimenez,
subject : retour de mes subordonnés à la lumière svp. Merci.

J’apprends que Charlène passe un temps considérable avec votre équipe afin — je présume — de mettre au point les fonctionnalités supplémentaires pour la version XXL-VIP. Je comprends l’intérêt de cette collaboration, mais je vous rappelle que la recette de la version XXL-VIP est prévue pour vendredi en huit. Merci donc de libérer Charlène afin qu’elle puisse reprendre l’organisation de cette recette depuis son bureau à la Direction des Ventes.

Bonne journée.

Farid : Qu’est-ce que c’est la version XXL-VIP ?
Maria : C’est le nom que le Marketing a trouvé pour mettre en valeur la version qu’on est en train de développer pour Pierce-INVB.
Farid : Je n’étais pas au courant.
Audrey : Moi non plus.
Hugo : Moi non plus.
Maria : Peu importe, c’est toujours le même logiciel, sauf qu’on rhabille quelques écrans ça et là, et bien sûr on touche au cœur du calcul de budget.
Charlène (se lève et rassemble les feuilles de son classeur) : Bon. Eh bien, je vous tiens au courant pour la décision du Marketing.
Audrey : Ah oui, mais non: on va encore avoir besoin de tes lumières Charlène. Tu ne peux pas nous abandonner en si bon chemin !
Charlène : Je comprends, mais là je n’ai pas le choix.
Jérémie : Attends. Il faut qu’on réponde à Lionel. Il ne peut pas interrompre le travail comme ça sur un coup de tête.
Hugo : Je ne comprends pas : il a tout intérêt à ce qu’on termine au plus vite, non ? Et puis qu’est-ce que ça veut dire, de rappeler les gens comme ça ? C’est trop facile.
Charlène : Je pense qu’il a besoin de vérifier certains points de la nouvelle version, et qu’il a dû passer dans mon bureau à plusieurs reprises.
Hugo : Il faut qu’on l’appelle, et qu’on lui dise qu’on a encore du travail.
Maria : Je sais d’avance ce qu’il vous dira : vous ne pouvez pas demander à toute l’entreprise de s’adapter à votre façon de travailler.
Hugo : Et pourquoi pas ? Si c’est plus efficace ?
Maria : Ça n’est pas la question.

Il y a un silence de quelques secondes.

Jérémie : En parlant d’efficacité, je propose qu’on ramène la fin de l’itération à ce vendredi.
Audrey : Je suis d’accord. En fait, je pense qu’on pourrait déployer plus fréquemment, au moins une fois par semaine.
Toi : Oui, et ça permettrait d’aller au devant des problèmes au lieu d’attendre le dernier moment possible.
Hugo : OK. D’ailleurs je propose qu’on invite le directeur des Ventes à une démo de sa version spéciale XXL-VIP.
Maria : Pour ça, il faudrait qu’on ait fini la 481, parce que sans la 481, la démo n’aura pas de sens.
Farid : Je veux bien, mais il nous faut des informations qu’on n’a pas encore, et une confirmation du Marketing.
Charlène : Je vais m’en occuper.
Maria : Ça devrait être possible de coincer quelqu’un au Marketing, même à la machine à café, qui pourra nous donner un coup de main.
Jérémie : Note qu’on peut peut être s’en tirer sans eux, si on fait quelque chose d’un peu générique, et qu’ensuite on réajuste en fonction de ce qu’ils nous disent sur le terrain.
Farid : Je ne vois pas comment on pourrait faire quelque chose d’un peu générique comme tu dis, sans mettre en risque la livraison en production de la semaine prochaine.
Jérémie : Ça se discute. Tu peux le voir comme ça : en imaginant qu’on ait un module d’exportation-type…

La discussion s’éternise. Sur le mur du fond, qui affiche le code d’une des stories inachevées, tu cherches le curseur.
L’équipe a perdu le focus.

Charlène : Au pire, je ferai un passage au comité de direction demain matin, pour savoir si quelqu’un peut se dégager du temps et passer vous voir.
Hugo : Ah, ça va devoir se faire impérativement avant demain, avec le Marketing.
Jérémie : Pourquoi impérativement ?
Hugo : Eh bien lis tes mails.

from: Hugo Breguet
to : Lionel Deronge
cc : Charlène Couvreur; Team XXL Jean Bernard Locronan. Maria Jimenez,
subject : retour de mes subordonnés à la lumière svp. Merci.

Bonjour M. Deronge,
Message reçu. Serait-il possible de disposer d’encore un peu d’aide de la part de Charlène cependant ? Car nous avons gagné un temps précieux depuis que la direction des Ventes participe directement à la création des stories. Nous sommes d’ailleurs pratiquement en mesure d’effectuer la première démo d’XXL-VIP d’ici demain vendredi, à condition de confirmer certaines hypothèses entre la direction des Ventes et le Marketing.
A ce titre, seriez vous d’accord pour assister à la démo. ?

from : Lionel Deronge
to : Hugo Breguet
cc : Charlène Couvreur; Team XXL Jean Bernard Locronan. Maria Jimenez,
subject : retour de mes subordonnés à la lumière svp. Merci.

Demain, impossible. Mais si votre démo a lieu après 17 heures ce jour, je suis partant.

from: Hugo Breguet
to : Lionel Deronge
cc : Charlène Couvreur; Team XXL Jean Bernard Locronan. Maria Jimenez,
subject : retour de mes subordonnés à la lumière svp. Merci.

OK pour 17h. Pouvons nous travailler directement avec Charlène d’ici là ?

from : Lionel Deronge
to : Hugo Breguet
cc : Charlène Couvreur; Team XXL Jean Bernard Locronan. Maria Jimenez,
subject : retour de mes subordonnés à la lumière svp. Merci.

OK jusqu’à vendredi. Ensuite, il faudra qu’on fasse un point.
À toute à l’heure.

Jérémie : Tu veux dire que tu as invité le Directeur des Ventes à la démo, et que tu as avancé la démo d’une demi-journée ?
Hugo : Eh bien oui. C’était ça ou la semaine prochaine. Ça ne vaut pas le coup d’attendre.
Maria : Bon. Dans ce cas, on ferait mieux de s’y remettre tout de suite.
Farid : Dis-donc Hugo, tu y es allé à l’audace sur ce coup là. Comment tu savais que le Directeur des Ventes allait accepter le marché ?
Hugo : Disons que je le connais un peu. C’est mon oncle.


(à suivre)
Episodes Précédents :
1 — Si le code pouvait parler
2 — Voir / Avancer
3 — Communication Breakdown
4 — Driver / Navigator
5 — Brown Bag Lunch
6 — Conseils à emporter
7 — Crise / Opportunité
8 — Le Cinquième Étage
9 — Que faire ?
10 — Soit… Soit…
11 — Boîtes et Flêches
12 — Le prochain Copil
13 — La Faille
14 — Poussière
15 — L’hypothèse et la Règle
16 – Déplacements
17 — Jouer et ranger
18 — Arrangements
19 — Mise au point
20 — Expérimentation
21 — Échantillons
22 — Non-conclusions
23 — Non-décisions
24 — Épisode neigeux
25 — Fusions et confusions
26 — Débarquement
27 — Tempête
28 — Embardée
29 — Aménagement
30 — Interruptions
31 — Normalisation
32 — Outsiders
33 — Fabrication
34 — Observation
35 — Perturbations
36 — Conclusions
37 — Nouvelle Donne
38 — Transaction
39 — Mutation
40 — Exclusion Mutuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha