Le demi-cercle (épisode 36 — Conclusions)

Il est 8h40. Jérémie se lève, se place devant le mur du fond et annonce :
– Puisque vous êtes tous là, j’en profite pour vous indiquer la marche à suivre pour désactiver le plug-in.

Puis il branche le projecteur sur son PC.

Audrey, qui vient juste de s’installer à son poste s’écrie :
– Cool !

Hugo ouvre sa session en disant :
– Ah, OK. Je m’étais presque habitué en fait.

Tu ouvres ta session. Tu suis les instructions de Jérémie pour désactiver puis retirer le plug-in. Puis tu demandes :
– Alors qu’est-ce ça donne, ces mesures qu’on vient de faire pendant deux semaines ?

Jérémie quitte l’EDI, ouvre un éditeur et dit sur le ton de l’enthousiasme :
– Eh bien justement, je me propose dans la foulée, de vous partager les data.

Tu demandes à Jérémie :
– Euh, ça peut attendre le temps de prendre un café ?
– Tout à fait. Je n’ai pas entièrement terminé ma présentation, en fait ça tombe bien.

Quinze minutes plus tard, Farid, Audrey et toi rejoignez Hugo dans le demi-cercle qui fait face au mur du fond. Jérémie commence sa présentation :

– Voici la liste des données récoltées lors de chaque log in sur chaque poste durant les 10 derniers jours. Pour chaque activité, on dispose de la date et heure, du numéro de story, ou de ticket, d’un code évènement, et d’un commentaire.


04/09 08:30;12511;START;NC
04/09 15:49;12511;WAIT;critere manquant budget ?
04/09 15:49;000;AWAY;NC
04/09 09:04;320;START;NC
04/09 09:12;436;START;NC
04/09 10:04;409;START;NC
04/09 17:03;000;AWAY;NC
04/09 17:15;000;AWAY;NC
04/10 08:05;436;RESUME;NC
04/10 08:24;320;RESUME;NC
04/10 08:32;12217;START;NC
04/10 08:32;409;WAIT;attend F. pour pair
04/10 13:39;12217;WAIT;manque info format
04/10 08:43;12502;START;
04/10 09:05;12502;WAIT;pas de critere acc.
04/10 09:10;409;RESUME;NC
04/10 09:10;436;WAIT;pour verif PO regle #3
04/10 09:10;12532;START;NC
04/11 08:50;525;START;NC
04/11 08:51;320;DONE;NC
04/11 08:54;409;DONE;NC

Farid demande :
– NC, ça veut dire ? No comment ?
– Exactement.
– Et il y a beaucoup de lignes dans ce fichier ?
– 133, pour être précis.

Audrey demande :
– OK, mais on fait quoi de tout ça ?

Jérémie ouvre un autre fichier :
– J’y viens. J’ai collecté les données et les ai rassemblées dans une synthèse. Voilà. Vous avez ici, pour chaque tâche, son statut en recette, ses dates de début et de fin, la durée de la tâche, le nombre d’interruptions que la tâche a rencontré, et les raisons de ces interruptions.
– Est-ce que tu peux revenir sur le fichier précédent, demande Hugo, je me souviens m’être interrompu plus souvent sur la story 436.
– Oui. C’est normal que tu ne les voies pas. J’ai pris le parti de retirer toutes les interruptions de moins de 15 minutes.

Audrey dit sur un ton proche de la mauvaise humeur :
– Dans ce cas, si c’était pour ne pas utiliser toute l’information, je trouve que tu aurais pu programmer le plug-in pour qu’il ne se déclenche pas si l’interruption date de moins de 15 minutes..
– Je suis d’accord. Mais j’ai fait avec les moyens du bord.
– N’empêche.
– Toujours est-il que voici la synthèse :


#task|st|start time |done time |dura |#breaks | reason
12217|OK|04/10 08:32|04/12 08:31|15:59|1|manque info format
12331|OK|04/18 08:28|04/19 15:42|15:14|1|pair sur 544
12392|KO|04/17 08:42|04/20 16:11|31:29|3|voir ch. pour repro -- pair sur 544 -- à valider
12461|KO|04/17 13:52|04/19 08:58|11:06|2| data chez CL -- meeting m/c
12462|OK|04/19 13:29|04/20 15:30|10:01|1| à valider
12485|KO|04/17 16:59|04/18 18:04|09:05|1|incident non reproduit -> cf user
12502|KO|04/10 08:43|04/11 15:28|14:45|1|pas de critere acc.
12511|OK|04/09 08:30|04/11 15:04|22:34|1|critere manquant budget ?
12531|OK|04/16 16:35|04/17 08:34|00:-1|0|
12532|OK|04/10 09:10|04/11 08:57|07:47|0|
317|KO|04/13 14:02|04/16 16:35|10:33|0|
320|OK|04/09 09:04|04/11 08:51|15:47|0|
321|OK|04/13 09:05|04/13 13:45|04:40|0|
325|OK|04/11 15:04|04/17 13:52|30:48|2| CH+M pas dispo 1h avant 13/05 16h -- referentiel des statuts = inclus ?
357|OK|04/13 13:45|04/13 16:01|02:16|0|
409|OK|04/09 10:04|04/11 08:54|14:50|1|attend F. pour pair
429|KO|04/19 13:26|04/19 15:02|01:36|0|
436|OK|04/09 09:12|04/13 08:34|31:22|1|pour verif PO regle #3
450|OK|04/16 13:40|04/16 16:35|02:55|0|
510|KO|04/19 13:30|04/20 18:31|13:01|1| finir 513
513|KO|04/19 08:58|04/20 08:32|07:34|1| spike recherche + secu
525|OK|04/11 08:50|04/11 13:35|04:45|0|
538|KO|04/17 09:12|04/18 12:40|11:28|0|
544|OK|04/11 13:31|04/20 17:25|59:54|3|confirmer modele donnees -- synchro pair -- attend valid intermédiaire

Farid et Hugo demandent, presqu’à l’unisson :
– C’est tout ?

Jérémie répond :
– C’est déjà pas mal. Voici les résultats :
Stories OK : 9, stories KO : 5 (mais ça vous le savez déjà, vu qu’on a fait la revue de sprint Jeudi), Tickets résolus : 6, non résolus 4. Pas de surprise : les tâches interrompues sont aussi celles qui sont les plus longues à finir.

Farid interrompt :
– Stop. La durée des tâches n’est pas réaliste, puisqu’elle ne tient pas compte du fait qu’on se repose la nuit.
– Mais si. J’ai soustrait systématiquement le temps passé hors de la journée de travail.
– Tu veux dire que la 544 a pris près de 60 heures de travail ?
– Pas 60 heures de travail, 60 heures de délai.

Tu fais remarquer à Farid :
– Oui c’est ça. On s’y est repris à quatre fois. Mercredi il y a 10 jours, Jeudi, puis Mardi dernier, et Mercredi. On ne l’a fini que Vendredi, juste avant la revue.
– Mais elle est OK, heureusement !

Audrey, qui semble avoir porté toute sa concentration sur la synthèse projetée par Jérémie, demande :
– OK. Qu’est-ce qu’on peut en conclure ?

Hugo rétorque :
– Pas grand-chose. Je serais pour continuer l’expérience.
– Ah non ! Ou alors, on rend le mécanisme plus transparent.

Tu demandes à Jérémie :
– Est-ce que d’après toi on peut tirer des conclusions quant à nos interruptions ?
– Au moins deux, dit Jérémie.
– Alors vas-y, on est tout ouïe, dit Audrey.
– La première, c’est que lorsqu’une tâche est interrompue, la plupart du temps — 11 cas sur 14 pour être précis — c’est parce qu’il manque une info, ou un critère, bref que la story ou le ticket doit faire l’objet d’une demande d’information.
– Oui, remarque Hugo, et finalement la 317, qu’on a fait d’une traite Jérémie et moi, eh bien on aurait mieux fait de l’interrompre, parce qu’au final, Maria nous l’a mise KO.

Audrey intervient :
– Elle ne vous l’a pas mise KO, elle a fait remarquer que la story telle qu’elle est réalisée, ne peut pas rendre le service à l’utilisateur.
– Tu le vois comme ça, mais KO, c’est KO, répond Hugo.

Jérémie lève une main pour intervenir :
– Au final, peu importe le statut : je pense en effet qu’une clarification auprès de Maria aurait pu éviter qu’on réalise la story de cette manière.

Farid objecte :
– Oui, mais elle aurait complètement remanié la story. Ou bien elle l’aurait annulée tout simplement.
– Dans tous les cas ça aurait été une meilleure décision pour nous, plutôt que de continuer sur notre lancée.

Audrey demande :
– Je le pense également. Et ta deuxième conclusion, Jérémie ?
– Ma deuxième conclusion, c’est que les stories que nous réalisons en groupe sont moins sujettes aux interruptions que celles réalisées en solo ou en binôme.
– Comment tu fais pour le détecter rien qu’en lisant cette table ?
– En lisant cette table, impossible, mais j’ai produit une carte des tâches à partir du fichier initial.

Jérémie ouvre un fichier graphique et le place au dessus de l’éditeur de texte.

– Ah oui, dit Hugo. C’est visible. Et qu’est-ce qu’on conclut de cette conclusion ?

Jérémie regarde le graphique d’un air songeur en disant :
– Pas sûr. Mais je pense qu’il faut qu’on revoit la façon dont on conçoit les stories.

Audrey ajoute :
– On pourrait aussi se demander ce qui arriverait à cette carte si nos interlocuteurs étaient disponibles au moment où on a besoin de leur aide… En tout cas merci pour ton temps Jérémie !
– De rien. Merci à vous. Je sais que c’était un peu pénible, mais ça valait le coup non ?
– Je crois, oui. Au fait une dernière chose à propos de ce plug-in
– Oui ?
– Je pense qu’on devrait éviter de le diffuser dans la boîte.
– Et pourquoi ?
– Une idée, comme ça.

Hugo dit :
– Audrey a raison, ça pourrait revenir à tendre le bâton pour se faire mordre.
– Pour se faire battre, tu veux dire, rétorque Jérémie.
– Quelque chose comme ça.


(à suivre)
Episodes Précédents :
1 — Si le code pouvait parler
2 — Voir / Avancer
3 — Communication Breakdown
4 — Driver / Navigator
5 — Brown Bag Lunch
6 — Conseils à emporter
7 — Crise / Opportunité
8 — Le Cinquième Étage
9 — Que faire ?
10 — Soit… Soit…
11 — Boîtes et Flêches
12 — Le prochain Copil
13 — La Faille
14 — Poussière
15 — L’hypothèse et la Règle
16 – Déplacements
17 — Jouer et ranger
18 — Arrangements
19 — Mise au point
20 — Expérimentation
21 — Échantillons
22 — Non-conclusions
23 — Non-décisions
24 — Épisode neigeux
25 — Fusions et confusions
26 — Débarquement
27 — Tempête
28 — Embardée
29 — Aménagement
30 — Interruptions
31 — Normalisation
32 — Outsiders
33 — Fabrication
34 — Observation
35 — Perturbations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha