L’agilité RH selon Frankenstein : ne laissez pas la transformation se retourner contre vous !

“Il vit !, il vit !” s’émerveille le Dr Frankenstein devant sa créature qui s’anime… avant de la rejeter. Il en va de même des transformations agiles.

Partout, des foules de consultants jouent aux apprentis sorciers, maniant sans précaution des modèles d’organisation, des méthodologies et des technologies émergentes. Mais malgré les belles promesses, nombreuses sont les initiatives qui patinent, qui s’arrêtent.

Le plus souvent, les transformations agiles se heurtent à la résistance au changement, à l’incompatibilité avec la culture d’entreprise et les postures managériales. Pas étonnant, la bête est repoussante : elle prône la confiance et la transparence ! Elle se défie des process, valorise l’erreur et l’autonomie des équipes. Dans une culture d’entreprise reposant sur la hiérarchie et le “commande et contrôle”, c’est inacceptable !

En l’absence d’agilité organisationnelle, la créature met tout le système sous tension. Budgéter, prioriser, recruter, évaluer, rémunérer, organiser l’espace, communiquer, et manager… C’est toute la gestion de l’entreprise qui est remise en question !

Dans le meilleur des cas, les organisations mandatent leurs DRHs pour gérer une partie de ces impacts. Celles-ci — habituées à gérer le changement sur le temps long — se retrouvent bousculées par les demandes d’actions rapides, sans certitude et pour une organisation qui n’arrêtera plus de changer. Pour la créature “Hier ne peut jamais ressembler à demain ; rien n’est pérenne, sauf la mutabilité.”

La bonne nouvelle c’est que nous savons traiter des sujets complexes à forte incertitude : avec AGILITÉ ! Alors, au lieu d’augmenter le nombre d’équipes de réalisation agile, ne faut-il pas commencer par développer l’agilité des Directions Générales en commençant par la DRH ? Mais qu’est-ce qu’une DRH Agile ? Les champions d’une culture employé-centrique où organisations et processus sont co-construits avec les salariés ?

Elle vit, elle vit, la créature entreprise ! Qui peut lui rendre son humanité et sa liberté ? J’ai la conviction que des DRHs agiles constituent ce catalyseur dont les entreprises ont besoin pour se transformer.

Pour en savoir plus, rendez-vous le 16 avril à partir de 8h30  : Informations et inscription

Je vous recommande également :

Une Best Place To Grow mais surtout une Great Place To Work

Managers : trouvez votre place dans un monde agile !

Agilité RH – épisode 1 – du recrutement à la transformation culturelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha