Immersion dans la Skool, l’accélérateur de carrière à la sauce OCTO (5/5)

Article précédent : Immersion dans la Skool, l’accélérateur de carrière à la sauce OCTO (4/5)

Nous arrivons à la fin de la Skool. Notre skooleur est en mission depuis déjà quelques mois. Il a pu apprendre et pratiquer grâce à la Skool, mais il est temps pour lui de rejoindre une autre tribu pour continuer à évoluer et à apprendre au sein d’OCTO et pour transmettre à son tour aux futur·e·s skooleurs·euses et aux Octos.

Par cette suite d’article, nous vous proposons une immersion au sein de la Skool en suivant l’évolution d’un skooleur fictif. Toute ressemblance avec des faits réels ne sera pas fortuite.

ET MAINTENANT ?

La fin de la Skool approche. Mon manager m’appelle pour faire notre point hebdomadaire. Revient alors la question cruciale qui se fait de plus en plus insistante lors de notre échange : “Et sinon, est-ce que tu as commencé à réfléchir à ton choix de tribu ?”. Petit blanc. Voilà plusieurs mois que j’observe les tribus, que je discute, que certaines m’attirent et d’autres non. Il y a beaucoup de choix, dont une grande partie me plait. Intéressé par la méthodologie, la tribu CRAFT m’attire énormément. On m’a également conseillé de jeter un œil aux tribus WOAPI et WEBF. Comment choisir ? J’en discute avec mon manager, la situation s’éclaircit. En tant que junior, mon rôle en mission sera globalement le même : celui d’artisan codeur. L’intérêt de la tribu est d’offrir une orientation pour les sujets de R&D et de côtoyer des consultants expérimentés qui peuvent transmettre leurs connaissances et retours d’expériences dans les domaines qui m’intéressent.

“J’ai envie de tout voir ! Vous êtes sûr qu’on ne peut pas rester dans la tribu Skool encore quelques mois ?”

Un skooleur

Le jeudi suivant, je passe à OCTO pour l’apéro d’été hebdomadaire. Là-bas, j’y rencontre le responsable de la tribu WOAPI. Son conseil est simple et rejoint celui de mon manager : pour mieux choisir une tribu, il faut passer voir ses membres, discuter avec eux. Un point non négligeable pour lui : l’entente avec les membres de cette tribu.

Je suis donc son conseil et pars à la rencontre des tribus qui m’intéressent. Toutes ont une ambiance qui me plait et des gens géniaux. Mon choix se porte finalement sur la tribu CRAFT, car ses sujets de R&D sont ceux qui me motivent le plus.

BILAN

C’est ici que se termine le récit de notre skooler fictif. La Skool a pris fin pour lui et pour nous aussi d’ailleurs. Au moment où nous écrivons ces lignes, quatre promotions de Skool ont terminé le programme. La plupart des skooleurs·euses se sont répartis dans les différentes tribus d’OCTO et certains ont rejoint la DSI. Quitter la Skool pour rejoindre une nouvelle tribu se fait naturellement, car chez OCTO, changer de tribu est normal, et même encouragé. Cela permet de rencontrer de nouvelles personnes, de tester de nouvelles expériences et d’aborder de nouveaux sujets.

“La Skool est clairement un accélérateur de compétences pour tous les développeurs juniors notamment grâce à sa teinture craft et la qualité des intervenants.”

Un skooleur

C’est l’heure du bilan. Aurions-nous été différents si nous avions intégré directement nos tribus sans passer par la Skool ? Nous pensons que oui. La Skool nous a permis d’avoir les clefs pour progresser rapidement sur les sujets de craftsmanship, pour nous intégrer efficacement à la culture d’OCTO et pour partager ses valeurs. Pendant la Skool, nous avons également pu appréhender de nombreux sujets qui nous intéressaient et en découvrir de nombreux autres. Nous arrivons donc dans nos nouvelles tribus avec un plus grand éventail de connaissances, en ayant compris les enjeux d’OCTO et avec un carnet d’adresses fourni d’Octos experts sur des sujets variés.

La Skool, c’est un état d’esprit. Nous restons des skooleur·euse·s et nous continuons de partager des moments avec les différentes promotions. Après tout, pourquoi arrêter de partager ?

“Pour moi, c’est une énorme fierté d’avoir réussi à faire en sorte avec les gens de ma promo, que les OCTOs nous connaissent et nous reconnaissent pour nos qualités et nos compétences”

Un skooleur

OCTO a fait le pari avec la Skool d’être capable de continuer à grandir rapidement sans perdre ni ses valeurs ni son expertise, et nous pensons que c’est un pari gagné. Après un an et 6 promotions, le programme s’est d’ailleurs diversifié. Il y a maintenant une Skool en commun avec un de nos clients, et bientôt deux Skools spécialisées en Intelligence Artificielle et en DevOps.

Que vous soyez un potentiel candidat, à la recherche de nouvelles méthodes d’intégration ou simplement curieux, nous espérons que cette vue de l’intérieur vous aura intéressé et aura pu alimenter votre réflexion.

Nous vous quittons sur des citations de skooleurs·euses récoltées à l’occasion de l’écriture de cet article.

 

“Pour moi, c’est une énorme fierté d’avoir réussi à faire en sorte avec les gens de ma promo, que les OCTOs nous connaissent et nous reconnaissent pour nos qualités et nos compétences”

“Merci de m’avoir permis de vivre cette expérience, je suis heureuse d’être une Octo-skooleuse !”

“Je trouve vraiment que la Skool nous permet d’avoir rapidement confiance en OCTO et c’est vraiment une insertion professionnelle fantastique”

“Je n’ai pas choisi, mais je l’aurais fait de toute manière. D’une part parce que je considérais en avoir besoin avec moins d’un an d’expérience et ne connaissant pas bien les bonnes pratiques et l’agilité. D’autre part, parce que je me plaignais d’être mal formé et d’être laissé à moi-même dans mes précédentes expériences.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha