Compte-rendu du Forum Ouvert OCTO Provence

À l’abri du soleil et bien hydratée, l’équipe OCTO Provence a animé son premier forum ouvert à Aix-en-Provence le 30 juin. Cette soirée animée par Gaël Mareau a réuni des participants des communautés locales aux expertises variées et curieux d’explorer le thème “Comment nos regards croisés contribuent à améliorer l’ensemble ?”.

Le forum ouvert, c’est un format de conférence où les participants construisent ensemble l’ordre du jour en amenant leurs propres sujets. Des groupes se forment pour traiter des sujets proposés, capturent le produit de leurs échanges et le partagent ensuite à tous les participants.

On a beau travailler ensemble, on ne prend pas forcément le temps d’échanger sur nos points de vue et nos pratiques. L’objectif de ce forum était donc de croiser nos différents regards (Dev, UX, Méthodo, Produit, Management…) sur les sujets proposés.

Sujets abordés & take away

Quand faut-il travailler seul ?

  • L’ennui et la “déconnexion” au reste du groupe et aux écrans permettent de laisser l’esprit vagabonder et favorisent les idées.
  • En design, travailler seul permet de développer sa créativité et de faire émerger des idées qui n’auraient peut-être pas émergé dans un groupe, sous l’influence de leaders hiérarchiques ou de personnalités extraverties.
  • Dans les méthodes de design, et notamment de design thinking, ces moments de travail seul peuvent être l’occasion de diverger, avant de converger ensuite avec le groupe (avoir une méthode de compréhension collective et coût de la décision).
  • Ne pas confondre travail seul et environnement de travail bruyant qui ne permet pas des moments de concentration.

Prioriser par la valeur

  • Mettre en place de la recherche utilisateur continue et de l’analyse de la data permet de comprendre les problèmes et les attentes des utilisateurs. L’atomic research, en regroupant tous les feedbacks utilisateurs, permet un suivi exhaustif des feedbacks et donne plus de poids à la recherche utilisateur.
  • Une fois la valeur d’une fonctionnalité comprise, il faut estimer l’effort de développement pour le dev, et prioriser en fonction du ratio valeur / effort.
  • Le framework F.O.C.U.S.E.D. peut être utilisé pour organiser et mener ses phases de discovery.

Les managers “dinosaures” et les “nouvelles” pratiques (DevOps, agile)

  • La métaphore des dinosaures permet d’explorer les comportements constatés de certains managers sur le terrain.
  • Quelques exemples : le T-Rex qui est tout en haut de la chaîne alimentaire et décide de tout ; le brachiosaure paternaliste, bienveillant qui a du mal à bouger.
L’agenda constitué lors de la place de marché

Le Design System

  • Pour savoir si on a besoin d’un Design System, il faut se demander combien d’équipes différentes travaillent sur un produit et/ou s’il y a différents produits pour lesquels on cherche à renforcer la cohérence et l’homogénéité.
  • C’est autant un produit pour les utilisateurs externes qui vivront une expérience plus harmonieuse que pour les utilisateurs internes qui développeront plus rapidement.
  • L’accompagnement au changement et la communication interne sont très importants dans la mise en place d’un Design System, pour s’assurer que les composants soient correctement utilisés, et repris sans être modifiés.

Dans une équipe produit/projet, comment profiter des pratiques des autres expertises ?

  • Le constat est qu’on partage plus avec ses pairs qu’avec ses collègues ayant d’autres expertises.
  • Bloquer du temps pour échanger autour des métiers et de leurs pratiques permet d’aller plus vite et plus loin, de valoriser les expertises, de se connaître davantage.
  • Cela nécessite d’avoir envie de partager et donc d’être dans un climat de confiance.

Le coach agile V18.0

  • Agile est un mot valise dont le sens et la compréhension varient de personne en personne, de contexte en contexte. Il est mentionné en mot-clef dans les offres d’emploi sans trop savoir ce qu’il veut dire.
  • L’agilité s’est démocratisée. C’est devenu une commodité. Les adopteurs tardifs cherchent un modèle à appliquer.
  • Chaque agile coach a ses spécialités et ses façons de faire (plutôt flux ? plutôt produit ? plutôt à l’échelle ? ).
  • La posture de coach n’est pas nécessairement la posture la plus efficace à adopter pour apporter de la valeur à l’organisation. Parfois celles de consultant ou de mentor sont plus pertinentes.

Notre ressenti

La devise du forum ouvert “Préparez-vous à être surpris !” s’est vérifiée une nouvelle fois. Les échanges ont été riches et l’engagement des participants au top ! Pour ces raisons, l’expérience, car il s’agissait bel et bien d’une expérience, est un succès. On a très envie d’organiser une seconde occurrence avant la fin de l’année.

À bientôt pour un nouvel événement OCTO Provence ! 👋

Leave a Reply

Your email address will not be published.


This form is protected by Google Recaptcha