DIY : Fabriquer et utiliser un sticky wall

Un sticky wall est une pièce de tissu, enduite de colle repositionnable, fixée de manière temporaire sur le mur de la salle qui héberge une réunion, un séminaire ou un atelier collaboratif.

Ce n’est plus le Post-it® qui colle, c’est le mur !
Un changement de cadre judicieux…

Pourquoi utiliser un sticky wall ?

Pour le facilitateur :

  • Economique et pratique : fini les notes repositionnables coûteuses, de format et de couleur limités et qui se décollent ; de simples feuilles de papier blanches ou colorées découpées à volonté suffisent
  • Facile à installer : ce dispositif se monte et démonte plus vite qu’une tente 2 seconds sur toutes les surfaces de murs
  • Facile à transporter : la pièce de tissu est légère et prend peu de place une fois pliée

Pour les participants :

  • Version cinémascope du paperboard : haut de 1,5 mètre, large de 2 à 3 mètres c’est un grand espace panoramique que le groupe va pouvoir s’approprier
  • Davantage de focus : idéal pour décoller les participants de leur écran et focaliser leur attention
  • Fun : un espace tactile et ludique particulièrement adapté au passage de la réflexion individuelle au travail en groupe
  • Reconfigurable : pour repositionner rapidement les idées et s’accorder sur un résultat
  • Esthétique : génère une composition graphique multicolore qu’on est fier de prendre en photo avant de passer à la suite…

Pour la planète :

  • Basse consommation : fonctionne sans piles
  • Respectueux de la nature : compatible avec l’usage de papiers et tissus recyclés
  • Recyclable : le sticky wall peut être recyclé en drap ou en tente de bivouac ;-)

Exemples d’utilisation

L’article de blog que vous lisez a été rédigé au départ sur un sticky wall

Lan dans ses oeuvres lors de la formation « Techniques et méthodes de facilitation de groupe : niveau 1 » d’OCTO Academy

Quentin avec des clients en Auvergne lors du kick-off d’un projet

Un atelier avec des enfants :-)

DIY : Fabriquer un sticky wall

Photo BatsaxIV

Les tout premiers sticky walls ont été fabriqués avec des chewing gum.

C’est long à produire et difficilement transportable…

Un sticky wall pratique et léger coûte entre 30 à 60 € à fabriquer.
Voici quelques conseils issus de nos propres expérimentations pour y parvenir.

Le support

Vous avez le choix :

  • le tissu en coton : très bonne adhérence mais nécessite de coudre des ourlets
  • le non-tissé : économique (1€ le m2) et sans ourlet
  • le nylon ripstop : le top, un peu plus cher (7€ le m2), cette toile utilisée pour les spinnakers est légère, imperméable et sans ourlet
  • le papier kraft : le moins cher mais non transportable

Ces supports  sont disponibles en rouleau de 1,5 m de large et nous vous conseillons pour démarrer une longueur de 2 mètres. Vous pouvez également recycler un drap de lit une place.

La couleur

Privilégier les couleurs neutres : bleu profond ou vert bouteille.
Eviter le blanc (salissant) et l’orange (qui attire les mouches)

La colle en spray

Nos tests sont formels : la colle repositionnable Re Mount® de 3M donne les meilleurs résultats en terme de tenue dans la durée.

Le mode opératoire est simple :

  • dans un local aéré, fixer le support sur un mur ou au sol
  • protéger les surfaces autour du support et le sol avec du papier journal
  • s’équiper d’un masque
  • presser la bombe l’aérosol à environ 20 cm du support pour projeter la colle repositionnable
  • procéder en bandes verticales et horizontales successives jusqu’à vider la bombe
  • attendre quelques minutes et tester l’adhérence avec une feuille de papier
  • plier le sticky wall (voir ci-après)
  • décoller le papier journal de vos pieds ;-)

Acheter un sticky wall tout prêt ?

Il est possible d’acheter un support et son sac de rangement sur les sites Goood  et my Sticky Wall.
Dans les deux cas vous devrez encoller vous même le support.

Trucs & astuces

Cliquer sur les images pour voir les étapes

Fixer un sticky wall

Utiliser du scotch de masquage roulé en double face. Coller une ou deux bandes sur le mur à l’emplacement choisi.

Pour plus de sécurité vous pouvez rajouter du scotch sur le pourtour du support

Plier et transporter un sticky wall

Le plus simple est de plier en portefeuille en divisant le support en 4 parties égales. Rabattre la partie 1 sur la 2 et la partie 4 sur la 3 (cf video)

Combien de temps dure la colle repositionnable ?

Un certain temps ;-). Tout dépend de l’usage que vous en faites. Plusieurs semaines d’après nos tests.
Si le mur collant ne colle plus, recommencez l’opération d’encollage et c’est reparti !

Puis-je laver mon sticky wall ?

C’est probable mais on a pas encore essayé.
Laver votre sticky wall avec le reste de votre linge pourrait avoir un intérêt  : les vêtements resteront collés au support ce qui facilitera le séchage et le repassage. Etonnant non ?!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha