Des téléphones mobiles connectés à internet. Pourquoi faire ?

Depuis la sortie de l’iPhone en 2007, le paysage de la téléphonie mobile a changé. GPS, 3G, bluetooth, appareil photo, accéléromètre, en quelques années, nous sommes passés d’un téléphone pour téléphoner et éventuellement relever les courriels et consulter l’agenda à un téléphone ordinateur.

Où en sommes nous précisément ? Et qu’attendre de ces téléphones ? Petit tour d’horizon.

Téléphones mobiles, où en sommes-nous ?

On dénombre aujourd’hui six éditeurs logiciels proposant un OS pour mobile et ayant des vues sur le marché des entreprises :

Marché dynamique,  13,9% de croissance des ventes en 2008 et 12,7% sur le premier trimestre 2009.

Mais, me direz vous, les terminaux mobiles sont déjà utilisés notamment dans la logistique, et nombre de managers, consultants, … ont un téléphone pro alors, pourquoi parler de nouveauté pour quelque chose qui existe déjà ?

Comme dit en introduction, de plus en plus puissants, de mieux en mieux équipés et connectés en permanence à internet. Voilà la nouveauté ! L’interconnexion profonde entre les deux mondes téléphonie et informatique.

L’importance de l’iPhone dans l’histoire récente

Souvenez vous, c’était il n’y a pas si longtemps, le 29 Novembre 2007, l’iPhone était lancé sur les champs-Élysées.

Alors qu’Apple lancait son iPhone sans 3G, RIM lançait son blackberry 8800, Nokia le N95, et HTC le Touch Dual.

Un rapide coup d’oeil aux spécifications de ces mobiles et à leur aspect permet de se rendre compte à quel point l’iPhone était novateur. Orange ne s’y est pas trompé d’ailleurs.

Rétrospectivement, l’iPhone a changé beaucoup de choses. Il a donné un coup de fouet au marché des téléphones mobiles, replacer l’utilisateur au centre des préoccupations du téléphone grâce à son interface et son design et a brutalement introduit internet sur les mobiles.

En effet, vous vous en souvenez certainement, Apple a imposé son propre business model pour la vente de ses téléphones, précipitant la mise a disposition d’un accès internet aux utilisateurs par les opérateurs téléphonique.

Conséquences plus ou moins directes :

  • la concurrence s’est accrue;
  • nous avons vu fleurir des téléphones tactiles;
  • nous avons vu fleurir des offres d’accès internet par le téléphone mobile;
  • le GPS embarqué dans les téléphones est devenu un minimum;
  • l’accéléromètre est devenu chose courante;
  • le débit sur les réseaux mobiles est aujourd’hui suffisamment élevé pour les zones couvertes par la 3G;
  • Les coûts de connexion data sont devenus abordables;
  • les téléphones sont bien plus puissants;
  • Quasiment tous les éditeurs logiciel cités en introduction proposent aujourd’hui leur marché aux applications.

Finalement, l’iPhone a beaucoup apporté au marché des téléphones mobiles et a très clairement fait bouger les lignes comme en témoignent les chiffres clés de Gartner depuis 2007.

Aujourd’hui, un véritable écosystème est en train de se mettre en place.

A quoi pourraient me servir des téléphones mobiles ?

La première question devant ces téléphones mobiles est certainement celle de l’utilité. Pourquoi s’équiper d’un mobile ou d’un autre si il n’y a pas de gains de productivité concrets derrière ? Pour l’esthétique ? Les utilisateurs apprécieront sûrement mais peut être pas le porte monnaie.

Sans avoir la prétention d’être exhaustif, voici quelques cas d’usages pour donner une idée de ce que l’on peut faire avec des téléphones connectés.

Je veux que mes vendeurs en magasin puissent dire instantanément au client si tel ou tel produit est en stock et, le cas échéant quel est le magasin le plus proche dans lequel ils peuvent le trouver.

Vous avez certainement des ordinateurs dans votre magasin. Supprimez les. Mettez une imprimante sans fil à la place et équipez vos vendeurs d’un téléphone mobile connecté au réseau de l’entreprise disposant d’une application de contrôle du stock.

Un client demande un produit, le vendeur, où qu’il soit dans le magasin peut alors le rechercher :

  • en écrivant le nom du produit;
  • vocalement;
  • en scannant un code barre.

L’application cherche dans la base locale des stocks et, le cas échéant dans la base des magasins les plus proches.

Si le produit est disponible, le vendeur peut demander avec un bouton qu’on le lui amène et d’un autre imprimer le devis client sur l’imprimante sans fil la plus proche.

Si le produit n’est pas disponible, il peut imprimer le plan du magasin le plus proche ou transmettre une image de ce plan via bluetooth à son client et signaler au magasin de garder un exemplaire de l’article en retenu pour votre client.

Service plus rapide, vendeur concentré du début à la fin sur sa vente car outil informatique transparent. Le client est content.

Ok mais ça peut coûter cher à déployer comme solution.

Faisons un calcul rapide :

Admettons que vous aillez 25 vendeurs et 15 imprimantes sans fil.

Le développement du logiciel, qui est soit une interface web, soit une petite application spécifique prend 30 jours / homme.

Maintenant chiffrons :

  • une imprimante = 150€;
  • un téléphone = 100€;
  • 1 jour homme = 700€.

150 * 15 = 2250€

100 * 25 = 2500€

700 * 30 = 21000€

Cela nous fait un total de 25750€ pour mettre en œuvre ce projet. Projet qui va vous permettre de gagner en satisfaction client car ces derniers seront servi plus rapidement par des vendeurs qui n’auront plus à faire la queue derrière les ordinateurs et chercher la bonne référence dans le logiciel, …

J’ai besoin de suivre la consommation de carburant de ma flotte de véhicules et éventuellement d’informer le conducteur d’un comportement anormal.

Une application mobile sur chaque véhicule avec des capteurs pour surveiller la consommation de carburant mais aussi des pièces essentielles de l’automobile.

L’application renvoi régulièrement sa position ainsi que les informations des capteurs à un central qui, en cas de comportement anormal peut déclencher une alerte laquelle prévient l’utilisateur que telle ou telle pièce présente un  danger et qu’il devrait s’arrêter au garage le plus proche dont la position et le plan précis peut être indiqué puisque l’application mobile inclut un dispositif de géolocalisation !

De la même manière, l’utilisateur peut effectuer une demande d’assistance en utilisant cet équipement. Ainsi, la dépanneuse la plus proche peut être contactée rapidement avec en prime des informations précises sur l’état du véhicule.

En cas de pandémie, je souhaite que mes collaborateurs puissent accéder à internet pour travailler à distance mais je ne suis pas sûr qu’ils aient tous une connexion à internet chez eux.

Dîtes leur d’utiliser leur téléphone mobile comme modem internet  !

Une prise usb reliant le téléphone et l’ordinateur et une application spécifique permet d’avoir un accès internet depuis son téléphone mobile.

Je souhaite trouver le taxi le plus proche de moi.

Deux applications mobiles, une pour le taxi et une pour le client.

Le taxi indique si il est disponible pour une course et l’application remonte régulièrement sa position GPS.

Le client lance l’application pour rechercher un taxi proche de lui. Il peut ensuite, au moyen d’un simple bouton, contacter le taxi. Cette phase peut même être automatisée.

Intérêt ? Vos clients obtiennent un taxi plus rapidement, sans même avoir à se souvenir d’un numéro de téléphone ou passer par une hôtesse d’accueil. Le taxi, lui, est sûr d’avoir toujours les clients les plus proche de lui ce qui signifie dans la foulée minimiser encore plus qu’aujourd’hui le nombre de kilomètres effectués sans client à bord.

Rentabilité d’une telle offre ?

Faisons, là encore, un rapide calcul :

Le développement du logiciel est estimé à 30 jours / homme.

Un serveur dédié est nécessaire pour faire pivot entre les clients et les taxis.

Maintenant chiffrons :

  • 1 jour / homme = 700€;
  • la publication de l’application sur un market = 100€ / an soit 8,3€ / mois;
  • location du serveur dédié = 50€ / mois;
  • prix d’achat de l’application sur le market = 2€.

Coût du développement et du déploiement : 700 * 30 = 2100€.

Coût du maintien du service : 58,3€ / mois.

Avec 1050 clients téléchargements, vous avez amorti le développement.

Avec 350 téléchargements de plus, vous avez amorti le coût de maintien du service pour une année.

Mes collaborateurs en ont marre d’avoir deux téléphones.

Un seul téléphone mobile peut suffire. De plus, on n’a pas besoin d’avoir le même contrôle sur chaque numéro de téléphone que sur chaque DNS de l’entreprise. Pour fusionner les téléphones perso et pro, il faut que les applications spécifiques de l’entreprise soient sécurisées et que l’accès au réseau de l’entreprise au travers de ces dernières aussi.

Pourquoi ne pas laisser vos collaborateurs choisir leur téléphone portable et leur forfait puis ajouter la partie entreprise à cela ?

Finalement, une offre téléphonique entreprise peut être vue comme une extension sur une offre traditionnelle. (ajout de minutes vers les collaborateurs, de sms, d’internet pour le travail).

Et en dehors des horaires de travail, le forfait du collaborateur serait pris en compte.

Un commentaire sur “Des téléphones mobiles connectés à internet. Pourquoi faire ?”

  • Hello, je signale Avego une application iPhone de covoiturage qui gère des profils "conducteur" et "passager". Elle correspond assez bien au usecase taxi.
    1. Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


      Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha