Dans la peau du challengeur : 3 questions à Emmanuel Gaillot

Emmanuel Gaillot, coach chez OCTO Technology animera l’atelier Dans la peau du challengeur : remettre en question l’ordre établi à l’Université du SI les 1er et 2 juillet prochains.

Nous lui avons posé 3 questions pour en savoir plus sur le contenu de sa session.

  • Emmanuel, il a fallu remettre en cause l’ordre établi pour programmer cette session à l’USI ?

L’objectif de la session n’est pas tant de (s’entraîner à) remettre en cause l’ordre établi que de faire l’expérience de ce qu’on ressent et comment on réagit face à des situations challengeur / leader… Qu’on soit le leader, le challengeur, ou un membre de la foule anonyme à qui on demande son avis.

  • En deux heures comment comptez-vous faire le tour du conflit millénaire entre innovateur et conservateur ?

Je n’imagine pas qu’on aura le temps de faire le tour d’une dynamique aussi riche et multiforme. Plus humblement, je cherche à ce qu’en deux heures nous ayons le temps d’explorer à quoi un tel conflit peut localement ressembler pour l’ensemble des personnes présentes, avec leur expérience et leur caractère propre. Dit autrement : créer une situation dans laquelle un challengeur et un leader cherchent chacun à s’attirer l’appui d’une majorité des personnes présentes, puis débrieffer hors simulation ce que cette expérience a été pour chacun des participants et observateurs.

  • En quoi cela peut m’être utile en tant que décideur ou opérationnel du SI ?

Une simulation est un espace privilégié pour apprendre au milieu d’un groupe bienveillant comment on réagit à telle ou telle situation. C’est aussi un espace dans lequel il est possible de s’essayer (là aussi, sans que ça porte à conséquence) à un comportement qui nous est inhabituel, pour voir les résultats que cela peut donner. Enfin, le débrief final permet à chacun de confronter son expérience à celle des autres — les participants sont en effet souvent surpris de voir que d’autres ont eu une interprétation différente de la leur sur ce qui s’est passé.
Pour toutes ces raisons, l’atelier « dans la peau du challengeur » est un espace de co-apprentissage, où les participants apprennent les uns des autres, et retirent d’une situation symbolique une véritable expérience qu’ils pourront utiliser par la suite.

Voir le programme de l’USI 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha