Créer une équipe

Dans les méthodes agiles, l’accent est mis sur l’équipe. Il suffit de lire le manifeste agile pour s’en convaincre, valoriser les individus et les interactions, collaborer avec le client, répondre au changement. De ce postulat, nous pouvons nous demander ce qui définit l’ « équipe », et ce qui la différencie du groupe.

Différence entre équipe et groupe

Contrairement au groupe, une équipe est constituée spécifiquement pour répondre à des enjeux ambitieux et est orientée vers la tâche et vers les hommes. Une équipe se caractérise par sa diversité, son unité et fournit un espace exceptionnel pour ses membres. Une équipe est coordonnée par un leader, un groupe par un chef. Les membres d’une équipe travaillent, créent et décident ensemble ; les membres d’un groupe se réunissent et se répartissent le travail.

La dynamique d’une équipe

D’un point de vue sociologique, il peut être intéressant de voir comment se comporte la dynamique d’une équipe et la dynamique d’un groupe

Dynamique équipe / groupe

La dynamique d’une équipe est très forte, beaucoup d’interactions ont lieu entre les membres et de manière équilibrée. Il est intéressant de voir aussi la position du leader qui fait partie de l’équipe et qui établit des relations multipolaires, c’est à dire que le leader n’est pas le seul pôle d’attractivité. Il est visible sur le schéma de la dynamique d’une équipe que les membres sont proches les uns des autres.

La dynamique d’un groupe est faible, les membres interagissent peu ensemble, ce qui crée une certaine latence : « c’est mou, ça manque d’énergie ». Le leader tient en général un lieu central, les interactions sont bipolaires entre le leader et chacun des membres. Les membres sont plus éloignés, ce qui se traduit par la distance qui les sépare physiquement.

Pourquoi la dynamique est-elle si importante ?

La dynamique d’équipe est très importante car c’est elle qui est à l’origine de la performance et de la créativité d’une équipe.
Exemples réels d’une même réunion d’avancement vu d’un groupe et d’une équipe :

  • Vu d’un groupe : Le chef de projet demande aux membres les uns à la suite des autres sur quoi ils travaillent et où ils en sont. Des dialogues entre le chef de projet et chaque membre ont lieu. Les autres membres attendent patiemment leur tour. La réunion a duré 1 heure. Les membres sortent de la réunion sans se rappeler exactement ce qu’ils ont à faire, ils n’ont pas l’impression de faire partie d’une équipe et ne ressortent pas avec plus énergie.
  • Vu d’une équipe : L’animation de la réunion est effectuée par un des membres de l’équipe et non par le leader. Le temps de la réunion est vérifié par un des membres qui annonce le temps écoulé de façon régulière. Chaque membre participe, chacun se sent responsable de l’activité des autres (co-responsabilité). Un des membres interroge l’équipe « ça fait 2 minutes que nous parlons de ce sujet, qu’est ce qu’on décide ? ». A la fin de la réunion, un des membres propose de supprimer la réunion en mettant à jour un tableau de suivi visuel visible par tous et mis à jour en temps réel. La réunion a duré 15 minutes et sera supprimée les prochaines fois. Les membres sortent de la réunion en se sentant engagés et dans l’action, leur niveau d’énergie est fort.

L’efficacité d’une équipe peut se traduire par l’obtention des résultats attendus (ou supérieurs) dans un délais le plus faible possible.

Dans le cas du groupe de l’exemple, l’efficacité est médiocre car le groupe n’a pas obtenu de résultats concluants et surtout les membres ne sont pas dans l’action mais dans l’échange d’information, dans le « mou ». Le chef est le goulot d’étranglement car c’est par lui que doit passer toutes les discussions, le temps passé est donc long et non optimisé pour chacun des membres, les résultats sont même négatifs car chacun a l’impression d’avoir perdu son temps et se sent démotivé.

Dans le cas de l’équipe de l’exemple, l’efficacité est forte car chacun valorise son temps et celui des autres, les membres participent tous activement au débat et n’hésitent pas à donner leur avis tout en respectant les règles de fonctionnement en équipe (gestion du temps, participation, écoute, …) . La dynamique est forte et permet même à l’équipe de proposer une amélioration du suivi de l’avancement pour la prochaine fois. Le temps est optimisé et constitue un moteur à la dynamique.

Evolution d’une équipe

Pour construire une équipe, il est donc important de suivre son rythme et de respecter son développement. En particulier une équipe sera moins performante qu’un groupe dans une phase initiale mais par contre sera 10, 100, 1000 fois plus performante dans sa phase de maturité.

Evolution d'une équipe

Autant le groupe est orienté vers la tâche dès le début, c’est à dire que chaque membre du groupe effectue la tâche qui lui a été donnée par son chef, autant une équipe va d’abord chercher à créer des liens affectifs entre ses membres, puis partager une vision commune et enfin va se mettre à exécuter les tâches qu’elle s’est affectée collectivement.

Et alors ?

Pour créer une équipe, il importe de respecter son développement et c’est bien le manager qui donne les moyens à ce groupe de devenir équipe :

•    Dans sa phase initiale, le leader/coach/manager pourra créer une ambiance agréable, aider à tisser les liens entre les membres, par des ateliers de team building ou des dojos randoris sur des problématiques plus techniques
•    Dans une phase suivante, le leader/coach/manager travaillera la vision du produit que l’équipe va construire à l’aide par exemple d’atelier product box et/ou par la constitution d’un story map
•    Dans la phase finale, le leader/coach/manager travaillera la montée du leadership des acteurs en déléguant et en faisant circuler les responsabilités portées habituellement par le leader pour augmenter la dynamique et surmotiver l’équipe

Le démarrage de projet est très important pour une équipe car c’est le moment où le système se met en place et se stabilise. C’est l’étape où l’équipe se projette et visualise son succès ou son non succès (conscientisé ou non). L’équipe évolue dans un système plus large, en particulier la culture de l’entreprise est un élément qu’il ne faut pas négliger ; une culture d’entreprise ancrée de manière forte chez l’individu où par exemple « chez nous, je n’ai jamais vu un projet terminer à l’heure » peut avoir un effet néfaste sur l’équipe; dans ce cas, il faut fournir beaucoup d’énergie pour arriver à focaliser l’équipe et la rendre performante avec un gros travail de visualisation et d’encouragement à chaque résultat accompli.

Un commentaire sur “Créer une équipe”

  • En fait comment on va faire pour devenir le leader?
    1. Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


      Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha