Comment optimiser sa maturité Produit ?

Dans le cadre du cycle de contenus sur la Culture Produit, nos experts OCTO vous proposent un panorama du Produit : convictions, articles de blog, livres blancs, fiches de lecture… Ici, nous nous pencherons plus en détails sur les freins et les leviers d’action pour optimiser sa Culture Produit en prenant en compte son degré de maturité Produit.

Accédez au cycle Culture Produit et Product Management by OCTO !


C’est quoi le produit ?

La littérature couplée aux croyances individuelles offre aujourd’hui une multitude de définitions d’un produit, souvent associé à une différence voire à une complémentarité avec l’approche projet. Nous mettrons alors en avant les mots clés délai, planning, actions ou tâches pour la définition d’un projet et pourrons évoquer fonctionnalité, utilisateur, stratégie ou valeur afin de parler produit.

Pour nous, un produit est un bien ou un service résultant d’une activité créative afin de satisfaire les besoins et de répondre aux usages d’un client. Il s’inscrit aussi dans la stratégie et objectifs d’une entreprise, d’une marque lié à un modèle économique qui lui est propre.

S’il est d’usage d’opposer approche projet et approche produit, les entreprises qui savent déjà (bien) faire du projet ont cependant toutes les billes pour aller un cran plus loin et passer en mode produit. Mais encore faut-il parvenir à appréhender son degré de maturité !

➡️ Lire aussi : Nos Convictions autour de la Culture Produit et du Product Management

Nos constats sur la maturité Produit des entreprises

Quand on évoque la démarche produit dans une entreprise ou une équipe, on la confronte souvent à l’approche projet. En plus de cette vision très sommaire, nous constatons également deux drivers forts et fréquemment utilisés quant à la création de produits :

  • Des intuitions trop prononcées qui transforment les équipes en de simples exécutantes : qui n’a jamais subi les exigences de son DG ou bien l’envie éphémère d’un sponsor pour pousser une fonctionnalité ?
  • Des mindsets “projet” trop présents laissant peu de place à l’agilité, la mesure ou la valeur du produit portée par l’utilisateur.

Face à ces deux injonctions, nous retrouvons ainsi dans l’entreprise des équipes à différents degrés de maturité. Certaines auront une capacité à embrasser une Culture Produit, prônant la vision utilisateur et répondant à des objectifs stratégiques de la société ; d’autres proposant une culture d’engineering favorisant souvent les clivages, tant dans la relation que dans l’opération.

Les principaux frein à la Culture Produit (et comment les résoudre)

Comment identifier les freins et, surtout, quelles questions se poser pour les lever ? Nous constatons plusieurs points de douleur, voici comment nous nous proposons d’y répondre :

🗨️ « Mon produit n’est pas en phase avec les nouvelles tendances du marché »

  • Besoin express d’aller sur le terrain, d’interroger le marché pour mesurer le gap avec mon produit.
  • Benchmark, veille : ne pas hésiter à regarder la concurrence, pointer du doigt là où ça fonctionne.
  • Suis-je capable de m’adapter ? Mon organisation, mon process sont-ils résilients quant au changement ?

La question à se poser : une lecture précise du marché et un regard nouveau sont-ils nécessaires pour améliorer mon produit ?

🗨️ « Nous avons des difficultés à prioriser les prochaines évolutions »

  • Les objectifs sont souvent trop flous ou pas du tout clairs. Vouloir tout faire, c’est manquer de stratégie.
  • Apporter une vision de l’entreprise et convaincre le top management de définir un cap, une stratégie pour le futur : cela permet de mettre en place des axes de priorisation.

La question à se poser : à quels objectifs répond mon produit, et comment les partager ?

🗨️ « Nous sommes ralentis par la complexité de notre organisation »

  • L’inertie de l’organisation et sa complexité sont souvent le point majeur dans le ralentissement des équipes.
  • Une définition des rôles et responsabilités est souvent nécessaire pour optimiser le « qui fait quoi ? »
  • La compréhension de l’architecture technique peut être également un élément structurant quant à une organisation optimale et la nécessité d’aligner le système social avec le système technique.

La question à se poser : comment m’assurer que l’organisation réponde aux objectifs de l’entreprise et reste un accélérateur de valeur pour mon produit ?

🗨️ « Nous fournissons des métriques sur notre produit mais elles ne sont pas utilisées »

  • La donnée doit permettre aux équipes de mesurer le produit, de donner des références et de répondre à l’objectif fixé. C’est dans cette optique que la métrique sera utilisée.
  • La donnée est une aide à la décision, elle doit permettre de comprendre et de prioriser les intentions produit portées par la stratégie de l’entreprise.
  • La donnée doit être prise en compte dès le début, à savoir dans les roadmaps.
  • A chaque intention ou fonctionnalité, une data souhaitée est à formaliser.

La question à se poser : comment instaurer une réelle culture de la mesure, comprise et utilisée par tous ?

Développer sa maturité Produit

Pour bien appréhender son degré de maturité, posons les bases de ce que regroupe le Product Management :

mindmap maturité produit

Définitions :

  • Business : Où se place votre entreprise sur le marché.
  • Product Leadership : Posture, tenue du cadre, et évangélisation.
  • Product Strategy : Contribuer au business de votre entreprise en apportant une proposition de valeur et en portant une ambition.
  • Product Ownership : Le delivery de votre produit, le moment où tout devient concret. Co-construire.
  • Product mindset : Essayer, avoir un résultat, apprendre, mais toujours rencontrer son marché. Exploiter sa data pour comprendre les usages, savoir quoi et où regarder. Mesurer l’impact.
  • Product Design : Faire vivre une expérience, placer l’utilisateur au centre.
  • Product Growth : Devenir plus gros, plus grand, avoir plus d’utilisateurs… Il faut savoir se préparer !
  • Product Organisation : Les facteurs clefs d’une organisation pour l’aider à grandir, l’agilité, la structure de l’équipe, son fonctionnement.
  • Product Marketing : Quoi dire? Comment le dire? A qui le dire? Pour acquérir et retenir nos utilisateurs et embarquer l’entreprise dans l’aventure de notre produit.
  • Culture Tech : Bien communiquer avec les tech, créer une véritable confiance et comprendre leurs enjeux.

L’enjeu du Product Management n’est pas d’être un expert dans tous les domaines, mais plutôt d’avoir 2 à 3 domaines d’expertise, et une maturité sur l’ensemble. Ceci permettra, le cas échéant, de pouvoir s’appuyer sur les bons experts, et surtout d’avoir une grille de lecture beaucoup plus complète.

Notre Octo Tiphanie Vinet a eu l’occasion de présenter, pour la School of Product, un Meetup détaillé sur cette matrice de maturité. Elle y détaille notamment les 3 axes clefs de chacune des thématiques qui constituent le Product Management. Dans la dernière partie de la vidéo vous trouverez également une grille d’évaluation de type radar permettant de vous positionner et de prendre de la hauteur par rapport aux différents axes, à télécharger ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha