Publications de Alain Faure

No Code / Low Code

Le boom des outils No-Code avec le confinement

En 3 jours, Brent Summers a lancé GiveLocal proposant aux résidents de Los Angeles d’aider leurs restaurants préférés avec des cartes-cadeaux. Il a lancé l’application en 3 jours sans coder grâce à l’outil No-Code Bubble. Bubble a gagné 50% de nouveaux utilisateurs en 3 semaines. Bubble est l’une des stars des outils No Code, ces outils qui permettent de créer des applications web complexes sans savoir coder par simple glisser-déposer. 

Lire la suite
Archi & techno

No-code/low-code : les trois bonnes raisons de s’y mettre

Le développement pour tous

Dans notre précédent article, "Le low code comment ca marche" , nous avons expliqué comment les outils de low-code/no-code permettent de construire des applications de manière interactive en utilisant des modelers visuels.  Dans cet article, nous allons présenter comment ces outils peuvent être regroupés en trois familles de solution no-code/low-code qui répondent aux besoins de trois profils d’utilisateurs bien distincts : l’entrepreneur, le collaborateur, le développeur professionnel . Pour chacun des cas nous présenterons les opportunités amenées par chaque famille d'outils et répondrons à deux…

Lire la suite
Archi & techno

Le low-code, comment ça marche ?

Depuis quelques mois les offres sur les technologies no-code/low-code montent en puissance. Google, Microsoft, SalesForce ont tous une offre sur le sujet, et ils ne sont pas seuls. D'autres acteurs venant des outils de RAD (Rapid Application Development), du mobile, ou du BPM (Business Process Management) proposent aussi leurs solutions no-code/low-code. Implémenter une application sans code semble être une gageure. En effet, un développeur est bien souvent assimilé à un programmateur, un codeur… en somme, un producteur de code ! Pourtant le low-code ne relève…

Lire la suite
Archi & techno

Mettez de l’APM dans vos projets (et vos devs)

Un APM, Application Performance Management, est un outil qui permet de surveiller et analyser les performances des applications. Selon les APMs il est possible de collecter les temps de réponse de l’utilisateur final, les temps de réponse des divers serveurs ainsi que l’activité (CPU, Mémoire). Il est aussi possible, principalement pour Java et .Net, de détecter les méthodes qui semblent poser des problèmes ainsi que les requêtes SQL les plus couteuses ou les threads qui sont bloqués. Le Gartner défini un APM comme un outil…

Lire la suite