Atelier code et découverte de l’Agile : OCTO Technology s’engage auprès des jeunes

Chez OCTO, nous croyons que la technologie a un impact sur la société dans laquelle nous vivons. Nous sommes persuadés qu’elle peut apporter de belles opportunités professionnelles à celles et ceux qui s’y intéressent. C’est pourquoi, nous avons eu envie de dépasser le cadre d’OCTO et de proposer à des jeunes d’un collège d’Ile-de-France de découvrir nos métiers.

La co-construction des ateliers avec les Octos et l’équipe pédagogique du collège

Au premier trimestre 2018, nos Octos ont co-construit et réalisé avec la direction du collège Langevin-Wallon un programme de découverte et d’expérimentation du digital sur deux demi-journées. Une première pour eux sur ce thème, dans ce format et avec des experts du secteur privé. Concrètement, un premier atelier de pratique du code de quelques heures a été réalisé avec une vingtaine d’élèves volontaires. Le but : comprendre ce qu’est l’algorithmique, et concevoir une page à l’aide de code HTML et CSS. Ce fût l’occasion de parler concrètement du métier de développeur, de tous les autres métiers d’OCTO et du chemin parcouru pour devenir consultant(e).

Le deuxième rendez-vous a été fixé en plein coeur du quartier de l’Opéra, au sein des locaux d’OCTO. L’occasion pour eux de visiter une entreprise et d’expérimenter à travers plusieurs ateliers l’Agile (l’arbre de vie et le marshmallow challenge) et d’apprendre à se présenter à un employeur dans le cadre d’une recherche de stage par exemple. Avec l’arbre de vie, les collégiens ont pu s’interroger de manière ludique sur leurs valeurs, leurs forces mais aussi leurs aspirations, bref ils se sont mis dans la peau d’un candidat qui passe un entretien “à la OCTO” !

L’approche des Octos s’est voulue à chaque fois participative. C’est en effet, le plaisir d’apprendre en se trompant, le partage de ses idées avec les autres, la fierté de réaliser des choses en équipe avec le marshmallow challenge qui a été mis en lumière.

L’intérêt manifesté par les jeunes et le plaisir des Octos nous a encouragé avec l’équipe pédagogique à dessiner un partenariat dans la durée et à se donner RDV l’année prochaine.

Le mot de Marion, CPE au Collège Langevin-Wallon

 

“Comment avez-vous accueilli les interventions d’OCTO auprès de vos étudiants ?

Le contact a été rapide et nous avons pu nous rencontrer pour présenter notre collège à OCTO et les enjeux . Disposant d’une salle multimédia au collège, nous avons défini une première séance avec initiation au codage informatique et présentation de différents métiers et parcours. Le deuxième temps a consisté à amener nos élèves dans les locaux d’OCTO pour des ateliers type  » ressources humaines ». Les élèves ont été ravis des deux demi-journées et enthousiastes.

Avez-vous trouvé l’intervention adaptée à vos besoins ?

L’intervention était adaptée à nos besoins. Nous souhaitons que nos jeunes puissent se rendre compte des potentialités du monde du travail qui s’offrent à eux en les faisant sortir de leur quartier. Ils ont pu comprendre et en même temps faire à travers du codage, la présentation des enjeux métiers de l’informatique, des différentes filières pour y parvenir. Les parcours atypiques des intervenants ont parlé aux élèves. » Victor est nul en maths  » a certainement dû en re-motiver certains. Nous souhaitions pouvoir intégrer ce projet dans le « Parcours avenir » des élèves avec une dimension « ressources humaines ». C’est à travers les ateliers organisés dans les locaux d’OCTO que les élèves ont pu découvrir, faire et éprouver ce que les employés font eux-mêmes pour leur recrutement. Les deux interventions étaient complémentaires et ont fait sens à ce partenariat.

 

Pensez-vous que les entreprises comme OCTO peuvent jouer un rôle dans la transmission d’expériences, de savoir-faire auprès des jeunes ?

La relation directe entre les entreprises et les jeunes est primordiale pour leur ouvrir de nouveaux horizons et susciter des ambitions. Le monde de l’entreprise est souvent un monde à part pour les élèves et se projeter n’est pas toujours évident pour un jeune de 14 ou 15 ans. L’échange, la transmission d’expériences, faire valoir le travail d’équipe, la culture d’entreprise, l’ambiance au travail, c’est très important. Qu’une entreprise s’intéresse à eux, comme leur futur vivier de recrutement les valorise.

 

Si vous deviez résumer en deux mots ce que l’intervention vous a apporté ?

En deux mots ? C’est difficile, car c’était plutôt un sentiment.. C’est la « magie d’OCTO ». L’accueil chaleureux, l’investissement et le plaisir de l’entreprise dans ce partenariat ont été la pierre angulaire du projet. Les jeunes, ils sont en demande, et ils prennent ce qu’on leur donne si on les stimule suffisamment. La plupart ne s’attendait pas du tout à tout cela. En deux mots donc, PARTAGE et EXPÉRIENCES.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha