Analyser la qualité de votre code Groovy / Grails

Groovy / Grails est une bouffée d’air frais pour le programmeur Java, vous permettant d’écrire du code plus expressif et plus lisible, sans les lourdeurs de Java ou de JEE. Groovy vous simplifie également la vie en vous épargnant les écueils classiques du programmeur débutant ou distrait (BigDecimal, equals(), etc…). Ce n’est pas pour autant suffisant pour s’assurer de la qualité du code délivré et il vous faudra là aussi un ensemble de pratiques pour garder un code maintenable malgré les ajouts et évolutions.

Une de ces pratiques est l’analyse statique de votre code source via des métriques et des règles, et la surveillance de leur évolution d’une version sur l’autre, ou de manière plus ciblée pour une version particulière. Dans ce domaine le programmeur Java est sans aucun doute l’un des mieux outillés, avec des outils comme PMD, FindBugs, CheckStyle, XDepend, Sonar etc… Qu’en est-il en Groovy / Grails ?

L’article complet, en anglais uniquement, aborde les points suivants :

  • les outils disponibles en Groovy, à savoir GMetrics, CodeNarc, Sonar
  • la pertinence des autres outils Java sur du code Groovy, par exemple PMD, FindBugs, CheckStyle ou XDepend
  • la spécificité des langages dynamiques et l’importance des tests et d’une métrique comme la couverture de tests
  • comment mettre en place la solution retenue sur votre projet Grails : Sonar, plus précisément le plugin Groovy pour Sonar
  • une ouverture sur l’impact d’un IDE sur la qualité du code et les possibilités d’analyse d’IntelliJ via les « inspections »

En guise de teaser, voici un exemple de tableau de bord Sonar sur un projet Grails :

Screenshot of Sonar dashboard on a Grails project

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha