Windows Phone 8: rêve ou opportunité ?

Voici une semaine riche en nouveautés. Après avoir annoncé la sortie d’une tablette Surface fabriquée par Microsoft et qui se place en concurrent sérieux de l’iPad, Microsoft continue en révélant ce mercredi sa nouvelle stratégie mobile lors du Windows Phone Summit avec l’annonce de Windows Phone 8.

Le parc actuel: Windows Phone 7

Après des années de perte de parts de marché grand public avec la plateforme WindowsMobile 6.x, Microsoft a réamorcé la pompe en lançant Windows Phone 7  en 2010. Ce nouvel entrant s’est démarqué en apportant une ergonomie efficace et originale (Metro) par rapport à la concurrence ainsi qu’une qualité de réalisation sans défaut (ou presque). Windows Phone 7 fait la surprise en coupant drastiquement les ponts avec son ancêtre WindowsMobile: la plateforme est fermée (sandbox) et aucune application WindowsMobile existante n’est compatible (pas de développement natif, obligation de développer en XNA ou Silverlight).

La plateforme Windows Phone 7 a su plaire au grand public et aux développeurs, et l’on compte aujourd’hui plus de 100 000 applications sur le Marketplace.

Malgré  une concurrence plus avancée sur les marchés grand public et entreprise, Microsoft a fait le choix de limiter Windows Phone 7 au grand public avec notamment l’absence de gestion de politique de sécurité globale, gestion de flotte et de distribution in-house d’applications métiers.

Au grand désespoir des possesseurs actuels (particulier ou entreprise) de téléphones Windows Phone 7, il n’y aura pas de mise à jour possible vers Windows Phone 8. Il faudra se contenter d’une version 7.8 apportant des modifications esthétiques (nouveau StartScreen) et des évolutions applicatives minimes. Pour profiter de Windows Phone 8, il faudra changer de téléphone.

Le futur: Windows Phone 8

Windows Phone 8 n’est pas une simple mise à niveau de l’OS Windows Phone, c’est un nouvel OS utilisant le noyau de Windows 8 pour PC (les contraintes de cet OS rendent évidente l’incompatibilité avec le matériel existant). Microsoft promet un système d’exploitation sécurisé, polyvalent et évolutif avec notamment:

  • Le support des processeurs multi-coeurs
  • de nouvelles résolutions d’écrans: WXGA (1280×768) et 720p (1280×720) en plus de la résolution WVGA classique (800×480)
  • Le stockage amovible (Micro SD)
  • Des services NFC (communication, paiement…)
  • Internet Explorer 10 avec un support de HTML5 (AppCache, IndexedDB), un moteur Javascript revue et l’accélération 3D
  • Un “wallet” sécurisé permettant de stocker des cartes de paiement etbons de réductions
  • Renforcement du partenariat Microsoft/Nokia avec l’intégration du service guidage GPS gratuit Nokia Maps/Drive quelque soit la marque du téléphone (jusque là réservée aux téléphones Nokia)

Pour les développeurs

  • Toutes les applications Windows Phone 7 actuelles fonctionneront sans modification sur Windows Phone 8
  • Les applications Windows 8 pour PC pourront partager une grande partie de leur code avec leur version mobile afin de faciliter la maintenance d’applications multi-terminal (PC, Xbox, WP8)
  • Le code natif (C/C++) est permis afin de créer des applications encore plus performantes
  • DirectX pour un rendu (2D/3D) tirant vraiment partie de l’accélération graphique
  • Accès aux API de VoIP/VideoIP et reconnaissance vocale
  • Les applications .Net seront précompilées (pre-JIT) au niveau du Marketplace afin de garantir une rapidité d’exécution dès le premier lancement
  • SQLLite devient le système de base de données par défaut
  • Un environnement de développement unique (Visual Studio 2012) pour WindowsMobile, WindowsPhone 7.x/8, Windows 8
  • Kit de développement disponible dès cet été

Pour les entreprises

  • L’achat intégrée aux applications (in-app purchase)
  • Gestion de flotte/parc (MDM): outils de gestion similaires entre PC et WindowsPhone 8
  • Sécurisation des données via BitLocker/Secure boot UEFI
  • Les mises à jour seront OTA (via réseau sans fil et sans ordinateur)
  • Un hub d’entrepise: distribution privée d’applications métiers sans passer par le Microsoft Marketplace

Alors, on y va ou pas ?

L’annonce de Windows Phone 8 et de ses spécificités a eu un très bon écho auprès les développeurs et des entreprises notamment avec la possibilité de développement natif et la gestion de flotte. L’utilisation du noyau modulaire et évolutif Windows 8 mettra cette plateforme mobile à la hauteur des exigences des entreprises pour un usage bureautique.

Le support HTML5/JS amélioré ouvre la porte à des applications web de nouvelle génération (déjà présentes chez la concurrence) et pourra être un point d’entrée économique pour la réalisation d’applications multi-plateformes.

Pour les entreprises souhaitant investir sur le développement, l’opportunité principale viendra de l’adaptation rapide d’applications Windows 8 sur Windows Phone 8 (seule la couche de présentation devra être revue pour s’adapter à l’ergonomie mobile).

L’usage « tout-terrain »(coque renforcé et hermétique) n’est pas prévue à l’heure actuelle et les entreprises devront continuer à utiliser la gamme Windows Embedded (ex-WindowsCE).

Le seul regret vient de l’abandon (non-dit) du support Windows Phone 7  et éventuellement Silverlight (au profit de WinRT) qui risque de créer une stagnation du marché en attendant l’arrivée en automne et la stabilisation du nouvel entrant Windows Phone 8.

L’intégralité de la video de présentation est disponible à l’adresse suivante http://channel9.msdn.com/Events/Windows-Phone/Summit

Cet après-midi, je serai au rendez-vous communautaire WindowsPhone organisé par Rudy Huyn dans les locaux Microsoft. Suivez-moi sur Twitter (@tiptoptool) ou plus généralement les hashtags #mssquat ou #wpdev.