De retour du Mule Summit Paris 2011

En tant que fans de Mule, nous assistions la semaine dernière au Mule Summit 2011 à Paris. L’évènement était assez confidentiel. Ce qui a rendu encore plus riches les interactions avec le staff technique de MuleSoft. Le directeur technique et fondateur Ross Mason était à nouveau présent. C’était un plaisir d’avoir de tels intervenants techniques. L’année dernière nous vous parlions de la nouvelle architecture d’échange de Mule3. Entre temps MuleSoft a bien enrichi son ESB de nouvelles fonctionnalités. Cette année nous nous concentrerons sur les nouveautés qui font de Mule ESB une solution fiable pour l’Entreprise.

La suite ici en Anglais

Comment choisir entre lightweight ESB et ESB traditionnels ?

Les lightweight ESB, par opposition aux ESB traditionnels, sont un type émergent de solutions d’intégration simplifiées, qui se concentrent sur les besoins récurrents. Celles-ci n’apportent pas de nouvelles fonctionnalités, mais adressent les problématiques d’intégration d’application de manière rafraîchissante et innovante. On peut compter les solutions reconnues comme lightweight ESB sur les doigts d’une main: ApacheCamel, MuleESB et SpringIntegration. Le but n’est pas ici de comparer ces trois outils, mais d’apprécier ce qu’ils ont pour sur en commun: leur nature efficiente et productive.

Cet article est constitué d’une série de points à adresser lorsqu’il s’agit d’intégration d’applications. La plupart de ces questions servent indifféremment à choisir une architecture d’échange, à comparer des solutions ou encore à concevoir des flux. Pour couvrir ce vaste sujet, la checklist se décompose comme suit, en se limitant aux aspects différenciant pour les lightweight ESB :

  • les exigences fonctionnelles, c’est-à-dire le strict besoin en fonctionnalités d’intégration,
  • les exigences non-fonctionnelles comme la supervision technique et le déploiement,
  • les contraintes organisationnelles

Lire la suite de l’article en anglais

De retour du Mule Summit Paris 2010

Octo assistait le 6 octobre au Mule Summit Paris 2010. Pour l’évènement la direction technique polyglotte de l’éditeur est venue en force. Nous étions agréablement surpris par la richesse du contenu technique, en rupture par rapport aux conférences où se déplace toute l’équipe marketing, à grand coup de slideware. Difficile de rester insensible à l’esprit Open Source et communautaire derrière le modèle économique de MuleSoft.

Entre autres produits, tels que son middleware JMS et son serveur Tomcat enrichi, MuleSoft présentait les fonctionnalités de la v3 de son ESB sortie en septembre, et notamment la nouvelle architecture d’échange. C’est tout particulièrement sur ce point que nous nous étendrons ici, en passant en revue les trois modèles d’intégration disponibles. Pour rappel l’implémentation d’un flux dans Mule ESB se fait par configuration Xml ; comme c’est le cas avec les frameworks d’intégration Apache Camel et Spring-Integration.
Lire la suite

Intégration d’applications sur le Cloud

Les entreprises qui ont fait le pari de l’externalisation ont de plus en plus d’applications sur Internet. S’ajoutant à cela la nécessité stratégique de pouvoir s’interfacer toujours plus vite avec d’autres partenaires, de nouveaux besoins d’intégration sont apparus:

  • la continuité de l’information entre SI interne et Cloud (scénarios SI2Cloud et Cloud2SI)
  • la continuité de l’information entre applications sur le Cloud (scénarios Cloud2Cloud)

Le besoin de continuité entre SI interne et Cloud ravive d’anciennes problématiques. Les principaux freins ont été jusque là:

  • la réticence au changement (manque de confiance dans le Cloud, crainte de perdre le contrôle des données)
  • le risque encouru en exposant davantage le réseau de l’entreprise (ouvertures de ports supplémentaires sur le firewall)
  • le manque de visibilité des adresses IP internes depuis le Cloud (contrainte du NAT, mécanisme IPV4 de passage du réseau public au réseau privé)

Face à ces défis nouveaux et anciens, l’intégration d’applications sur le Cloud est en pleine émergence. Tâchons dans cet article d’appréhender les différentes technologies d’intégration disponibles et leurs écueils, et d’identifier les tendances pour les années à venir.

Lire la suite

CEP à travers GlassFish ESB

Dernièrement, un article expliquant les concepts des CEP a été publié par Karim Ben Othman. Nicolas Salmon a ensuite décrit une implémentation CEP avec le framework open source Esper.

Je trouve donc intéressant de vous présenter dans cet article CEP à travers la solution Open Source GlassFish ESB.
Nous utiliserons ici le même cas d’utilisation que celui utilisé pour Esper.

Lire la suite

SCA, quel apport pour la SOA?

L’architecture SCA (Service Component Architecture) reste une initiative démocratisée relativement récemment même si la version 1.0 a été publiée il y a plus de deux ans maintenant. L’annonce d’Oracle Fusion 11G a récemment rappelé son support par différents grands éditeurs. Il n’en reste pas moins que son périmètre d’utilisation n’est pas forcément évident, d’autant plus qu’il s’agit d’un des nombreux sigles associés à SOA : WS-*, BPEL, JBI, SDO… Nous allons tâcher au sein de cet article de clarifier les potentialités de cette norme et de proposer des contextes qui me semblent propices pour en tirer profit.

Lire la suite

Le tour des ESB en 10 questions

par Karim BEN OTHMAN et Sylvain FAGNENT:

Sylvain : Karim, bonjour

Karim : Bonjour.

Sylvain : Ton expérience de l’intégration à Octo te place en référant sur le sujet et moi qui le suis d’un peu plus loin désormais, j’ai des questions autour des MOM, de l’open source et plus récemment des ESB. Tu peux m’aider à y voir plus clair?

Karim : Poses tes questions, on va bien voir ce que je peux faire Lire la suite

Architecture d’intégration basée sur un pattern Médiateur

Malgré l’émergence de nouveaux concepts, standards, outils, etc., la complexité de l’intégration demeure toujours la même. Intégrer des applications hétérogènes d’un SI dans une démarche d’urbanisation, de flexibilité et d’évolutivité s’avère un exercice complexe et délicat. Cela nécessite à l’entreprise un effort considérable sur divers volets : économique, technique et organisationnel.

Néanmoins, et depuis la fin des années 90, des architectures d’intégration basées sur une brique de médiation entre applications  » médiateur  » voient leur apparition, appuyées notamment par des outils d’intégration de type EAI. Au moment où ces outils arrivent à leurs maturités, ils étaient bouleversés par le concept SOA et notamment par les ESB.
Cet article adresse les apports d’une brique  » médiateur  » sur le plan architectural, organisationnel et économique au sein d’une architecture d’intégration

Lire la suite