Octo a accueilli le premier Meetup DevOps Suisse

devopsch

Octo Technology a accueilli la semaine dernière à Lausanne (Suisse) le premier meetup de la communauté DevOps Suisse.

Comme invité, @NuttySwiss, Senior Site Reliability Engineer chez Twitter a présenté Apache MesosAurora et le concept de SRE.
Mesos est le coeur de l’infrastructure Twitter et permet de faire tourner divers services et d’assurer leur fiabilité dans leur data centers.
Aurora est un ordonnanceur qui tourne au dessus de Mesos.
SRE signifie Site Reliability Engineering.

Octo était très heureux d’accueillir ce meetup et est impatient d’aider la communauté DevOps en Suisse à se développer.
Pour plus de détails sur ce meetup: http://www.meetup.com/devopsch/

Et si Devops nous emmenait vers TDI (Test Driven Infrastructure) ?

Des usines de développement au service de l’infrastructure ?

Le mouvement DevOps a permis aux applications de gagner en productivité et donc en rapidité d’évolutions grâce entre autre à une démarche très efficace : le Continuous Delivery.
Grâce à un rapprochement des pratiques entre Dev et Ops on arrive à apporter aux équipes infrastructures tout l’outillage du développement d’applications. Et c’est là qu’arrive l’un des grands concepts Devops : Infrastructure As Code.

Les géants du web sont largement en avance sur ce que l’on fait aujourd’hui dans la majorité des entreprises. Surtout concernant la mise en place et le déploiement des infrastructures mais également sur un sujet encore peu exploré : l’automatisation des tests d’infrastructure.

On sait aujourd’hui parfaitement tester nos applications mais quid des infrastructures qui les hébergent et que l’on automatise de plus en plus ?

Pourtant, si on rentre dans Infrastructure as Code, on écrit bien du code, on a bien un cycle de vie habituel de code, il faut donc tester ce code!

Une chose est sûre, on doit tester de bout en bout tout ce que l’on automatise soit même.

(Lire la suite…)

Petit-déjeuner OCTO Suisse – DevOps en pratique avec TIBCO Software

OCTO organise le lundi 03 décembre 2012 à partir de 8h10 un petit-déjeuner gratuit, au Mandarin Oriental – Genève (Suisse) :

DevOps en pratique  : Réduisez le time to market de vos applications en automatisant et en industrialisant leur cycle de vie.

 

 

Confrontées à la fois à la nécessité d’innover avec de nouveaux développements et de rationaliser l’exploitation de ses applications, les DSI s’approprient de plus en plus une approche DevOps.

(Lire la suite…)

CR du petit-déjeuner DevOps en pratique du 11/10/2012 – OCTO Technology et TIBCO

Speakers :

Arnaud François Fausse : Responsable infrastructure et Opérations chez OCTO

Stéphane Mahmoudi : National Account Manager chez TIBCO

Agenda :

1/ DevOps : Principes et mises en œuvre

2/ Outillage et mise en œuvre DevOps

3/ Démonstration

4/ Questions / Réponses

OCTO et TIBCO se sont associés pour ce petit-déjeuner car ils partagent la même vision de DevOps et une façon similaire de l’appliquer concrètement. Faciliter les liens entre les Dev et les Ops, réaliser des améliorations concrète et rapide et proposer une approche incrémentale sont des éléments importants.

(Lire la suite…)

Petit-déjeuner OCTO – DevOps en pratique avec TIBCO Software

OCTO organise le jeudi 11 octobre 2012 à partir de 8h45 un petit-déjeuner gratuit, aux Salons Wagram  « DevOps en pratique ».

Réduisez le time to market de vos applications en automatisant et en industrialisant leur cycle de vie.

(Lire la suite…)

Devops corner, épisode 2 : Chef, les limitations

Cette épisode sera dédié aux limitations découvertes dans Chef; cet outil, même si je l’adore, n’est pas parfait ! Il est de plus intéressant de constater que les limitations que je vais présenter ici sont souvent aussi présentes dans les outils concurrents.

(Lire la suite…)

Les Patterns des Grands du Web – DevOps

Description

Le mouvement  « DevOps » nous invite à repenser la frontière classique de nos organisations qui séparent d’un côté les études, i.e. ceux qui écrivent le code des applications (les « Dev ») et de l’autre côté la production, i.e. ceux qui déploient et exploitent ces applications (les « Ops »).

Ces réflexions sont certainement aussi anciennes que les DSIs mais elles trouvent un peu de fraîcheur grâce notamment à deux groupes. D’un côté les agilistes qui ont levé la « contrainte » côté développement, et sont maintenant capables de « livrer » beaucoup plus souvent du logiciel valorisé par le client… de l’autre, des experts ou des managers de la « prod » des grands du web (Amazon, Facebook, LinkedIn…) partageant leurs retours d’expérience et la façon qu’ils ont d’aborder la frontière « dev » et « ops ».

(Lire la suite…)

Devops corner, épisode 1 : Chef pour les nuls

Cet article est le premier d’une longue (enfin je l’espère) série d’articles visant à partager des retours d’expériences autour de Devops, issus de travaux internes ou de missions chez divers clients. Ils sont aussi l’occasion de détailler un peu plus la session que j’ai présenté récemment à Devoxx France : déploiement d’environnements complets dans le Cloud, en utilisant Rackspace, Capistrano et Chef.

Cette session présentait un système de déploiement automatisé, d’une plateforme complète (applications, infra réseau, monitoring), sur le cloud (AWS, Rackspace ou OpenStack) pour Fasterize. Les gains apportés par un tel système sont importants :

  • Pouvoir toutes les nuits redéployer des environnements from scratch et lancer des tests de non régression, qui couvrent à la fois le déploiement et le fonctionnel
  • Quasiment plus d’opérations manuelles sur les serveurs
  • Une grande facilité à faire évoluer l’architecture
  • Scalabilité : ajouter des noeuds en une ligne de commande

Pour en revenir à cette série d’articles, voici quelques exemples de sujets qui devraient être traités :

  • Chef pour les nuls
  • Les limitations de Chef, et comment les contourner
  • Chef solo ou Chef Server
  • Template de machine virtuel et/ou déploiement automatique ?
  • La configuration : système, réseau, applicative
  • Capistrano pour les nuls
  • Utiliser Capistrano et Chef ensemble
  • Fog pour abstraire le cloud
  • Open sourcing de scripts / outils

Commençons par le sujet du jour : Chef pour les nuls.

(Lire la suite…)

L’Infrastructure agile

Les principes de l’Infrastructure agile

Au cours de la vie d’un logiciel, beaucoup de temps est consacré à son déploiement sur différentes plates-formes (recette, preprod, prod…). Bien souvent, nous réalisons des sous-projets de création d’environnements pour les logiciels nouvellement développés. Ce type de sous-projet est rarement capitalisé techniquement et peu contributeur à la valeur métier. Être capable de composer,  monter et démonter des environnements à la demande offrirait une flexibilité appréciable. Pour cela, il est efficace de standardiser les ressources d’infrastructure pour les utiliser comme des composants combinables. C’est ce que propose le cloud computing en offrant des capacités de production industrialisées sur Internet. (Lire la suite…)

Compte-rendu du petit-déjeuner organisé par OCTO et Strator « Retour d’expérience : l’agilité à grande échelle »

Introduction :

Gartner a prédit que 80% des projets de développement logiciel se feront suivant des méthodes Agiles à l’issue de 2012. Les statistiques tendent à confirmer cette prédiction ; le recours à ces méthodes s’est banalisé pour les petits projets, et nombre de sociétés les expérimentent depuis plus de 2 ans. OCTO accompagne ses clients dans ce domaine depuis plus de 6 ans. Néanmoins, le passage à l’échelle de gros projets (5000 J.H et plus), est loin d’être trivial.

Notre client, Strator, filiale d’Altadis Distribution France, développe des  solutions logicielles à destination des buralistes et diffuseurs de presse. La nouvelle gamme devant répondre à de forts enjeux, Strator choisit l’Agile pour réduire rapidement les risques, s’assurer d’apporter rapidement de la valeur et mieux piloter ses risques.

La méthode Scrum est déployée sur les différents sites de développement : 9 équipes réparties dans 4 pays sont impliquées. Au bout de 6 mois, la gestion de projet s’avère très couteuse, et la production patine : les livraisons sont difficiles et les recettes douloureuses.

C’est dans ce contexte qu’OCTO est intervenu.

(Lire la suite…)