Softshake 2016: Cocktail d’expériences informatiques en Suisse Romande

Et c’est reparti pour un tour !
Pour cette édition 2016 de Softshake, nos Octos participent une nouvelle fois à la conférence de référence pour les développeurs en Suisse Romande.

Logo Softshake

Voici le détails de nos talks du vendredi 28 octobre 2016 à l’HEPIA, Genève.
Venez nombreux, nous tiendrons également un stand aux côtés des autres sponsors.

Plongez au coeur de l’écosystème Hadoop

Philippe Kernévez – Room 1 à 09h45

Hadoop est devenu la plateforme de référence dans le monde Big Data. Dans cette session, nous proposons un tour d’horizon de cet écosystème. Nous vous présenterons les principaux composants de la plateforme, leurs fonctionnalités, leur maturité et les limites qu’ils permettent de dépasser. Nous nous appuierons pour cela sur différents exemples de mise en œuvre afin d’illustrer la manière dont ils s’interconnectent pour former des solutions complètes de traitement des données.

5 questions à se poser pour faire une application web offline

Jérôme Van Der Linden – Room 0 à 10h45

Dans un monde où l’on souhaite pouvoir accéder à son contenu n’importe où et n’importe quand (ATAWAD), se pose la question de cet accès en mode déconnecté. Le web est par nature un monde connecté, mais de plus en plus de technologies permettent de fournir des fonctionnalités lorsque ce n’est pas le cas. Attention cependant, la gestion de l’offline n’est pas aisée (stockage, synchronisation de données, authentification) et nous verrons au travers de cette présentation les questions à se poser avant de se lancer et de tomber dans certains écueils.

Comment déployer une application gratuitement dans le cloud AWS

Benoît Beraud – Room 0 à 11h45

Dans de nombreux nouveaux projets, la mise en place du service logiciel s’accompagne de solutions d’infrastructures complexes et coûteuses à mettre en place de façon sécurisée et hautement disponible. Or dans le cas de micro-services ou de micro-applications (queques centaines ou milliers de lignes de code), cet investissement est excessif si il n’est pas mutualisé. Grâce à la plateforme Lambda d’Amazon Web Services, il est possible de déployer son code dans le cloud sans avoir à se soucier de l’infrastructure et de son dimensionnement, et ceci en ayant en outre la gratuité pour jusqu’à un million d’appel puis une facturation directement proportionnelle aux nombres de requêtes effectuées. Cette session présentera la plateforme Lambda d’AWS en détail, effectuera une revue critique des promesses de cette solution, et proposera quelques bonnes pratiques à associer à son utilisation. Un cas d’usage sera utilisé en fil rouge de la présentation.

Données CFF en temps réel: tribulations techniques dans la stack Big Data

Alexandre Masselot – Room 2 à 11h45

De nombreuses données sont disponibles en temps réel sur les transports publics en Suisse. Positions des trains, tableaux d’affichage dans les gares (avec les retards), etc.

Nous proposons un retour d’expérience sur un projet prototype. Il s’agit ici de suivre la position des trains en temps réel, leur nombre annoncé en gare et les éventuels retards. Le stockage de ces informations permet ensuite une analyse a posteriori des retards observés.

Se servant de ce problème comme d’un prétexte représentatif de bien d’autres sujets autour de nous, il s’agit aussi d’explorer différents composants techniques à disposition dans la stack Big Data:

  • streaming et consommation des événements avec Kafka et Logstash;
  • traitement en streaming avec Akka ou Play Streaming;
  • stockage avec ElasticSearch;
  • affichage dynamique avec ReactJS et D3.js;
  • analyse avec Panda, Python et Jupyter;
  • sans oublier la virtualisation d’un environnement de développement et de production avec Docker et AWS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha