Retour et relecture des annonces d’Apple, et si on passait à côté de l’essentiel ?

Au moment de préparer cet article, hier soir, je ne pensais pas que le titre aurait un sens si différent seulement 1 heure après l’avoir bouclé : passer à côté de l’essentiel …

 

Je ne veux pas revenir sur la disparition de Steve Jobs qui a un impact différent et parfois personnel sur chacun d’entre nous. Nous avons décidé de publier quand même cet article aujourd’hui car comme il le disait lui même dans un discours à Stanford en 2005 : « Right now, the new is you ». Maintenant c’est à nous de jouer …

 

« Pourrie cette keynote »
« il n’y a pas eu d’iPhone 5 ! »
« Apple ça n’est plus ce que c’était »
« on voit que Steve Jobs est parti avec toutes les idées (et les plans de l’iPhone 5) »
« Aucune innovation »


En voyant ces réactions sur Twitter ou même en interne OCTO je me suis demandé si j’étais le seul à avoir trouvé cette keynote passionnante et révolutionnaire. Ceux qui me connaissent vont dire que je suis un Apple fan mais j’ai quand même le sentiment que beaucoup de personnes sont passés à côté de l’essentiel de cette keynote en attendant un iPhone 5.
Au fond c’est quoi un iPhone 5 ? Ca ne veut rien dire et la plupart ne sait même pas à quoi s’attendre. Une nouvelle coque ? Un nouveau design ? Un 5 derrière un iPhone 4S ? Un écran plus grand ?
Les réactions que j’ai pu lire et entendre me font penser que beaucoup se sont fait prendre au piège de la consumérisation en pensant que c’était de l’innovation en en oubliant le plus important.

 

Pour moi cette keynote (et j’ai eu la chance d’en connaître et d’avoir assisté à un certain nombre) marque pourtant un vrai tournant sur la stratégie et sur l’ergonomie.

 

Une nouvelle stratégie commerciale pour contrer Android et Bada

 

Premièrement, Apple va proposer des téléphones gratuits (avec abonnement) ce qui va jeter un sérieux pavé dans la marre des téléphones Bada et Android bas de gamme.
Un iPhone gratuit et 3 générations d’iPhones vendus en même temps, ceci était encore inimaginable il y a quelques mois. On se rappelle d’ailleurs qu’en revenant chez Apple, Steve Jobs avait en effet réduit la gamme des produits Apple au strict minimum. On ne parle même pas du bas de gamme qui n’a jamais été le fort des produits pommés. Est-ce là le premier acte majeur de Tim Cook ?
Il est probable que le consommateur se pose la question entre un iPhone (même 3GS) et un Bada ou un Android. Ce positionnement aidera Apple dans un marché qui a un potentiel énorme puisque chez nous plus de 50% des téléphones vendus ne sont pas des smartphones mais que des pays entiers comme la Chine offrent un potentiel incroyable.

 

Une nouvelle ergonomie

 

Que dire de Siri, le « One More Thing » de cette keynote ? Les vidéos visibles ici et là sur le net sont tout bonnement incroyables (http://t.co/2KQGmeQL)
Alors oui le vocal existe depuis 10 ans mais le tactile aussi non ? Et pourtant c’est bien l’iPhone qui l’a fait passer comme une évidence pour tous. Je prends le pari qu’il en sera de même pour la voix et Siri.
Ce que propose Siri est plus qu’un simple raccourcis vers un appel ou une chanson, choses que l’on peut faire plus rapidement en quelques clics. Siri permet d’interroger son téléphone, d’agir avec lui sur des actions complexes comme la prise de rendez-vous, la replanification, l’ajout d’un mémo (géo localisé ou non), … Bref beaucoup de choses fastidieuses à saisir et encore plus sur un mobile avec un petit clavier et c’est pour cela qu’il deviendra vite incontournable. Et que dire de l’accessibilité ou désormais les aveugles ne seront plus les laissés-pour-compte de ces téléphones sans touches.

 

Après le tactile, Apple créé une nouvelle interaction forte, une nouvelle ergonomie : le vocal. Les ergonomes devront l’intégrer dans leurs conceptions car on peut maintenant écrire en marchant ou en conduisant.

 

Ca n’est qu’un début car si les APIs s’ouvrent aux développeurs ca n’est pas un nouveau téléphone qui vient de naître, mais un téléphone que l’on pourra laisser dans sa poche et dans ce cas là peu importera la couleur la forme ou le numéro (même un 5 à la place d’un 4S) car plus qu’un téléphone, une coque ou un design, on aura une nouvelle interaction avec Internet et ses applications, une interaction encore plus évidente que le tactile : la voix.

 

Stay hungry, stay foolish