Quelques niouses (en) Ruby du mois de Mai

C’est quoi cet article ? Facile ! Un résumé de l’actualité autour de Ruby du mois passé, pour les techos et les geeks pressés. Retrouvez moi sur ce blog pour des infos de techos à techos.

Pour les plus pressés, une seule chose à retenir pour cette brève : ActiveAdmin, l’interface d’admin classe pour Rails.

Une interface d’admin pour Rails

Il y a du mouvement dans les interfaces d’administration d’applications Rails. Le « vieux » dinosaure Typus a trouvé un concurrent de taille : ActiveAdmin.

Ces deux gem permettent de générer une interface toute prête pour un backoffice de site.

La différence entre les deux est leur façon de les configurer. Typus se base sur des fichiers yml + des contrôleurs/vues. ActiveAdmin se base sur un DSL maison + des vues.

Mon cœur va clairement à ActiveAdmin qui est nettement plus sexy.

Rails + Buy = Spree

Rails (et Ruby) se dote d’une plateforme d’e-commerce open source : Spree. Le créateur de Spree a été déçu par les solutions d’e-commerce en PHP tel que Magento ou OSCommerce.

Spree est une gem. Ce qui fait que l’on peut l’intégrer à un projet Rails existant, pratique non ?

RailsCasts

Le site de PodCast le plus connu de la communauté Rails a fait peau neuve. On peut dorénavant regarder les vidéos directement depuis le site (et en HTML5 !). At last, je dirais. On a d’ailleurs eu le droit à 4 RailsCasts depuis la dernière édition de cette brève :

  • Client validation, ou comment avoir nos validations ActiveRecord automatiquement en JavaScript
  • Guard, une gem qui permet d’effectuer des actions lors de changements sur le système de fichier
  • Une overview de Rails 3.1
  • Comment faire du streaming HTTP

Ruby += Speed, merci Twitter

Twitter a encore amélioré sa VM Ruby : Kiji. Cette fois-ci ils n’ont amélioré « que » de 30% les performances par rapport … à la précédente version de Kiji. Je vous laisse aller lire l’article sur leur blog (en anglais).

En vrac

Vous connaissez sûrement déjà Heroku, le PaaS (et hop un buzz word) permettant de déployer des applications Ruby sur le cloud (hop un autre buzz word). Il aurait (enfin ?) des concurrents : CloudFoundryDotCloud.

Une nième gem pour tester du JavaScript en mode headless : Capybara-webkit. Mais comme d’habitude avec les drivers Capybara je n’arrive pas à les faire fonctionner.

Ruby 1.9 gère le tail-call (ou récursion terminale) pour les méthodes récursives, c’est ici que c’est expliqué.

La beta 1 de Rails 3.1 est sortie.

En conclusion

C’est tout pour ce mois-ci. Profitez bien du soleil de mai.