Première composante de la Communication NonViolente (CNV) : OBSERVER SANS ÉVALUER

Cette composante implique tout d’abord de séparer nos observations de nos évaluations.
L’expression de ce que nous voyons, entendons ou touchons (qui affectera notre sentiment de bien-être) doit se faire sans qu’on y intègre nos évaluations.

Nos observations sont un élément important si nous désirons clairement, sincèrement et honnêtement exprimer à une personne comment nous nous sentons lorsqu’une situation affecte notre bien-être.

Dès lors que nous combinons nos observations avec nos évaluations, nous augmentons nos chances que notre interlocuteur se sente critiqué et se renferme sur lui-même (résistant ainsi à tout ce que nous lui disons). Nous diminuons ainsi drastiquement les chances que les autres entendent notre message et répondent positivement et favorablement à nos besoins insatisfaits.

Il ne s’agit pas pour autant d’être parfaitement « objectif » en s’empêchant quoi qu’il arrive d’évaluer, mais de séparer simplement nos observations et nos évaluations.
Qui plus est, l’observation dépend d’un lieu figé et d’un contexte donné à un instant précis qui a générée en moi une réaction spécifique : elle nous invite donc à éviter de généraliser et privilégier une observation circonstanciée tout en prenant conscience de nos sentiments et besoins à chaque instant.

Bien souvent, nous utilisons au quotidien des adverbes qui peuvent porter en eux-mêmes un jugement : « toujours », « jamais », « tout le temps », « souvent », « chaque fois », « régulièrement », etc. De tels mots peuvent être utilisés en tant qu’exagération et généralisation qui mélangent des à la fois nos observations et nos évaluations.

Soyez précis « les faits, rien que les faits… » : apprenez à différencier l’observation de l’évaluation

Exemple #1

Avec évaluation : « Tu fais rarement ce que je te demande »

deviendrait 

Sans évaluation : « Les trois dernières fois où je t’ai proposé une mission, tu m’as dis que tu ne voulais pas la faire” (le verbe refuser correspond à un diagnostic comportant un jugement moral) »

Exemple #2

Avec évaluation : « Si tu ne prends pas des repas équilibrés, tu auras des problèmes »

deviendrait 

Sans évaluation« Si tu ne prends pas des repas équilibrés, je crains que tu n’aies des problèmes de santé »

Exemple #3

Avec évaluation« Andy est un très mauvais tennisman »

deviendrait

Sans évaluation« Je n’ai pas vu Andy gagner un seul jeu en six matchs »

Exemple #4

Avec évaluation« A chaque fois que je travaille avec André, ça se passe mal »

deviendrait 

Sans évaluation« Les deux dernières fois où j’ai travaillé avec André se sont mal passées »

Exemple #5

Avec évaluation« Hier, Jean était en colère contre moi sans aucune raison »

deviendrait 

Sans évaluation« Jean m’a dit qu’il était en colère »

Exemple #6

Avec évaluation« Jean est agressif »

deviendrait 

Sans évaluation« Jean a frappé le contrôleur lorsqu’il l’a verbalisé »