#PortraitDeCDO – Jérôme Dalidet – Toupargel

#PortraitDeCDO – Jérôme Dalidet – Toupargel

Découvrez pour le Quinzième #PortraitDeCDO, avec le portrait de Jérôme Dalidet Chief Digital Officer de Toupargel. Vous allez pouvoir découvrir les enjeux du numérique pour son entreprise, ses contraintes au quotidien ou encore son rôle au sein de sa société pour faire bouger les lignes du digital. Des insights précieux que vous pourrez comparer au fur et à mesure que les portraits s’égraineront dans les semaines à venir.

toupargel

En une phrase, comment définiriez-vous la notion de transformation digitale ?
Mettre en dynamique collective une entreprise, ses collaborateurs et ses partenaires en utilisant les nouvelles technologies, nouvelles méthodes de travail pour explorer des sources de croissance. La transformation digitale c’est une des armes qu’un dirigeant doit exploiter au mieux pour accélérer le business au jour le jour et aussi pour lui permettre de réussir son plan stratégique à moyen terme.

Comment décririez-vous votre rôle de CDO ?
Le CDO doit être le collaborateur de confiance du dirigeant pour piloter la stratégie de transformation en assurant la délivrabilité des projets identifiés et structurés sur une roadmap. Il fait le lien permanent entre stratégie et opérationnel. Son rôle va aussi d’être en capacité d’évaluer la maturité numérique de l’entreprise, d’être moteur d’un changement efficient et rentable et d’amener au Comex une ouverture, et la créativité nécessaire à tout changement. Cela nécessite de la vision, de l’implication sur l’ensemble de la chaîne de valeurs et une capacité à mobiliser autour d’un projet qui se doit d’être rapidement efficace.

Ce n’est donc surtout pas un « conseiller » mais bien un pilote et un moteur de la stratégie et de sa mise en œuvre.

Quelles difficultés rencontrez-vous au quotidien ?
Je ne rencontre pas de difficulté au quotidien dans la mesure où ma mission a été voulue par le Président du Groupe. En revanche les difficultés pourraient apparaître si je n’avais pas la capacité à fédérer et à donner du sens à chacune des décisions. Ensuite la notion du temps est souvent l’écart qui nous sépare en fonction des services clés. La méthode agile est souvent confondue avec l’agilité. La vitesse de test and learn devient fondamental ainsi que la mise en œuvre rapide des projets.

Pensez-vous qu’il faille être technophile pour exercer le métier de CDO ?
Il est nécessaire d’avoir un minimum de background technique mais il faut surtout s’intéresser aux mutations technologiques et sociologiques. Pour établir la meilleure des stratégies il convient d’avoir une vision globale, une connaissance de l’environnement interne et externe et un niveau complet sur les sujets IT, commerciaux, clients et marketing. L’ensemble des mutations qui influent doivent être anticipées dans une stratégie de transformation et d’investissement. Donc technophile oui mais aussi visionnaire, stratège et opérationnel.

Pensez-vous que CDO est un métier d’avenir ?
Le titre peu importe, la mission oui car le renouvellement est permanent et les technos et leurs impacts de demain sont au démarrage de la 3ème révolution industrielle. Le digital ne cesse de faire bouger les lignes et nous ne sommes qu’au début des impacts commerciaux.

Quelle est pour vous la prochaine innovation qui risque de chambouler votre secteur d’activité ?
La digitalisation des services clients et la capacité à accompagner en temps réel le client, régler leur problème à l’instant T…toujours à la vitesse d’Elon Musk. Autre point, l’impact de la Data sur la santé, des progrès formidables pour une santé meilleure, prédictive et éthique.

Quels sont les enjeux de digitalisation de votre entreprise à l’heure actuelle ?
L’enjeu majeur de la digitalisation est de permettre de générer une très forte croissance sur un nouveau canal web (nouveaux clients, nouveaux marchés, nouveaux modes de récupération de course / notoriété via les réseaux sociaux) mais aussi d’améliorer la performance de notre métier traditionnel en développant la cross canalité, en fluidifiant le parcours client, en développant la personnalisation, en créant des programmes de formation e-learning, en améliorant la notoriété. Notre enjeu est de réussir le pari d’une proximité client irréprochable sans magasin mais avec des contacts et parcours clients téléphone, web et livreurs à la fois « sans couture » et générant une expérience client avec le double effet « efficace et waouh ».

Citez-moi une marque/entreprise qui, pour vous, a clairement réussi à adresser les enjeux du digital ?
J’estime difficile de répondre à cette question car il y a toujours un décalage entre ce qui est annoncé dans les réseaux professionnels et la réalité interne. En revanche, j’apprécie de faire ma déclaration d’impôt pratiquement en « one click » !

Sans contrainte, vous avez la possibilité de commencer 3 projets de transformation dans votre entreprise : quels seraient-ils ?
Trouver le modèle commercial alimentaire avec abonnement, la logistique time-to-market toute France et « googleliser » le congélateur…ou comment inciter intelligemment à consommer.

Quel projet de transformation vous semble le plus risqué et pourquoi ? Celui qui apporterait le plus de valeur et pourquoi ?
La logistique alimentaire du dernier km sur toute la France est celui qui a le plus de valeur auprès du client final et qui génèrera le plus de réachat…mais c’est aussi un projet qui met le modèle économique dans une forte tension. Il a un impact sur l’ensemble des fonctions de l’entreprise mais permet de se poser la question de la différenciation sur l’ensemble du territoire.

Quel est l’impact de la transformation sur la culture et l’organisation de votre entreprise ?
Tout simplement de passer d’une organisation efficace en silo à une organisation plus efficace en transverse et collaboratif…tout en allant plus vite.

Demain, qu’est-ce qui vous fera dire que votre entreprise a réussi sa transformation ?
Le retour à la croissance durable sur le métier traditionnel.

Quel livre vous a récemment le plus influencé ?
L’entreprise du bonheur de Tony HSIEH, l’expérience du créateur de Zappos est unique. Livre simple mais qui reflète tout simplement l’intérêt des valeurs fortes dans une entreprise.

Twitter : https://twitter.com/JeromeDalidet
LinkedIn : http://www.linkedin.com/in/jérôme-dalidet-7537b120
Site Internet : https://www.toupargel.fr

PortraitDeCDO – Toupargel – Jérôme Dalidet from OCTO Technology

Retrouvez les derniers #PortraitDeCDO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce formulaire est protégé par Google Recaptcha