Mon salon … linux (1/2)

Les 31 Mars, 1er et 2 Avril se tenait le salon Solution Linux OpenSource. J’y suis allé faire un tour non seulement pour voir d’anciens collègues et visiter les stands des associations, mais surtout pour assister à une table ronde et des tutoriels qui m’intéressaient ce jour: Comment gérer son infrastructure virtuelle (table ronde du matin), le framework AJAX OpenExt et les RIA industrialisés avec PHP (tutoriels de l’après-midi). Je voulais voir comment ces sujets industriels allaient être traités par le Monde Libre.

Je vais scinder en 2 billets, afin de rendre la lecture plus digeste, et commencer, partie 1, par…

Lire la suite

Citrix, ou le don d’ubiquité offert aux applications

Citrix… ce nom vous évoque quoi ? Un détergent parfum citron ? Un sport extrême ?

J’avoue que pendant plusieurs années (en fait depuis le début de ma vie professionnelle) j’en ai entendu parler sans vraiment savoir ce que c’était. C’était associé, dans le contexte des discussions, à quelque chose comme « virtualisation », « trop de charge sur le poste utilisateur », et « p* c’est cher ! « . Bref, un produit souvent évoqué pour résoudre des problèmes, mais que je n’avais jamais vu, et qui ne ressemblait à rien d’autre.

Et ça y est, j’ai vu la bête : j’ai suivi une formation Citrix il y a quelques semaines.

Lire la suite

Mapping objet/relationnel .NET : tour d’horizon

Dans le monde Java, la pratique du mapping objet/relationnel semble beaucoup plus courante et plus industrialisée que dans le monde .Net, grâce entre autres au poids lourd Hibernate et à son intégration à des frameworks de plus haut niveau comme Grails.

Cet article a pour but d’analyser les raisons de la faible utilisation de la pratique du mapping objet/relationnel sur les projets à base de technologies Microsoft, ainsi que de présenter trois implémentations et leurs patterns associés. Lire la suite

CMMI : Capability Maturity Model Integration

Le Capability Maturity Model Integration (CMMI) SE/SW/IPPD/SS v1.1 a été publié en 2003 par le Software Engineering Institute (SEI) de l’université Carnegie Mellon. Une mise à jour a été publiée en 2006 portant le nom de CMMI for Development, Version 1.2. La version 1.3 est en cours d’élaboration. CMMI est un modèle de bonnes pratiques qui repose sur une amélioration progressive des processus de développement informatique de l’entreprise.

Lire la suite

La gestion des processus IT

La gestion des processus IT constitue un enjeu majeur pour tout entreprise quelque soit sa taille. C’est pour cela que les plus grands organismes travaillant sur les processus IT (SEI, ISACA, PMI, IEEE…) ont défini leurs normes ou référentiels de bonnes pratiques. Ces référentiels constituent en général une base de capitalisation des bonnes pratiques observées au niveau des projets IT. Mais la question primordiale est comment se retrouver entre tous ces standards. C’est à cette question qu’on va essayer de répondre au travers de l’enssemble des articles qui vont suivre en présentant les standards les plus connus et/ou utilisés ainsi que leur spécificité. Le dernier article permettra de montrer la complémentarité qui peut exister entre ces standards.

Au delà de l’implémentation de ces standards, le plus important reste de définir et de connaître la cible et le but à atteindre. Le meilleur practice model (comme CMMI pour l’ingénierie logicielle ou ITIL pour les infrastructures) n’est qu’une aide. C’est un moyen pour atteindre le but et assurer le suivi et l’exécution des étapes, mais il ne doit jamais devenir un but en soi.

Theory of Constraints and Its Implications for Management Accounting de Noreen, Smith et MacKey

En 1983, Elyahu Goldratt a publié un article polémique « Comptabilité analytique : ennemi public numéro 1 de la productivité ». A sa grande surprise, il était invité deux ans plus tard à la conférence annuelle de l’Institute of Management Accountants pour y exposer sa théorie. L’ouvrage a été rédigé ensuite, pour vérifier les propos de l’inventeur de la Théorie des Contraintes (TOC).
Lire la suite

Travailler sur la cohésion d’une équipe

Au début de son développement, une équipe éprouve des difficultés à créer la cohésion nécessaire entre ses membres pour avancer. Soit l’équipe fait l’effort de construire une équipe et découvre un nouvel espace inconnu jusqu’alors, soit elle abandonne et chaque membre travaille de son côté sans se préoccuper de l’autre. La cohésion d’équipe correspond à l’union et la solidarité entre ses membres. Rien n’est dû au hasard, pour arriver à cet état de cohésion, il faut le provoquer. C’est souvent le manager de l’équipe qui accorde du temps à cette équipe pour créer des liens entre ses membres.

Lire la suite