Systèmes ouverts et Velib’

Dans l’Informatique Conviviale, nous évoquons une entreprise qui s’ouvre progressivement à la contribution de ses troupes en les décloisonnant, puis à celle de ses partenaires et clients. Ce concept est emprunté aux stratégies des grandes « plate-formes » ou « Cloud » comme Google, LinkedIn ou SalesForce. Cette stratégie a été brillamment décrite et commentée par le journaliste Jeff Jarvis, auteur du best seller What Would Google Do ?

Alors quel rapport avec le Velib ? Essayons d’appliquer la théorie de l’ouvert à ce système. Dans le système Velib’, un effet indésirable récurrent limite le nombre d’abonnements et la satisfaction des abonnés : « ya jamais de vélos quand j’en ai besoin » ou « quand j’arrive au concert, la station est pleine, et c’est le stress pour être à l’heure ». Pour limiter ce problème, JC Decaux a mis en place un système de navette : il paye des ressources internes pour équilibrer la charge. Donc il dépense X pour un service médiocre qui laisse intactes les causes de manque à gagner (il n’y a toujours pas de vélo en haut des côtes le matin, toujours trop au Bataclan, etc.).

Que se passe-t-il si l’on fait le pari de déléguer ce service d’équilibrage à la foule ?

  1. On peut-y injecter de l’argent, du vrai, puisqu’on paie déjà des équilibreurs en camion, et que l’on peut estimer un manque à gagner important (faites le test dans votre entourage)
  2. On peut donc rémunérer la foule, celle qui enlèverait un vélo d’une station pleine ou le ramènerait à une station vide. Imaginons 1€ pour une station très déséquilibrée (très vide ou très pleine) à 10 centimes pour une station moyennement déséquilibrée.

Avec plusieurs milliers d’équilibrage par jour, l’opérateur dépensera quelques milliers d’euro, soit moins que sa facture actuelle de camions et de personnel. Mais il crée surtout les conditions optimales pour des populations qui vont « connaître les bons plans » : le concert du Bataclan à 19h, les stations en amont de Belleville le matin, et tous ces spots qui vont leur permettre de gagner quelques euro écologiques.

Qu’en pensez-vous ?

Apprenons à mettre en place les « OneOnOnes »

Managers de l’IT,

Je vous ai présenté à l’Université du Système d’Information 2009 une méthode de management simple et efficace, le « OneOnOne ». J’ai depuis obtenu beaucoup de retours positifs ainsi que de nombreuses questions.

Dans sa quête d’amélioration de la fonction Informatique, OCTO développe son offre de coaching de managers IT.

Soyez les premiers à tester gratuitement cette offre !

Nous offrons 2 séances de conseils sur la mise en place des OneOnOnes aux 10 premiers managers qui nous contacteront.

Alors, n’hésitez pas à me contacter : abuzzacaro@octo.com
Vous êtes à un mail de révolutionner votre manière de manager !

Apprenons à jouer l’excellence!

PS: la présentation est disponible en ligne.

La meilleure façon de rater son projet grâce à Maven2

A chaque fois que je vois un développeur Java passer son temps à regarder Maven tourner, j’y vois une perte de productivité.
D’autant plus que je vois très régulièrement cette tendance dans les projets, au sein d’OCTO et même dans ma propre utilisation.
Attention, je pense que Maven est très efficace pour améliorer la productivité des développements, mais le plus gros piège reste de « passer son temps dans la console ».
Lire la suite

SCA, quel apport pour la SOA?

L’architecture SCA (Service Component Architecture) reste une initiative démocratisée relativement récemment même si la version 1.0 a été publiée il y a plus de deux ans maintenant. L’annonce d’Oracle Fusion 11G a récemment rappelé son support par différents grands éditeurs. Il n’en reste pas moins que son périmètre d’utilisation n’est pas forcément évident, d’autant plus qu’il s’agit d’un des nombreux sigles associés à SOA : WS-*, BPEL, JBI, SDO… Nous allons tâcher au sein de cet article de clarifier les potentialités de cette norme et de proposer des contextes qui me semblent propices pour en tirer profit.

Lire la suite

USI 2009 : toutes les sessions disponibles dans le coffret DVD

Quelques semaines après l’événement, le coffret DVD USI 2009 est désormais disponible au prix de 300€ HT.

Vous y retrouverez :

  • 2 DVD incluant les keynotes Joël de Rosnay, Luc de Brabandère, Neal Ford, Daniel Cohen, Albert Jacquard, Philip Evans et le concert du pianiste Eric Lewis.
  • 1 DVD incluant l’ensemble des sessions USI 2009 et leurs supports en PDF

Pour commander votre coffret DVD USI 2009 cliquez ici.

Évaporer un nuage de conflit

« L’évaporation de nuage de conflit » est une technique empruntée à la théorie des contraintes. Elle se donne pour but de trouver une ligne d’action satisfaisant deux partis qui avaient jusqu’ici l’impression de tenir des positions mutuellement exclusives.

Le cœur de cette technique réside dans l’adoption d’une posture où il n’y a pas de conflit, uniquement l’illusion de conflits – illusion liée aux hypothèses implicites que chaque parti fait. La grande partie du travail d’évaporation consiste à rendre explicites ces hypothèses, puis à évaluer leur pertinence.
Cet article présente chacune des étapes de la technique d’évaporation d’un nuage de conflit.
Lire la suite

You Are The Cloud

J’ai eu la chance d’assister à une éclairante présentation de Philip Evans, Directeur Associé Senior, The Boston Consulting Group à l’Usi 2009 intitulée Stratégie 2.0.

Cette session m’a inspiré cet article, dans lequel je vous propose une brève introduction à ce qu’est un contrat horizontal et comment il peut bouleverser son marché. Dans une seconde partie je tente d’évaluer comment les offres de Cloud peuvent être considérées comme un tel contrat. Enfin je terminerai en vous narrant un scénario fictif décrivant un tel bouleversement, qui appelle deux questions. Lire la suite

Le tour des ESB en 10 questions

par Karim BEN OTHMAN et Sylvain FAGNENT:

Sylvain : Karim, bonjour

Karim : Bonjour.

Sylvain : Ton expérience de l’intégration à Octo te place en référant sur le sujet et moi qui le suis d’un peu plus loin désormais, j’ai des questions autour des MOM, de l’open source et plus récemment des ESB. Tu peux m’aider à y voir plus clair?

Karim : Poses tes questions, on va bien voir ce que je peux faire Lire la suite

Livre Blanc traduit en français : « Douze recommandations pour augmenter votre productivité avec une usine logicielle »

Bonjour,

Avec un plaisir certain, nous nous sommes replongés dans le livre blanc « Java Productivity Primer » pour le traduire en français. Cette version est une 1.1, mise au goût du jour par petites touches, réécrite parfois.
Nous espérons que vous y retrouverez le sel de la version anglaise. Pour rappel, ces 12 bonnes pratiques prônent usines de développement, automatisation des tâches, poste de travail mieux intégré : des principes issus de la vraie vie que nous mettons en oeuvre tous les jours chez nos clients. Au delà du gain de productivité pour les équipes, nous espérons aider les développeurs à vivre des journées plus passionnantes, et produire plus avec leurs têtes qu’avec leurs mains.
Ce livre blanc est noté « Primer » car il constitue pour de nombreuses équipes le B-A-BA du développement logiciel. Ces conseils sont connus des experts techniques ; cette vision intégrée pourra néanmoins les aider à communiquer leur connaissances et pourra les inspirer pour aller encore plus loin dans ces pratiques.
C’est la raison d’être de cette traduction : faciliter la diffusion de ces recommandations afin de lancer les discussions sur la productivité au sein des équipes de développement.

Pour télécharger le livre blanc : http://octo.com/com/com_Java-Productivity-Primer-livre-blanc-octo.html

Bonne lecture,

Les auteurs :

Arnaud « Maven » Héritier,
Benoît « Hitman » Lafontaine,
Guillaume « Plouf » Duquesnay,
Philippe « No Stress » Mougin.