Archi & techno

Retour du front : dois je migrer vers GWT 2 ?

Je travaille sur un projet GWT depuis un peu plus d’un an (26K lignes de Java, à peu près autant de code en test, GWT 1.7.1). GWT 2 est sorti récemment, avec son lot de nouveautés. Plusieurs questions se posent donc :

  • Dois je migrer vers GWT 2 ? (ou « Qu’est ce que GWT 2 va apporter à mon projet ? »)
  • A-t-on vraiment le choix ?
  • Combien cela va t il me coûter ?
  • Comment vendre ce coût à ma MOA ?

Afin de répondre à ces questions ô combien importantes, j’ai donc fait quelques essais avec GWT 2. Voici le résultat.

Lire la suite

Évènement

OCTO Day, le bilan !

Vendredi dernier s’est déroulé dans nos locaux l’OCTO day, une journée où nous nous sommes tous réunis dans les locaux pour améliorer notre vie à OCTO et réaliser des choses que nous ne faisions pas les autres jours. La seule contrainte étant de délivrer avant la fin de la journée !

Au final cet OCTO day a réellement dépassé nos espérances aussi bien pour le plaisir que nous y avons pris que pour la quantité et la variété de chantiers qui ont été menés à bien lors de cette journée !

Voici un compte rendu illustré de nos accomplissements !

Lire la suite

Archi & techno

Monter une Usine De Développement iPhone

Octo a récemment participé à la réalisation de l’application iNomineo pour iPhone (cf  OCTO Technology accompagne Generali sur l’iPhone ) :

Pourquoi avons nous mis en place une usine de développement (UDD) suite à ce projet ? A première vue, cela soulève plusieurs questions :

  • La mise en place d’une UDD relève d’une problématique d’industrialisation : comment rendre plus productif un process que l’on maîtrise. Alors qu’un projet iPhone évoque plutôt l’innovation : un langage peu connu, de nouveaux outils, une nouvelle plateforme.
  • Une UDD a pour vocation de simplifier le travail d’intégration entre les différents développeurs : plus ceux-ci sont nombreux, plus l’UDD se révèle payante. Or nous n’étions que 3 développeurs sur ce projet, on aurait tendance à penser que l’on peut gérer cet effort d’intégration « à la main ».
  • L’UDD a également pour rôle d’automatiser l’exécution des tests, or une des particularités d’une application iPhone c’est la prédominance de l’interface graphique (réputée couteuse et compliquée à tester), de plus quels outils peut-on utiliser ?
  • Pour finir, l’iPhone souffre encore de l’image du jeune étudiant faisant fortune sur l’appstore : ce type de projet véhicule pour certains une image d’amateurisme, « c’est un travail à confier à un stagiaire ».

Pourtant l’expérience nous a montré qu’une UDD et la pratique des tests unitaires apportent des solutions à des problèmes récurrents sur le projet.

De plus, la mise en place d’une UDD avec une couverture de test conséquente et les métriques associées sont un moyen d’apporter un gage de qualité et de professionnalisme à un projet iPhone.

Dans cet article, nous couvrirons les raisons concrètes qui nous ont poussé à le faire, et comment nous y sommes parvenus.

Dans un prochain article, nous verrons quelles pratiques de test mettre en place sur un projet iPhone (les outils, les méthodes, les bonnes pratiques).

Lire la suite

Méthode

Bouchons, builds et blocages

Voilà déjà dix minutes que Gus est coincé dans cet embouteillage… Il s’exaspère; il est en retard. Ca y est, problème identifié : une bête boite blanche qui trône au milieu de la file de droite. Ah non, ce n’est pas une boite, c’est un vieux micro-ondes ! Un coup de volant à gauche, et Gus est reparti. En route!

Bien sûr, Gus pourrait s’arrêter et descendre de voiture pour dégager ce débris sur le bas côté. Tout le monde en profiterait. Mais Gus est déjà très en retard. Après-tout, le problème est derrière lui maintenant. La voie est libre, il en profite.

C’est situation représente un anti-pattern caractérisque, appelé tragédie des biens communs, et qui s’énonce ainsi :

L’accès libre à une ressource limitée pour laquelle la demande est forte conduit à une surexploitation de cette ressource et à sa détériotation. Lire la suite

Évènement

Présentation Wicket au Lausanne JUG le 11/02

Lors de la prochaine session du JUGL,  le jeudi 11 février (la semaine prochaine), j’aurai le plaisir de vous présenter le framework web Wicket.

Wicket est un framework web Java orienté composant (par opposition aux frameworks MVC)

Au programme de ce JUG, des slides et beaucoup de code :
  • Un Hello World
  • Principes d’architecture de Wicket
  • Wicket et la relation développeurs / webdesigners
  • Gestion des modèles de données et du binding
  • Formulaires et validation
  • Comment çamarche avec une appli de la vraie vie ? (Spring / Hibernate / Maven)
  • Wicket et le TDD ?
Et puis, comme il faut aussi être un peu critique nous verrons :
  • Comment Wicket se positionne dans la jungle des frameworks RIA ?
  • Avantages et limitations de Wicket

Pouvez-vous inscrire pour nous aider à anticiper le nombre de places nécessaires ?

http://www.jugevents.org/jugevents/event/23397

Merci et à la semaine prochaine !

PS : un petit lien vers ce blog dont je me suis honteusement inspiré pour le jeu de mot ;-)

Évènement

OCTO Technology accompagne Generali sur l’iPhone

Communiqué de presse OCTO, 03/02/10

Dévoilée à l’occasion du salon Patrimonia 2009 (les 1er et 2 octobre 2009), la première application iPhone de Generali a rencontré un franc succès. Elle a été récemment publiée sur l’AppStore. Pour développer cette application inédite, Generali a fait appel aux équipes d’OCTO, qui sont intervenues pour apporter leurs compétences en gestion de projet agile et en développement iPhone. Lire la suite

Archi & techno

Comment concevoir vos applications iPhone ? Avec le post-it OCTO !

La conception est une étape clé de la réalisation d’une application iPhone. C’est à cette étape que l’on valide la disposition des écrans, les objets affichés, les enchainements, etc.

C’est également à cette étape que l’on va éventuellement revenir sur des fonctionnalités ou en ajouter de nouvelles. Pourquoi ? Parce que l’écran est trop petit, que tel bouton n’est pas assez gros, que telle fonctionnalité n’est accessible qu’après 4 écrans en bref pour rattraper les erreurs et valider le reste … Lire la suite

Archi & techno

Livre Blanc OCTO (beta) : Usabilité et Interfaces Homme-Machine

Update : Le Livre Blanc peut être téléchargé ici

Il est tout chaud, il est tout beau et il sort du four: voici le nouveau livre blanc OCTO sur l’usabilité et les Interfaces Homme Machine!

Soyons franc, c’est une beta mais appliquons à nous-mêmes ce que nous conseillons à nos clients : livrer vite, obtenir du feedback et s’améliorer. Nous allons donc reprendre un mode de fonctionnement inauguré par l’Informatique Conviviale et publier chaque semaine une (ou plusieurs) parties de ce livre blanc en mode beta (c’est-à-dire avec du contenu quasi-finalisé) pour vous permettre de réagir dessus et nous permettre d’affiner nos messages et idées. Pour les amoureux du PDF, rassurez-vous: une version packagée et finalisée sera disponible sur le site OCTO (comme pour les autres livres blancs OCTO).

Lire la suite

Évènement

L’administration électronique sera-t-elle Made in USA ?

Depuis plus d’une dizaine d’années, l’administration a lancé un ensemble de chantiers lui permettant d’entrer dans l’ère numérique. A leur rythme, nos différents ministères, collectivités et organismes d’état ont informatisé leurs procédures : renouvellement de papiers, création d’entreprise, déclarations fiscales … ces télé-procédures ont répliqué les processus existants, en les dématérialisant. Utilisées par la moitié des français , elles se heurtent aujourd’hui aux mêmes limites que les entreprises privées avec leur informatique : faire plus de la même chose ne créera que peu de valeur supplémentaire. Nous pouvons optimiser le système de télé-déclaration fiscale, mais cela ne résoudra pas les aberrations et parfois les dysfonctionnements liés à l’organisation des circuits de traitement de la chaîne fiscale, qui va du calcul au recouvrement de l’impôt. De même pour nos systèmes électroniques de santé, qui peinent à faire mieux collaborer médecine de ville, hôpitaux, ou pharmacies.

Alors au fond quel est le problème ? Il me semble que deux contraintes majeures pèsent sur l’émergence de systèmes d’information qui transforment les services publics au plus grand bénéfice des usagers et des personnels administratifs.

La première est l’approche « tout ou rien », qui impose de délivrer dès le départ un service uniforme sur tout le territoire. Cette volonté « égalitaire » nuit aux nécessaires expérimentations de systèmes qui engagent le plus souvent de difficiles réformes d’organisation. Cette approche « nous devons tout prévoir du premier coup » est relayée par le code des marchés publics, et la lenteur des cycles qu’il impose. Impossible dans ce contexte d’embaucher une équipe stable pour lui faire délivrer un système qui se construit peu à peu avec ses premiers utilisateurs … Ce sont pourtant les méthodes qui permettent d’innover de la manière la plus fluide.

La seconde relève de notre peur du « grand fichier », de la nécessaire protection de la vie privée. Pour avoir participé à de nombreux échanges sur service-public.fr, la posture « tout est interdit, tout est cloisonné » s’oppose aux nouveaux usages communautaires engageant à plus de partage et d’interopérabilité. Après avoir dépensé des sommes colossales pour un système d’authentification ultra-complexe à base de certificat, le ministère des Finances a finalement rebasculé vers un procédé plus classique, identique à Facebook, ma banque ou à l’Intranet de mon entreprise. Mais au-delà de l’authentification, ce sont toutes les données manipulées qui subissent interdiction et cloisonnement. Vous pouvez voir ma photo sur LinkedIn, mais pour l’administration, c’est encore un secret d’état.

Mais pendant ce temps, des acteurs privés, essentiellement américains, se lancent sans ces deux contraintes, dans des systèmes permettant aux citoyens et aux agents administratifs de partager, échanger et collaborer dans des réseaux sociaux de « service public ». San Francisco ouvrant ces données (datasf.org) ou Google Health offrant un Dossier Médical Personnalisé pour mieux le partager en toute sécurité avec ses proches et ses soignants, nous montrent une voie inédite, qui nous permettrait peut-être de « percer le plafond » avec nos Technologies de l’Information.

L’administration est donc à un tournant : soit elle décide qu’il est important qu’elle possède et gère ses systèmes électroniques, et elle devra alors faire sauter les deux contraintes qui l’empêchent de les délivrer, en revisitant notamment sa politique de construction et de sécurisation. Soit elle décide d’utiliser ces fournisseurs comme facteurs externes de modernisation, mais en l’assumant et en l’encourageant.

Et vous, que choisiriez-vous ?

Méthode

Les différentes étapes d’une équipe pour devenir performante


En tant que consultant, il m’est arrivé d’intervenir au sein de plusieurs équipes de développement pour les aider à devenir Agiles. Alors que ce type de méthode trouve une certaine popularité au sein du monde informatique, j’ai eu l’occasion d’observer quelques comportements assez différents dans la manière dont l’agilité s’installe dans ces équipes.

On peut dire que c’est le contexte, mais on peut aussi allez plus loin. Jean-François Helie vous avait présenté les différentes phases de développement d’une équipe en mars derniers, je vous propose à mon tour de creuser un autre modèle avec celui de Bruce Tuckman.
Lire la suite