Combien de temps doit prendre un build Maven ?

Suite à mon précédent post, La meilleure façon de rater son projet grâce à Maven2, un collègue m’a décrit la situation suivante « Une pratique sur notre projet est de lancer un build maven -mvn clean install- sur son poste local avant de faire un commit. Cette commande est super longue, et les développeurs disent ‘c’est normal c’est maven qui est long’, ça doit prendre combien de temps un build Maven ? ».
Lire la suite

Environnement de développement Maven/Eclipse pour GWT 1.7

Développer, tester et exécuter des applications GWT est facile avec le plugin « GWT for Eclipse ».
Mais ce plugin n’est pas vraiment adapté pour Maven2, l’arborescence de dossiers qu’il requiert n’étant pas conforme au standard des applications web buildées avec Maven.

Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur le développement et l’exécution d’application GWT via Maven et Eclipse. Les tests seront couverts dans un autre article, à paraître prochainement.

Lire la suite

JSF 2 : les principales nouveautés

La JSR 314 spécifiant la version 2 de Java Server Faces (JSF), le framework de développement d’IHM web fourni par JEE, a été livrée en version finale le 12 mai dernier (cf. http://jcp.org/en/jsr/detail?id=314).

Cette version 2 de JSF cherche à améliorer la productivité des développements, l’intégration d’AJAX et la ré-utilisation. Nous allons parcourir ici les principales nouveautés.
Lire la suite

Systèmes ouverts et Velib’

Dans l’Informatique Conviviale, nous évoquons une entreprise qui s’ouvre progressivement à la contribution de ses troupes en les décloisonnant, puis à celle de ses partenaires et clients. Ce concept est emprunté aux stratégies des grandes « plate-formes » ou « Cloud » comme Google, LinkedIn ou SalesForce. Cette stratégie a été brillamment décrite et commentée par le journaliste Jeff Jarvis, auteur du best seller What Would Google Do ?

Alors quel rapport avec le Velib ? Essayons d’appliquer la théorie de l’ouvert à ce système. Dans le système Velib’, un effet indésirable récurrent limite le nombre d’abonnements et la satisfaction des abonnés : « ya jamais de vélos quand j’en ai besoin » ou « quand j’arrive au concert, la station est pleine, et c’est le stress pour être à l’heure ». Pour limiter ce problème, JC Decaux a mis en place un système de navette : il paye des ressources internes pour équilibrer la charge. Donc il dépense X pour un service médiocre qui laisse intactes les causes de manque à gagner (il n’y a toujours pas de vélo en haut des côtes le matin, toujours trop au Bataclan, etc.).

Que se passe-t-il si l’on fait le pari de déléguer ce service d’équilibrage à la foule ?

  1. On peut-y injecter de l’argent, du vrai, puisqu’on paie déjà des équilibreurs en camion, et que l’on peut estimer un manque à gagner important (faites le test dans votre entourage)
  2. On peut donc rémunérer la foule, celle qui enlèverait un vélo d’une station pleine ou le ramènerait à une station vide. Imaginons 1€ pour une station très déséquilibrée (très vide ou très pleine) à 10 centimes pour une station moyennement déséquilibrée.

Avec plusieurs milliers d’équilibrage par jour, l’opérateur dépensera quelques milliers d’euro, soit moins que sa facture actuelle de camions et de personnel. Mais il crée surtout les conditions optimales pour des populations qui vont « connaître les bons plans » : le concert du Bataclan à 19h, les stations en amont de Belleville le matin, et tous ces spots qui vont leur permettre de gagner quelques euro écologiques.

Qu’en pensez-vous ?

Apprenons à mettre en place les « OneOnOnes »

Managers de l’IT,

Je vous ai présenté à l’Université du Système d’Information 2009 une méthode de management simple et efficace, le « OneOnOne ». J’ai depuis obtenu beaucoup de retours positifs ainsi que de nombreuses questions.

Dans sa quête d’amélioration de la fonction Informatique, OCTO développe son offre de coaching de managers IT.

Soyez les premiers à tester gratuitement cette offre !

Nous offrons 2 séances de conseils sur la mise en place des OneOnOnes aux 10 premiers managers qui nous contacteront.

Alors, n’hésitez pas à me contacter : abuzzacaro@octo.com
Vous êtes à un mail de révolutionner votre manière de manager !

Apprenons à jouer l’excellence!

PS: la présentation est disponible en ligne.