Banque

Banque: la bataille des agrégateurs

Avoir une vue unique de l’ensemble de ses comptes et de ses placements financiers quelle que soit la banque du client, telle est la promesse des agrégateurs. Sur le marché américain ils existent depuis déjà plus de 15 ans avec Yodlee créé en 2000 (aujourd’hui revendu à Envestnet) et Mint lancé en 2007 (propriété d’Intuit).

En France, depuis 2011, Bankin et Linxo occupent largement le terrain, mais le chemin à parcourir reste long.

Les agrégateurs face aux banques

Depuis leur apparition sur le marché, interdire les pratiques de webscraping des agrégateurs est devenu le voeu (pieux?) de toutes les banques.

En effet, actuellement, beaucoup d’agrégateurs fonctionnent en utilisant des pratiques de webscrapping, c’est à dire que l’utilisateur partage son identifiant et son mot de passe avec l’application d’agrégation, qui va ensuite se connecter sur le site de la banque du client et prendre les données nécessaires. L’application peut du coup accéder à l’intégralité des données bancaires du client et pourrait potentiellement dépasser les droits de stricte lecture.  Le client n’a donc aucune maitrise, ni visibilité sur les données utilisées et le périmètre de leur utilisation. Nous sommes donc d’accord, le webscraping ne constitue pas de bonnes pratiques pour les clients.

Lire la suite

Archi & techno

La réalité augmentée avec Google Tango et Lenovo Phab 2 Pro

Le jeudi 16 juin, nous étions chez Google France pour la présentation de la plateforme de réalité augmentée Google Tango et de la phablette Phab 2 Pro de Lenovo, le premier périphérique commercial utilisant cette technologie.

  • Qu’est-ce que Tango ?
  • Comment cela fonctionne ?
  • Pour quels usages ?

Nous vous dirons tout.

Lire la suite

Digitalisation

Digital studies, vol.1 : le nouveau livre blanc d’OCTO Technology

Repositionner les enjeux du digital

Visuel du livre blanc Digital Studies par OCTOLe digital dans les entreprises devenant mainstream, OCTO a souhaité repositionner les enjeux du digital en sortant des sentiers battus et des lieux communs véhiculés par des discours sur la transformation digitale et sur la disruption qui tendent à devenir indifférenciés.

Or l’indifférenciation amène un manque de relief, produit de la confusion et c’est pourquoi, dans l’excitation des transformations digitales, règne un sentiment de désorientation digitale.

Certes, les catalogues de nouvelles méthodes, de nouvelles architectures, d’offres d’accompagnement et de conseil commencent à s’étoffer mais, paradoxalement, elles nous plongent dans le «  vertige de la liste », pour paraphraser Umberto Ecco. Par où commencer ? Comment ne pas s’y perdre ? De plus, comme tout le monde commence à avoir un avis sur le digital, cela devient rapidement le brouhaha. Lire la suite

Archi & techno

Améliorer sa productivité avec les expériences immersives

AskbobAh, le bon vieil annuaire d’entreprise, le trombinoscope: page après page, ou écran après écran, s’accumulent les noms et fonctions des employés. Ne serait-il pas mieux d’y voir aussi les visages, la hiérarchie, une mini biographie et même de pouvoir grouper dynamiquement les employés par rôle ou même expertise ? Encore mieux ! Pouvoir visualiser et naviguer dans ces données avec des gestes naturels ?

En combinant les capacités de reconnaissance de mouvements du capteur Microsoft Kinect et le casque de réalité virtuelle Oculus Rift (VR), notre équipe a créé exactement cela: un trombinoscope interactif en réalité virtuelle qui laisse les utilisateurs parcourir le référentiel RH de l’entreprise et trouver un employé d’un mouvement de main.

Lire la suite

Archi & techno

QUIC, “Make the web faster”

Alors que le web s’éveille doucement à HTTP/2, un autre protocole de communication commence à faire du bruit : Quick UDP Internet Connections. QUIC est un projet développé par Google en parallèle de SPDY. Après l’abandon des recherches sur SPDY (grâce à la sortie de HTTP/2), QUIC va enfin prouver son utilité, en particulier avec les clients mobiles. Lire la suite

Archi & techno

Rejoignez-nous au Datastax Day le mardi 14 juin à Paris

Cela fait 8 ans déjà que Cassandra est née. Elle est aujourd’hui à sa 3ème version majeure et c’est l’une des bases les plus utilisées dans la famille NoSQL. Que vous n’ayez jamais pratiqué ou bien que vous soyez experts, rejoignez nous pour découvrir la roadmap et l’écosystème en perpétuelle évolution de Cassandra lors du Datastax day. Lire la suite

Archi & techno

Cloud Management Platform – Vers la gouvernance de votre empreinte IT

Nombreux sont ceux qui se décident à investir dans une utilisation industrialisée du “Cloud Public” ou dans la mise en place d’une plate-forme d’hébergement de conteneurs, et ceci, tout en maintenant une infrastructure virtualisée privée, soumise à l’inertie des technologies, de l’architecture et des processus historiques.  

Faire face à une infrastructure aux multiples offres mixant IaaS, CaaS, PaaS, hébergées en privé ou public, est une tendance inéluctable.

Lire la suite

Évènement

Favorisez la dynamique d’équipes

Enseignée aux futurs développeurs, la méthode agile est couramment utilisée par toutes les start-ups du monde entier. Au centre de cette approche, se trouvent des pratiques de collaboration. Elles favorisent la dynamique d’équipes pluridisciplinaires et les échanges entre individus.

Les méthodes collaboratives sont utilisées lors des phases amont pour faire émerger une idée, en phase de réalisation, de maintien en condition opérationnelle ou tout simplement pour faciliter la prise de décision au sein d’un groupe.

Explorez ces méthodes et leurs différents champs d’action avec notre conférence « Méthodes collaboratives au service de l’entreprise : panorama & bénéfices« .

Lors de la dernière conférence chez Natixis AM, après être revenus sur les principes fondateurs de la méthode agile, les participants ont exploré d’autres méthodes collaboratives et leurs horizons.

+ PLUS D’INFOS >

NOS PROCHAINES FORMATIONS

> BEST > Fondamentaux de la Data Science / 8-10 juin >
> Créer un SI hybride avec le Cloud / 9-10 juin >
> API : ouvrir son SI et développer son modèle d’affaire / 20-21 juin >
> La Banque de demain / 23-24 juin >
> Le rôle de Product Owner en pratique / 23-24 juin >
> Les Géants du Web / 27-28 juin >
> NEW > La révolution Blockchain / 29-30 juin >
 
> Les objets connectés : usages et architectures / le 4 juillet >
> BEST > Transformation digitale et développement de l’innovation / 5-6 juillet >
 
> Développer des applications pour Apache Spark – Python ou Scala / 12-15 sept. >
> Créer une plateforme Internet des objets ou IoT platform / 20-21 sept. >
> NEW > Data Science : niveau avancé / 28-30 sept. >

FOCUS FORMATION

Atelier de transformation digitale de la fonction RH
Expérimenter & adopter les bonnes pratiques RH à l’ère du digital

Le digital rebat les cartes de la fonction RH. On ne compte plus les articles annonçant l’ubérisation de la RH, l’automatisation potentielle de la moitié des métiers d’aujourd’hui. Les promesses des mégadonnées pour prédire le candidat idéal et fidèle, ou identifier l’expert interne en une fraction de seconde se multiplient.

Le numérique intime la réinvention d’un management qui reste encore trop souvent autoritaire ou expert. Mais qu’en est-il concrètement ? Qu’est-ce qui est réellement mis en place dans les entreprises pionnières ?

Cette formation décrit et explique les phénomènes de digitalisation et d’innovation de rupture de la fonction RH dans l’entreprise. Elle privilégie l’expérientiel : mise en situation des participants, partage de retours d’expérience et démonstration d’outils et de pratiques.

+ PLUS D’INFOS >

Digitalisation

Bienvenue au Maroc, pays du Digital Informel

Disclaimer : Après plusieurs années passées en France, j’ai rejoint OCTO Technology Maroc fin 2015. Cet article est donc mon constat sur le digital au Maroc. J’y évoque notamment des notions telles que la digitalisation (excellente définition disponible ici) ou encore le secteur informel marocain. Bonne lecture !

Le 29 mars dernier, mon fils soufflait sa première bougie. Quelques jours auparavant, je cherchais un gâteau à la hauteur de l’évènement.

J’appelle une des pâtisseries en vue de Casablanca et demande à la personne à l’autre bout du fil s’ils ont un catalogue en ligne. Elle ne sait pas quoi me répondre, se tait quelques secondes, puis me demande si j’ai WhatsApp. Je confirme. Elle me demande ensuite mon numéro de portable puis raccroche.

Quelques secondes plus tard, je reçois plusieurs photos de gâteaux et leurs prix respectifs. Je confirme mon choix, toujours sur WhatsApp, et donne l’heure de passage. 2 heures plus tard, je récupère ma commande.

Grâce à mon fils, j’ai vécu ma première expérience de Click & Collect à la marocaine. Lire la suite