Spécifier les POJO pour ne plus les écrire

Les POJO sont souvent des classes pleines de code boilerplate (getters setters, equals…) qui sont facile à générer par l’IDE.

Or générer le code à la compilation est de plus en plus tendance, comme avec Dagger 2 ou ButterKnife.

Des outils ont récemment été créés pour se substituer à l’écriture manuelle des classes POJO, comme AutoValue (respectivement AutoParcel pour Android).

Il est possible en le mixant avec Jackson de sérialiser et désérialiser du JSON.
Cerise sur le gâteau il sera possible d’obfusquer le modèle avec Proguard.
Lire la suite

Journée sur l’Internet des Objets et la Cybersécurité – Compte Rendu

Dans le cadre de l’action CNRS Objets intelligents sécurisés et Internet des Objets a eu lieu le 17 juin dernier au CNAM la Journée sur l’Internet des Objets et la Cybersécurité. Une centaine de spectateurs est venue assister aux sept interventions de cette journée.

Bien que celle-ci a été organisée par des acteurs de la recherche, les participants et les speakers étaient majoritairement des entreprises (Orange, Gemalto, PSA).

Alors, la cybersécurité diffère-t-elle vraiment pour les objets connectés ? Le détail des interventions les plus marquantes de cette journée nous apporte des éléments de réponse.

Lire la suite

Après la transformation.

L’entreprise digitalisée trouve sa raison d’être et de faire au cœur des pratiques de ses clients. Elle est une « eXperience Company » qui a appris à modeler sa chaine de valeur en la branchant in vivo sur le marché, as a platform. D’où elle tire tous les désirs et besoins latents des clients pour les exaucer. Et in fine asseoir sa mainmise sur un capital data, source de création de valeur. Mais au préalable, cette réalité est une cible à définir dans l’Âge Digital que l’entreprise découvre. Il faut d’abord se transformer en comprenant ce monde qui change et trouver le chemin, « La » trajectoire qui va durablement impacter l’écosystème de l’entreprise.

Lire la suite

Le 1er Hackathon État Plateforme / FranceConnect

Le jeudi 18 et vendredi 19 Juin se déroulait le premier Hackathon État Plateforme FranceConnect organisé par la Direction Interministérielle des Systèmes d’Information et de Communication (DISIC) et le Secrétariat Général pour la Modernisation de l’Action Publique (SGMAP) à l’Ecole Nationale d’Architecture de Belleville.

FranceConnect-banner-Hackathon

Ce premier hackathon avait 3 objectifs :

  • Tester l’implémentation de FranceConnect,
  • Créer ou faire évoluer un service numérique à destination des usagers
  • Trouver des nouveaux usages à travers l’exposition de données d’usagers ou d’entreprises

 

Quelques mots sur FranceConnect et État Plateforme

Le projet FranceConnect est développé par le SGMAP, piloté par la DISIC et accompagné par OCTO Technology pour les aspects techniques, méthodologiques et produits. FranceConnect propose aux particuliers, aux professionnels ainsi qu’aux représentants d’entreprises ou d’associations, un mécanisme d’identification reconnu par tous les services publics numériques disponibles en France : Vous vous identifiez une fois sur un site de l’administration et vous êtes reconnus par toutes les administrations !

Lire la suite

Grande distribution : la collecte des tickets et ses enjeux

Nous constatons au quotidien dans les SI traditionnels rencontrés qu’un volume important de données qui peuvent s’avérer d’une grande utilité ne sont, soit pas collectées, soit non exploitées à leur juste valeur.

Aussi, les données sont souvent cloisonnées au sein d’applicatifs qui ne communiquent pas entre eux et ne permettent donc pas de les faire fructifier en les croisant avec d’autres données internes ou externes et d’en tirer une plus-value.

Pour atteindre ce niveau de maturité, proposer à vos clients de nouveaux services et vous différencier de la concurrence, l’enjeu est d’abord technique. Comment mon SI peut stocker, traiter un volume de données de plus en plus important dans un minimum de temps ? Les technologies adéquates se démocratisent sous l’impulsion des Géants du Web.

L’enjeu est également métier, puisque le traitement croisé, voire temps réel de ces données font émerger de nouvelles perspectives qu’il faut savoir appréhender.

Le secteur du E-Commerce et de la grande distribution n’échappent pas à la règle. C’est ce secteur et ses cas d’utilisation que nous avons choisi de développer en particulier dans ce billet.
Lire la suite

Meetup Lean Startup en Entreprise : le Lean Canvas

On commence à bien connaitre le buzz word « Lean Startup« . Cette méthodologie imaginée par des startupers consiste à valider au plus tôt et à moindre coût des hypothèses sur l’adoption d’un produit, la survie d’une startup étant en jeux.

« Mais pourquoi faire du Lean Startup quand on n’est pas une startup ? »
Pour éviter les 50% de fonctionnalités qui ne seront pas utilisées dans vos projets.

Dans son rapport Chaos de 2013, le Standish Group évalue à 50% la part de fonctionnalités jamais ou rarement utilisées. S’il y a un gisement d’économie à réaliser, c’est bien dans ces fonctionnalités inutiles plutôt que dans les coûts unitaires de développement.

Justement, le Lean Startup se concentre sur une des sources de gaspillage identifiée par le Lean Management de Toyota : la sur-production. Comme le rappelle Eric Ries, l’inventeur du concept Lean Startup : « Si vous produisez quelque chose dont personne ne veut, peut importe que cela soit fait dans les temps et dans le budget ! »

On comprend vite l’intérêt de cette méthodologie pour des entreprises établies qui veulent innover en limitant les risques.

« Et comment faire du Lean Startup quand on n’est pas une startup ? »


Il reste à adapter ces outils, pensés initialement pour des startups, à de plus grosses entreprises ayant des contraintes spécifiques, par exemple :

  • Comment tester le concept au plus tôt sur le marché avec un Minimum Viable Product lorsque la confidentialité est un enjeu clé pour une entreprise leader surveillée de près par ses concurrents ?
  • Comment utiliser le Lean Startup, pour une application SI interne lorsque l’utilisateur est un employé ?
  • Comment créer une culture de l’innovation basée sur la preuve, ce qui implique l’acceptation par le top-management de la remise en cause de ses idées par le « crash-test » du terrain ?

C’est pour répondre à ces questions rencontrées lors de nos missions Lean Startup que nous lançons un rendez-vous Meetup régulier sur le Lean Startup en Entreprise.

Nous vous donnons rendez-vous pour un premier épisode mercredi 24 juin à 19h : cadrer par le Lean Canvas.

Le Lean Canvas a pour but de synthétiser en une page le business model, et d’identifier les hypothèses les plus risquées de ce plan.

Appliqué à un projet d’entreprise, il peut être utilisé sur tout projet BtoC, BtoB ou BtoE (employés internes) pour aligner les acteurs projets autour d’une vision commune et identifier les hypothèses à valider dans la démarche Lean Startup.
Nous vous proposons de venir vous exercer pratiquement en remplissant en direct votre Lean Canvas sur un projet de votre choix. Ceci donnera une support concret pour vous présenter l’outil et partager nos conseils suite à nos retours d’expérience dans des contextes d’entreprise.

 

Mercredi 24/6/2015 de 19h à 21h
Chez OCTO Technology
50 Avenue des Champs-Elysées, 5e étage, Salle André Gide.
Métro Franklin-Delano Roosevelt

Nombre de places limité.
Inscrivez-vous  sur le groupe meetup

PerfUG : High Performance Java

When we think of performance Java isn’t usually up there with the list of languages you’d choose. Ultimately on a CPU we’d start with assembler and C/C++, not Java, then there are GPUs and FPGA cards, still no Java.

The main problems with Java are the way it abstracts the hardware and its very generalised memory management. The result is safe code but not very performant. In fact, in some cases, the now infamous garbage collector can be the death of your application.

Lire la suite