Faut-il être schizophrène pour Innover dans un grand groupe et en particulier dans les banques ?

Les horizons de l’Innovation et les grands groupes bancaires

L’innovation est à la mode. Devenu un mot attrape-tout, il est utilisé à tort et à travers ce qui brouille sa signification. Pour le Petit Robert, c’est l’Introduction de quelque chose de nouveau dans une chose établie. Pour nous, c’est apporter du progrès véritable dans le monde réel. Si la Recherche consiste à dépenser de l’argent pour trouver des idées, l’Innovation consiste à utiliser des idées pour créer de la valeur.  

Pour Yves Dubreil en préface de l’ouvrage « Relevez le défi de l’Innovation de rupture » :

Quand on a un marteau on voit tous ses problèmes comme des clous.

Quand on a un marteau on voit tous ses problèmes comme des clous.

Il faut donc développer des organisations et outils nouveaux car ceux ne sont pas les outils du business as usual que l’on utilisera pour innover. Il faudra savoir voir comment créer une organisation qui risque de créer un conflit avec celle existante sans perdre de vue la création de valeur. Sans création de valeur, l’Innovation est une prise de risque sans intérêt.

Ok, mais on fait comment ?

Commençons par décomposer ses activités en horizons

Les enjeux, besoins, équipes, profils, cultures .. sont complètement différents que l’on soit :

  • en train d’optimiser une activité mature et établie de son core-business,
  • de faire grandir et mettre à l’échelle une nouvelle activité,
  • en train d’expérimenter de nouvelles idées.

Nous préconisons une approche « Emerging business organisation » adaptée de Garvin & Levesque, qui permet à l’entreprise d’organiser ses activités en trois catégories appelées « Horizons » :

  • Horizon 1 : celui des activités actuelles, matures. C’est l’horizon le plus immédiat qui représente la majeure partie du chiffre d’affaires de l’entreprise.
  • Horizon 2 : celui des nouvelles activités en forte croissance. C’est l’horizon du moyen terme et l’enjeu est ici de gérer la croissance correctement.
  • Horizon 3 : celui des activités émergentes, horizon entrepreneurial par excellence. L’horizon de temps n’est pas défini et on ne sait pas quand l’investissement portera ses fruits.
Horizons

Description détaillée des horizons de l’innovation

Les modèles de déploiement : en interne, en externe ou bien hybride ?

Le modèle interne est celui de l’Intrapreunariat, c’est donner la possibilité d’innover en interne en favorisant la créativité des salariés.

En externe, cela serait d’opérer un rapprochement fort avec les FinTech en les intégrant à l’organisation de la banque via différents point d’entrée : financier, technologique, humain…

Le mode mixte consiste à s’imprégner de l’innovation apportée par les FinTech, sans les intégrer directement dans l’organisation de la banque.

Les 3 modèles sont possibles et peuvent co-exister simultanément au sein des groupes, tout dépend de la motivation profonde et du « why » de la démarche. Chez OCTO, nous croyons que l’innovation construit notre société et que les organisations sont en mesure de présider à leur destinée en menant elles-mêmes ces transformations.

Nous pensons que ces transformations sont la somme de projets innovants réalisés dans des conditions particulières pour préfigurer du changement profond à venir.

Concrètement, on fait quoi pour être schizophrène ?

Lorsque l’on combine l’approche par les horizons et celles des modèles de mise en oeuvre, on obtient un ensemble de possible organisationnel qui n’est pas une formule magique mais donne des pistes structurantes et valables de dispositifs organisationnels :

  • Modèle interne : Start-up interne, filière digitale
  • Modèle mixte : Filiale digitale, Joint-venture, Incubateurs,
  • Modèle externe : Acquisition, prise de participation, partenariat avec des startups.
Horizons et modèles de déploiement

Horizons et modèles de déploiement

Et donc dans les grands groupes bancaires ?

Lorsqu’on applique cette approche stratégique au monde bancaire, on découvre (avec ou sans surprise, c’est selon ;) que toutes les possibilités sont couvertes.

photo6

Illustration dans le monde bancaire

Illustration dans le monde bancaire

Illustrations dans le monde bancaire - complément

Illustrations dans le monde bancaire – complément

Le centre de gravité actuel se trouve à l’intersection de l’horizon 2 et du modèle externe. C’est à dire que l’innovation bancaire est portée essentiellement par les FinTechs auprès desquelles les banques se rapprochent d’une manière ou d’une autre (modèle d’externalisation de son innovation). Les nouveaux modèles d’activité sont en croissance et ne portent pas encore aujourd’hui une activité suffisamment rentable (volume, marge, …) et qu’il faut les faire passer à l’échelle (« scaler ») pour être véritablement en succès.

La zone la moins développée se situe dans la zone joint venture. Cela vient du fait que les acteurs pouvant se rapprocher ont des maturités très différentes. Leurs horizons, leurs motivations et leurs business modèles et leurs tailles sont disproportionnés. Une association dans une joint venture les rend incompatibles car les deux acteurs ne sont pas sur un pied d’égalité ou en tout cas beaucoup trop éloignés l’un de l’autre.

Conclusion

L’enjeu des Grands Groupes pour Innover est d’arriver à construire une approche par horizons et à décliner une culture, des savoir-être et savoir-faire pour chacun de ces horizons. Les profils ne sont pas les mêmes, la dynamique des équipes est différente et les moyens et ressources varient énormément.

Prendre uniquement des décisions rationnelles et être un bon gestionnaire n’est pas suffisant pour se transformer et innover .. il faut devenir un peu schizophrène :) 

Pour aller plus loin

OCTO Academy vous propose sa nouvelle formation « Transformation digitale & développement de l’innovation », la formation Les Fintech par la pratique. ainsi que la formation sur la banque de demain.

Le premier séminaire décrit et explique les phénomènes de digitalisation et d’innovation de rupture. Elle illustre abondamment les enjeux, les dilemmes et les écueils au travers de retours d’expérience et de cas pratiques. Elle permet de poser et mettre en œuvre les pré-requis indispensables pour entamer ou accélérer la transformation digitale de son entreprise. Elle développe ensuite les pistes et moyens à mettre en œuvre pour favoriser et créer les savoir-faire et les savoir-être nécessaires au développement d’une organisation innovante.

Le second séminaire permet d’être mis en situation via des expérimentations de solutions de FinTech. A travers un jeu de rôles et en sous-groupes, vous assisterez à des démonstrations de leurs solutions. Vous échangerez en analysant leur proposition de valeur, et vous commencerez à vous projeter sur votre engagement possible et l’investissement requis par de telles expériences.

La troisième formation propose de poser les bases et de bien comprendre les enjeux auxquels les banques font face aujourd’hui.. L’objectif de ces deux jours est de donner des pistes de réflexion pour mettre en place un modèle d’innovation efficace afin de conserver ses positions sur le marché et de s’adapter aux évolutions à venir.

Autres