La transformation de Microsoft

Parmi toutes les surprises de cette année 2014, le changement de cap adopté par Microsoft doit être l’une des plus belles.
En effet, vous n’avez pas pu le rater, le nouveau PDG de Microsoft a confirmé le passage en open source du framework .NET.

Certes, la montée de Satya Nadella en tant que PDG de Microsoft a été une bouffée d’air frais pour l’entreprise, qui souffrait encore trop d’une mauvaise réputation auprès de la communauté des développeurs et avait pris du retard sur certains aspects, en particulier si l’on considère les périphériques mobiles.

Dans ce nouveau chapitre,  Microsoft semble résolu à effacer tous ses péchés.

Framework .NET OpenSource

Concrètement cet attentat technologique va permettre une ouverture aux plateformes GNU / Linux et OS X.
Certes le projet Mono fournissait déjà la possibilité d’exécuter du code C# dans un environnement Linux mais cette ouverture au monde Open Source va permettre une implémentation encore plus robuste et performante.
Plus précisément les blocs .NET qui sont passés en Open Source sont ceux de la pile serveur à savoir la couche ASP.NET, le compilateur .NET et la Runtime .NET :

image8

Le code du framework .NET est désormais disponible sous licence MIT et accessible à partir de son repo GitHub.  Pour ceux qui n’y croient toujours pas, voici le preuve en image :

msgithub

Le futur de la plateforme .NET se fera principalement sous la bienveillance de Microsoft mais aussi en collaboration avec la Fondation .NET, créé en partenariat avec le groupe Xamarin, et dans laquelle Miguel de Icaza (créateur de Mono) a beaucoup de poids. D’ailleurs ce dernier insiste sur le fait que tout le monde peut participer à cette transformation open source :

migNET

Microsoft renforce donc sa stratégie open source, c’est un moyen efficace d’élargir sa technologie et d’améliorer la compatibilité de la plateforme .NET jusque-là essentiellement limitée aux systèmes Windows. En plus les développeurs souhaitant contribuer ou juste utiliser la technologie pour leur propre usage pourront à présent accéder gratuitement l’environnement de développement Visual Studio désormais disponible en version gratuite.

Visual Studio

De ce coté également il y a du nouveau !

En effet difficile de développer pour le framework .NET sans Visual Studio, Microsoft a su anticiper le coup en offrant un nouveau branding « Community Edition » à son célèbre environnement de développement. A présent vous pouvez télécharger et utiliser gratuitement Visual Studio. La Community Edition n’est pas une version renommée de la version Express car elle offre plus de fonctionnalités et inclut la possibilité de télécharger des extensions :

  • Analyse de code et débogage avancé
  • Support de Git
  • Compilation des langages managés et C++
  • Développement multi-plateformes mobile Android, iOS et Windows Phone
  • Intégration de Azure SDK et de ses serivces de télémétrie
  • Accès à toutes les extensions Visual Studio 2013 sur la Galerie Visual Studio

L’autre très bonne nouvelle est le support des développements pour Android et iOS pour les développements sur mobile.

Visual Studio 2015 (actuellement téléchargeable en Preview)permettra de développer des applications multiplate-forme intégrant la solution technique du modèle à succès Xamarin.

Parmi les nombreuses nouvelles fonctionnalité de la version 2015, on retrouve un un émulateur Android.

Docker dans Azure

Plus question de rater le coche pour le colosse de Redmond !

Microsoft a en effet annoncé que Docker serait désormais intégré à Windows Server et Azure.
Pour rappel, Docker est une plateforme open source qui permet aux développeurs et aux administrateurs de créer, livrer et exécuter des applications distribuées: grâce à ce système on peut facilement packager une application et l’ensemble de ses dépendances pour être ensuite déployé et exécuté sur n’importe quel autre serveur Linux.
Windows Server aura un conteneur avec une nouvelle technologie d’isolation supportant les applications .NET et d’autres types d’applications, telles que Node.js, Java, C ++, etc. Microsoft fournira également un support natif pour le Docker client Windows: les développeurs et les administrateurs sous Windows seront en mesure d’utiliser le même modèle et la même interface client Docker pour déployer et gérer des solutions de type Docker pour Linux ou Windows Server.

Coté cloud, Azure proposera la prise en charge d’images Docker

71648.107669-MICROSOFT-DOCKER

What’s next ?

Avec tous ces changements, on peut espérer un regain d’attention pour Microsoft auprès des développeurs en prouvant sa capacité de changement et son intérêt pour l’open source. Certes tout n’est pas disponible sur GitHub, tout n’est pas open, par exemple vous ne trouvez pas le code source de WPF sur le repo puisque ce n’est pas une brique serveur mais il y a déjà suffisamment d’éléments ouverts qui permettront à Microsoft de s’imposer comme un concurrent réel à Oracle Java dans le mondes des langages de programmation et machines virtuelles. Alors, bientôt des application robustes qui tournent sous Windows, Linux et Mac OSx ? Oui sans aucun doute !