La Baguette Magique

11h41, nous sommes en plein pendant l’atelier de construction de la vision partagée du projet MyNewSI 2.0. Si on tend l’oreille nous pouvons entendre les discussions suivantes :

« Oui le projet est stratégique, mais il y a en a trois autres de prévu en parallèle cette année »

« Oui cette idée est géniale, mais nos clients ne vont pas y adhérer »

« Oui le 12 Octobre est une bonne date pour la release, mais on n’aura jamais l’environnement de recette à temps ! »

16h30, retour de la pause café, deux développeurs se remettent à binomer pour corriger un bug :

« Oui c’est une bonne idée de développer un test unitaire, mais on n’aura jamais le temps de l’écrire avec le Framework LockingYourCodeWithXml 2.3, car il faut patcher le code en production avant ce soir !! »

10h15, présentation d’un écran lors de l’atelier ergonomie d’une nouvelle application IPhone :

« Oui c’est bien une application avec un seul bouton, mais nos utilisateurs ne vont jamais comprendre comment la faire marcher ! »

Combien de fois avons nous entendu ce type de phrase ? Si vous les entendez toujours, alors il est temps d’utiliser une baguette magique !

La baguette magique est merveilleuse car elle permet de créer un monde loin de toutes les contraintes que nous pouvons rencontrer dans la vie de tous les jours. La force de cette métaphore permet, pendant un instant, de mettre de côté les contraintes afin de se concentrer sur de nouvelles idées créatrices.

Lorsque nous proposons de nouvelles idées, se sont autant de changements à mettre en œuvre, et quand nous nous en rendons compte, c’est souvent à ce moment là que nous avons peur de ces nouvelles idées. Comment cela se fait-il ?

Parce que le monde est fait de contraintes et que nous essayons alors de les gérer en faisant appel à toute la logique qu’il y a en nous, grâce à notre côté analytique. La logique voit les problèmes et freine la créativité. Paradoxalement, nous devrions plutôt l’utiliser afin de proposer de nouvelles idées, ou enrichir celles qui ont déjà été proposées

Un bon moyen de refaire marcher notre créativité consiste alors à utiliser la baguette magique.

Bien sûr la baguette magique ne supprime pas la contrainte, mais elle permet de recadrer certaines conversations lors d’un brainstorm, en réunion, pendant une séance de binômage, au cours d’un atelier de design, afin que les participants se focalisent plus sur les nouvelles idées.

En conséquence il est nécessaire d’écouter les contraintes données par les participants, de noter ce qu’ils ont à nous dire et de lever les contraintes à coup de baguette magique. Il ne s’agit en aucun cas de les ignorer, mais de les garder pour les explorer plus tard lors d’un atelier plus spécifique (par exemple celui sur la gestion des risques).

Comment invoquer la baguette magique ?

1. Assurez vous que vous avez bien compris l’objection en la reformulant

2. Dites : « en supposant que nous avons une baguette magique, et que d’un coup de baguette nous pouvons supprimer [l’objection] »

3. Assurez vous que l’objection est notée quelque part, sur un flipchart ou dans un document électronique, et qu’elle ne sera pas perdue

4. Reprendre votre activité créatrice

Premier exemple : Lorsque quelqu’un déclare qu’ « On ne pourra jamais livrer à temps, il y a trois autres gros projets de prévu en parallèle cette année », nous pouvons lui dire « Tu as raison, il y a trois gros projets de prévu en parallèle cette année, c’est un point important que tu soulèves, je te propose de le noter sur ce flipchart que nous réutiliserons pour l’analyse de risque. Maintenant, imagine que nous avons une baguette magique et que nous pouvons enlever ce risque pour réaliser ce projet, peux-tu nous donner ton feedback sur cette idée ? ».

Second exemple : Lorsque quelqu’un déclare qu’ « On n’aura jamais les environnements de recette à temps ! », nous pouvons lui répondre « C’est vrai, il y a un problème avec les délais pour disposer des environnements de recette, je te propose de le signaler dans le document de gestion de risques que nous étudierons dans la réunion prévue à cet effet. Maintenant, en supposant que nous avons une baguette magique, et que d’un coup de baguette, nous avons les environnements de recette à temps, peux-tu nous dire ton avis sur cette idée ? ».

Voir aussi : l’anti-pattern « Discussion », le pattern « Crazy Idea », et aussi le protocole « Pretend » à lire dans Software for your head – Michelle et Jim McCarty Ed. Addison Wesley

Source de ce pattern : More Secrets Of Consulting – Gerald Weinberg Ed. Dorset House

A retenir :

Nom : La Baguette Magique

Motivation : Permet de nous laisser en connexion avec nos visions, nos rêves, nos désirs et nos aspirations. Nos visions nous donnent l’énergie et l’engagement nécessaires pour nous améliorer.

Forces : Recadre les intervenants vers la production de nouvelles idées, ou l’enrichissement de celles qui ont été déjà formulées.

Applicabilité : Utiliser la Baguette magique lorsque la production de nouvelles idées se trouve bloquée

Conséquences :

1. Une équipe focalisée sur la production de nouvelles idées

2. Une équipe qui enrichi les idées de ces participants

3. L’équipe n’est plus focalisée sur ces certaines de ces contraintes

Implémentations :

1. Assurez vous que vous avez bien compris l’objection en la reformulant

2. Dites : « en supposant que nous avons une baguette magique, et que d’un coup de baguette nous pouvons supprimer [l’objection] »

3. Assurez vous que l’objection est notée quelque part

4. Reprendre votre activité créatrice