Faites-vous « baffer » chez OCTO

Un outil de perfectionnement chez OCTO est la « BAF ». Pour faire simple, il s’agit pour un consultant de présenter un livrable, un sujet technique, un article, une conférence, … à ses pairs pour obtenir un retour critique, dans un but d’amélioration. L’octo n’est pas un tendre et cette session de perfectionnement a historiquement pris le doux nom de « BAF ». NB : nos coachs nous ont depuis outillés avec la technique du « PG » (Perfection Game) qui préconise une évaluation constructive sous la forme : Je te mets x/10 car j’ai aimé … Pour avoir 10/10, je ferais/j’ajouterais… Toujours est-il que nos clients nous demandent souvent des interventions ponctuelles pour les aider sur une architecture SI ou applicative, sur l’utilisation d’une technologie, … Nous avons récemment innové en proposant à un client de venir faire « baffer » son architecture applicative .Net sur une journée avec trois architectes seniors OCTO. Vu l’historique des « BAF », cette proposition n’était pas sans risque… Le jour venu, après une présentation rapide de la société, des objectifs du projet et des solutions d’architecture retenues, les participants ont tour à tour :

  • discuté sur les raisons des choix d’architecture réalisés
  • pris les feutres de couleur pour disserter autour d’un paperboard sur les meilleures solutions disponibles dans le monde .Net
  • décoré la salle de schémas d’architecture
  • projeté et disserté sur des exemples de code
  • et bien sur, déjeuné et pris le café sur la terrasse d’OCTO

Après une journée de travail, le ROTI (Return On Time Invested :  les participants à un événement évaluent sur une échelle de 1 à 5 la valeur que leur a apportée l’événement par rapport au temps qu’ils y ont consacré) des clients et des Octos est de… 5, et ce n’est pas arrondi ! Cette note exceptionnelle a été appuyée par ce retour reçu peu après par mail : « Nous sommes impressionnés par votre prestation. La  compétence technique affirmée, la pédagogie, la méthode, quelques retours clients bien choisis et un zeste de modestie… une belle recette de cuisine ! » Voilà un beau succès qu’il nous tarde de réitérer au plus tôt. Pourquoi pas avec vous ?