Edito Mars 2014

Nous inaugurons une nouvelle série d’articles réguliers destinés à vous donner notre avis sur ce qu’il se passe dans le monde Tech.

 

Javascript, ma muse ?

#WebFront
En ce début d’année 2014, les frameworks MVC Javascript sont partout. Montés en puissance en 2012 et 2013 ils sont désormais bien installés (cf Les nouvelles architectures Front Web et leur impact sur la DSI).
Les demandes de nos clients sur ces technologies nous confortent sur le fait que ces technologies doivent être maîtrisées en 2014.
Si l’une de vos bonnes résolutions de cette année est de monter en compétence sur un framework MVC Javascript, une des premières étapes est d’en choisir un.
Attention : ce choix ne devra pas être gravé dans le marbre. Il faut y aller, mais tenez vous informés régulièrement, tout bouge très vite.
Ce mois-ci, nous avons retenu un article de Craig McKeachie brossant un état des lieux des frameworks MVC Javascript à date de Septembre 2013 : Choosing a JavaScript MVC framework. Au lieu de faire une comparaison bête et méchante en terme de fonctionnalités, Craig aborde les aspects communauté, leadership, philosophie, dépendances…
A l’heure actuelle, chez Octo, nos choix se portent sur AngularJS et Backbone.js.
Le petit conseil : si vous choisissez AngularJS, voici un lien qui pourra vous aider : Apprendre AngularJS en un jour, le guide ultime (en VO : Ultimate guide to learning AngularJS in one day).

 

Refactor un jour, Refactor toujours !

#SoftwareCraftmanship
2014, ce ne sont pas que des nouveautés disruptives. Martin Fowler nous rappelle quels sont les différents use cases (ou workflow) de refactoring que nous sommes susceptibles de rencontrer dans notre vie de développeurs de tous les jours : Worflows of Refactoring. Si vous lecteurs n’êtes pas des refactoreurs, regardez ces slides et vous comprendrez que le refactoring est un élément de base du métier de développeur (qui a dit Software Craftsmanship ?). Parce que nous ne sommes pas des intégristes mais des pragmatiques, retenons ces 2 dernières phrases de Martin : « Remember the economic justification » et « Balance refactoring with feature delivery« .

 

Fest Assert est mort, vive AssertJ

#SoftwareCraftmanship
Qui dit refactoring dit Tests Unitaires. Nous profitons de la refonte graphique du site d’AssertJ pour vous rappeler que ce projet est un fork actif de la très populaire librairie Fest Assert. Ancien contributeur de Fest Assert, Joël Costigliola a voulu revenir à un modèle de librairie piloté par la communauté et riche d’assertions. Nous vous conseillons d’essayer cette librairie si vous ne l’avez pas encore fait. Si vous n’utilisez pas un framework de ce type pour écrire des assertions évoluées voir customisées, ou bien si vous êtes encore sur le vieillissant Fest Assert, sautez le pas et basculez à AssertJ !

 

NoSQL challenging

#NoSQL
Si le domaine NoSQL vous intéresse (j’enfonce des portes ouvertes ?), nous vous recommandons de lire les articles de Kyle Kingsbury de la série Call me maybe (Riak, NuoDb, Cassandra, Kafka, MongoDB, Redis). Il examine les bases NoSQL en les secouant très fort pour voir leurs limites en terme de durabilité, cohérence, performance : il regarde les promesses puis vérifie (!). A lire pour le contenu et l’approche ou si vous voulez challenger rapidement une base NoSQL par rapport à votre besoin.

 

#DébatSansFin #AdaptAndProgress

#SoftwareCraftmanship
Nous vous signalons un article intéressant de par son originalité sur une des bonnes pratiques du mouvement Software Craftmanship : Pairing vs Code Review : Comparing Developer Cultures. Vous trouverez des palanquées d’articles suivant le schéma classique “Les [avantages|dangers] du [Pair Programming|Code Review]”, mais Paul Hinze veut en faire une comparaison orientée Culture du Développeur. Sa conclusion : admettez vos faiblesses dans votre approche et améliorez-vous. Si vous n’en avez pas encore une, trouvez une équipe pour qui le code et les bonnes pratiques sont importantes et résolvez des problèmes ensembles.
Pour nous, peu importe que vous fassiez du Pair Programming, du Code Review ou encore un mix des 2 : faites votre cuisine pour progresser et vous améliorer (Amélioration Continue).

 

Optimisations poussées

#Performances
Un nouveau pool de connections fait le buzz : HikariCP. Ce pool JDBC a été annoncé comme le plus performant du marché avec « zéro overhead ». Nous vous conseillons de lire les explications très intéressantes de leurs optimisations : Down the Rabbit Hole.
L’auteur avait fait un benchmark qui s’est révélé trop optimiste. Heureusement, il l’a corrigé et les résultats sont plus réalistes mais toujours prometteurs.
Nous vous recommandons d’utiliser Tomcat JDBC Pool ou HikariCP (attention à sa maturité) qui semblent être les plus rapides du marché à l’heure actuelle et surtout d’éviter DBCP et c3p0.