Digital studies, vol.1 : le nouveau livre blanc d’OCTO Technology

Repositionner les enjeux du digital

Visuel du livre blanc Digital Studies par OCTOLe digital dans les entreprises devenant mainstream, OCTO a souhaité repositionner les enjeux du digital en sortant des sentiers battus et des lieux communs véhiculés par des discours sur la transformation digitale et sur la disruption qui tendent à devenir indifférenciés.

Or l’indifférenciation amène un manque de relief, produit de la confusion et c’est pourquoi, dans l’excitation des transformations digitales, règne un sentiment de désorientation digitale.

Certes, les catalogues de nouvelles méthodes, de nouvelles architectures, d’offres d’accompagnement et de conseil commencent à s’étoffer mais, paradoxalement, elles nous plongent dans le «  vertige de la liste », pour paraphraser Umberto Ecco. Par où commencer ? Comment ne pas s’y perdre ? De plus, comme tout le monde commence à avoir un avis sur le digital, cela devient rapidement le brouhaha.

Volume 1 : ouvrir une nouvelle critique du digital

digital-studies-chapitre-2Une chose est sûre, pour les grandes entreprises, le digital est d’abord un coup rude, un choc. Profitant de l’étourdissement que provoque tout choc, de nouveaux entrants ont pu s’immiscer, parfois en changeant radicalement la donne et en transformant le marché.

Après l’étourdissement, il est temps de reprendre ses esprits, aussi bien pour les victimes de la disruption digitale que pour les licornes de ce nouveau monde, qui ne sont pas forcément les mieux placées pour comprendre pourquoi et comment elles en sont arrivées là ; on se souvient d’autre part ce qu’il advient dans la fable du lièvre et de la tortue.

 

Il est donc temps de donner du relief aux enjeux du digital en sortant du mimétisme ambiant. OCTO a souhaité contribuer à ce renouveau en publiant le premier livre blanc de ses Digital Studies. Il s’agit en effet du premier volume d’une série de publications qui souhaitent ouvrir une nouvelle critique du digital ; une critique qui ne soit pas simplement un avis sur telle ou telle «  solution digitale »  mais une tentative de co-articuler l’économique, l’industriel, le politique et le sociétal à la lumière des technologies numériques et des expertises que nous y avons.

Ce premier volume propose un cadre d’interprétation général aux volumes suivants, il remet le digital dans une perspective historique et anthropologique en présentant les enjeux de la co-évolution et du co-ajustement de plusieurs« régimes d’individuation» (expression qui est précisée dans ce premier volume) : l’individuel, le collectif, le technologique et l’environnemental. Ce cadre général permet de faire la nécessaire mise en contexte pour poser toute question dans de bonnes conditions ; vous y verrez un nouveau visage de la « disruption »,  et plus précisément des «  politiques de la disruption » .

 

TELECHARGER LE LIVRE BLANC