Banque

Banque

Banque: la bataille des agrégateurs

Avoir une vue unique de l’ensemble de ses comptes et de ses placements financiers quelle que soit la banque du client, telle est la promesse des agrégateurs. Sur le marché américain ils existent depuis déjà plus de 15 ans avec Yodlee créé en 2000 (aujourd’hui revendu à Envestnet) et Mint lancé en 2007 (propriété d’Intuit).

En France, depuis 2011, Bankin et Linxo occupent largement le terrain, mais le chemin à parcourir reste long.

Les agrégateurs face aux banques

Depuis leur apparition sur le marché, interdire les pratiques de webscraping des agrégateurs est devenu le voeu (pieux?) de toutes les banques.

En effet, actuellement, beaucoup d’agrégateurs fonctionnent en utilisant des pratiques de webscrapping, c’est à dire que l’utilisateur partage son identifiant et son mot de passe avec l’application d’agrégation, qui va ensuite se connecter sur le site de la banque du client et prendre les données nécessaires. L’application peut du coup accéder à l’intégralité des données bancaires du client et pourrait potentiellement dépasser les droits de stricte lecture.  Le client n’a donc aucune maitrise, ni visibilité sur les données utilisées et le périmètre de leur utilisation. Nous sommes donc d’accord, le webscraping ne constitue pas de bonnes pratiques pour les clients.

Lire la suite

Banque

Suivez la série OCTO Technology « La banque de demain »: quelles évolutions pour le modèle bancaire ?

Téléchargez votre exemplaire de la présentation des enjeux du marché bancaire et découvrez les prochains chapitres à venir à paraître bientôt.

La mutation du secteur bancaire s’est accélérée sur les 10 dernières années. Tout d’abord transformé par le développement des nouveaux canaux de distribution et d’interaction (web, smartphones, tablettes), le marché est aujourd’hui bousculé par la multiplication de petits acteurs non bancaires qui proposent des services financiers aux clients. Ces acteurs nommés « FinTech »  connaissent un développement rapide et gagnent en crédibilité au travers de valorisations fortes ( ex: $6 Mds pour Square) et de levées de fonds conséquentes (ex : £96 millions pour Funding Circle en avril 2015).
BANQUE_MOBILE_9 (2)
Lire la suite