Digitalisation

Digitalisation

elCurator, la startup qui va booster votre veille !

Libérez votre intelligence collective…

Logo dd'elCurator, la startup qui optimise votre veille La startup elCurator est née au sein d’OCTO, en 2014. Déjà adoptée par plus de 300 organisations (PME et grands groupes), la plateforme de veille collaborative permet de sauvegarder et partager rapidement du contenu avec vos collaborateurs. Mais pas seulement…

De nombreuses fonctionnalités sont venues parfaire le produit au fil des mois : lecture sur smartphones, espaces personnels, sauvegarde de fichiers, analyse des tendances, import de vos contenus Pocket, Instapaper, Kifi, etc.

Bref tout pour vous faciliter la vie, et proposer l’outil idéal pour votre curation de contenu, qu’elle soit professionnelle ou personnelle.

La preuve…

Lire la suite

Digitalisation

Les chatbots

les botsParmi les sujets techno tendances, les bots font beaucoup parler d’eux depuis cette année.
Mais pourquoi ce sujet revient-il à la mode alors qu’ils existent depuis les années 60 ?
La façon dont nous interagissons avec les machines évolue d’année en année de manière à ce que cela soit le plus naturel et facile pour nous humains. Le dialogue est certainement un des moyens les plus naturels pour nous de communiquer avec la machine.
Lire la suite

Digitalisation

Appaloosa-Store, la filiale d’OCTO, s’exporte aux États-Unis !

Logo de la start-up AppaloosaCréée au sein d’OCTO en 2011, la filiale Appaloosa-Store n’a pas manqué de faire parler d’elle ces derniers mois. Reconnu par Gartner pour la qualité de son produit et récompensé par Le Grand Prix de l’Innovation Digitale (ID16), l’app store privé prend définitivement le large, jusqu’à découvrir, en septembre, de nouveaux horizons…

Un succès confirmé en parallèle par les belles performances financières de la start-up.

Retour, avec fierté, sur ces dernières actus. Lire la suite

Digitalisation

Banque: la bataille des agrégateurs

Avoir une vue unique de l’ensemble de ses comptes et de ses placements financiers quelle que soit la banque du client, telle est la promesse des agrégateurs. Sur le marché américain ils existent depuis déjà plus de 15 ans avec Yodlee créé en 2000 (aujourd’hui revendu à Envestnet) et Mint lancé en 2007 (propriété d’Intuit).

En France, depuis 2011, Bankin et Linxo occupent largement le terrain, mais le chemin à parcourir reste long.

Les agrégateurs face aux banques

Depuis leur apparition sur le marché, interdire les pratiques de webscraping des agrégateurs est devenu le voeu (pieux?) de toutes les banques.

En effet, actuellement, beaucoup d’agrégateurs fonctionnent en utilisant des pratiques de webscrapping, c’est à dire que l’utilisateur partage son identifiant et son mot de passe avec l’application d’agrégation, qui va ensuite se connecter sur le site de la banque du client et prendre les données nécessaires. L’application peut du coup accéder à l’intégralité des données bancaires du client et pourrait potentiellement dépasser les droits de stricte lecture.  Le client n’a donc aucune maitrise, ni visibilité sur les données utilisées et le périmètre de leur utilisation. Nous sommes donc d’accord, le webscraping ne constitue pas de bonnes pratiques pour les clients.

Lire la suite

Digitalisation

Digital studies, vol.1 : le nouveau livre blanc d’OCTO Technology

Repositionner les enjeux du digital

Visuel du livre blanc Digital Studies par OCTOLe digital dans les entreprises devenant mainstream, OCTO a souhaité repositionner les enjeux du digital en sortant des sentiers battus et des lieux communs véhiculés par des discours sur la transformation digitale et sur la disruption qui tendent à devenir indifférenciés.

Or l’indifférenciation amène un manque de relief, produit de la confusion et c’est pourquoi, dans l’excitation des transformations digitales, règne un sentiment de désorientation digitale.

Certes, les catalogues de nouvelles méthodes, de nouvelles architectures, d’offres d’accompagnement et de conseil commencent à s’étoffer mais, paradoxalement, elles nous plongent dans le «  vertige de la liste », pour paraphraser Umberto Ecco. Par où commencer ? Comment ne pas s’y perdre ? De plus, comme tout le monde commence à avoir un avis sur le digital, cela devient rapidement le brouhaha. Lire la suite

Digitalisation

Améliorer sa productivité avec les expériences immersives

AskbobAh, le bon vieil annuaire d’entreprise, le trombinoscope: page après page, ou écran après écran, s’accumulent les noms et fonctions des employés. Ne serait-il pas mieux d’y voir aussi les visages, la hiérarchie, une mini biographie et même de pouvoir grouper dynamiquement les employés par rôle ou même expertise ? Encore mieux ! Pouvoir visualiser et naviguer dans ces données avec des gestes naturels ?

En combinant les capacités de reconnaissance de mouvements du capteur Microsoft Kinect et le casque de réalité virtuelle Oculus Rift (VR), notre équipe a créé exactement cela: un trombinoscope interactif en réalité virtuelle qui laisse les utilisateurs parcourir le référentiel RH de l’entreprise et trouver un employé d’un mouvement de main.

Lire la suite

Digitalisation

Bienvenue au Maroc, pays du Digital Informel

Disclaimer : Après plusieurs années passées en France, j’ai rejoint OCTO Technology Maroc fin 2015. Cet article est donc mon constat sur le digital au Maroc. J’y évoque notamment des notions telles que la digitalisation (excellente définition disponible ici) ou encore le secteur informel marocain. Bonne lecture !

Le 29 mars dernier, mon fils soufflait sa première bougie. Quelques jours auparavant, je cherchais un gâteau à la hauteur de l’évènement.

J’appelle une des pâtisseries en vue de Casablanca et demande à la personne à l’autre bout du fil s’ils ont un catalogue en ligne. Elle ne sait pas quoi me répondre, se tait quelques secondes, puis me demande si j’ai WhatsApp. Je confirme. Elle me demande ensuite mon numéro de portable puis raccroche.

Quelques secondes plus tard, je reçois plusieurs photos de gâteaux et leurs prix respectifs. Je confirme mon choix, toujours sur WhatsApp, et donne l’heure de passage. 2 heures plus tard, je récupère ma commande.

Grâce à mon fils, j’ai vécu ma première expérience de Click & Collect à la marocaine. Lire la suite

Digitalisation

Chronique de la réalité virtuelle: quels usages en 2016 ?

Avatar VR 2La réalité virtuelle: beaucoup de monde en parle mais peu l’on vu (ou vécu) pour l’instant.
La « VR », comme on l’appelle, n’est pas nouvelle, pourtant ce n’est qu’en 2015 que la bulle VR a vraiment commencé à gonfler avec des estimations de marché de plusieurs dizaines de milliards de dollars.

Nous proposons ici de parcourir différents usages de la réalité virtuelle et des vidéos à 360°. Pour chaque thème, nous vous donnerons notre avis sur la pertinence de l’expérience.

Lire la suite

Digitalisation

Quand les usages et la technologie permettent de réinventer le mutualisme

Alors qu’il est désormais acquis que la banque de détail doit se transformer sous la pression des FinTech, les startupers commencent à s’intéresser de près au secteur de l’assurance. Cette stimulation donne naissance à de nouveaux usages. Par exemple, l’assurance collaborative, en se basant sur les concepts de la Blockchain, pourrait constituer un cas d’usage très pertinent pour l’assuré. Lire la suite

Digitalisation

Retour sur la masterclass Innovation de Futurs Publics

Comment booster l’Innovation ?

J’ai eu l’honneur d’être invité à l’anniversaire de la communauté Futurs Publics qui est une communauté d’Innovateurs du Secteur Public. J’ai pu intervenir dans la masterclass « Comment booster l’innovation » qui avait pour vocation d’être une intervention inspirante et actionnable. Nous étions deux intervenants : Jean Michel Billaut et moi-même. Nous portions deux visions complémentaires du besoin d’innover et des réponses à apporter ou à susciter mais une différence fondamentale nous a distingué nettement que je résumerai par cette question : faut-il faire peur ou délivrer un message d’espoir pour favoriser l’innovation ?

Extrait Live-tweet masterclass

https://twitter.com/Julia_socent/status/720241948980719617

Lire la suite