Améliorer sa productivité avec les expériences immersives

AskbobAh, le bon vieil annuaire d’entreprise, le trombinoscope: page après page, ou écran après écran, s’accumulent les noms et fonctions des employés. Ne serait-il pas mieux d’y voir aussi les visages, la hiérarchie, une mini biographie et même de pouvoir grouper dynamiquement les employés par rôle ou même expertise ? Encore mieux ! Pouvoir visualiser et naviguer dans ces données avec des gestes naturels ?

En combinant les capacités de reconnaissance de mouvements du capteur Microsoft Kinect et le casque de réalité virtuelle Oculus Rift (VR), notre équipe a créé exactement cela: un trombinoscope interactif en réalité virtuelle qui laisse les utilisateurs parcourir le référentiel RH de l’entreprise et trouver un employé d’un mouvement de main.

Nos experts en expériences immersives Muriel Caron et Vincent Guigui ont utilisé BabylonJS, un framework open-source 3D/VR, pour créer une représentation en réalité virtuelle de l’annuaire d’entreprise où chaque employé et ses métadonnées sont reliés aux autres par expertise, compétence, affinité… Comme vous le voyez sur la video ci-dessous, le résultat est une visualisation immersive et efficace dans un graphe contenant des grappes de données et des liaisons. Le suivi des mouvements de la tête (head-tracking) du casque Oculus Rift permet à l’utilisateur de regarder littéralement dans n’importe quelle direction tandis que la détection de gestes (body-tracking) de Kinect ajoute la possibilité de naviguer en déplaçant sa main et de saisir de carte RH pour en savoir plus sur un employé.

“Associer des technologies qui n’étaient pas initialement prévues pour fonctionner a été un véritable défi,” rapporte Vincent. “Nous avons dû concevoir et imaginer des solutions pour faire cohabiter de manière pertinente ses technologies afin de capturer les mouvements via Kinect, les injecter dans un environnement VR basé sur du Web (tout fonctionne à partir d’un simple navigateur), et ensuite afficher le résultat dans le casque Oculus Rift. Tout cela en réduisant au maximum la latence afin de réduire l’effet de malaise (motion-sickness) parfois ressenti durant les immersions en réalité virtuelle.” De vrais challenges à coup sûr ! Mais notre équipe OCTO a réussi a créer un monde immersif qui en devient presque tangible notamment en garantissant la cohérence des mouvements et positions des objets en fonction du point de vue et des actions de l’utilisateur.

De plus, Vincent voit cela comme un exemple parmi d’autres d’utiliser la réalité virtuelle dans des applications d’entreprise, “Ces technologies (AR/VR) vont décupler la productivité,” prédit-il, “il faut libérer les utilisateurs des limitations des habituels périphériques et interfaces, il faut leur permettre de se concentrer naturellement sur l’information et les objets qu’ils veulent manipuler sans être parasités/pénalisés par l’interface. Cela peut passer par des écrans de contrôle virtuels ou directement des données ou entités interactives  flottant de nous et prêt à être manipuler ».

Avatar AR 2OCTO est fier de vous annoncer que nos équipes sont engagés dans l’étude de l’évolution des usages et la réalisation d’expériences immersives pertinentes utilisant des technologies de réalité mixte/augmentée tel que HoloLens afin de briser la frontière entre les réalités et permettre au monde numérique et au monde physique de cohabiter et interagir naturellement.

Article traduit de l’interview « Kinect-enabled VR holds productivity promise » sur le blog Microsoft Kinect for Windows